dimanche 8 mai 2011

Il y a 20 ans, Debbie Harry et Iggy Pop tournaient le premier Clip Anti NOM

 


En 1991 Blondie et Iggy Pop reprennent "Did You Evah" un vieux succés de Cole Porter (1939) qui avait déjà fait l'objet d'une reprise en 1959 par Frank Sinatra et Bing Crosby.

A cette occasion un clip est tourné, à première vue il ne casse pas des briques, il semble tourné à la va vite avec peu de moyens et en noir et blanc par dessus le marché.
A l'époque il passa inaperçu et comme beaucoup d'autres choses comme le fameux jeu de cartes illuminati NWO de Steve Jackson, ce sera des années plus tard, que l'on sera en mesure de se rendre compte qu'il contient des éléments de nature prophétique.

Je me n'aventurerais pas à dire ni pourquoi ni comment un clip d'il y a  20 ans pourrait parler de la situation actuelle.
Moi il y a 20 ans, moi je croyais qu'on se baladerait dans des voitures volantes comme dans "Blade Runner", que l'île de Manhattan deviendrait une prison comme dans "New York 1997" et qu'il y aurait une base permanente sur la lune comme dans Cosmos "1999".

Sur ce coup, le cinéastes se sont bien plantés, le présent ressemble trait pour trait au passé, l'internet et les téléphones portables en plus.
Ah j'oubliais... il y a 20 ans, je lisais encore les journaux et je ne me doutais pas que la population était en majeure partie constituée de crétins zombifiés.
 Force est de constater que les futurologues se sont relativement plantés, ce qui rend encore plus extraordinaire ce genre de documents prophétiques que l'on découvre aujourd'hui.

Le clip "Did You Evah" fait probablement partie de ceux là, il expose à l'avance les plans de l'élite avec d'évidentes allusion à la démolition controlée du WTC, à la crise mondiale, à la malbouffe et à l'irruption d'une planète géante qui viendrait tout détruire.




Il s'ouvre sur un couple qui tient un panneau nous incitant à nous éveiller au monde réel et à utiliser  la connaissance pour sortir de notre conditionnement (la bande sonore rappelle une séance de programmation mentale) puis commence un extrait du l'ancien duo de 1959 tiré du film "High Sociéty" et la chanson débute avec le plan d'une planète géante rouge qui envahit le ciel de Manhattan, il s'agit d'une évidente allusion à Hercolobus/Nibiru.

Ensuite on enchaîne avec un plan d'Iggy Pop tenant des fourmis dans son poing ce qui de mon point de vue, est la parfaite illustration de la condition dans laquelle une élite occulte (la haute société) tient en son pouvoir les humains que nous sommes.

Le duo Deborah Harry/ Iggy Pop commence à chanter, ils jouent le rôle de 2 membres de la haute société qui se prélassent dans les prés ou se baladent à New York.
A un moment quand ils vont faire les courses chez un épicier, ils prennent une caisse où est inscrite "Food dog" soit "nourriture pour chiens", ce qui est un moyen d'illustrer que la nourriture que nous consommons est de la M.... Pour accentuer l'effet, Iggy Pop tire une drôle de tronche quand Debbie Harry lui propose d'en consommer.

Ensuite, on retrouve le couple parmi les SDF  mettant le feu à leurs anciens vêtements, ce passage symbolise l'effondrement financier et le passage à un ordre nouveau.
Ensuite, un sorte de dragon volant survole New York et la plan d'après on assiste à la démolition d'un immeuble, il ne faut pas être sorti de centrale pour comprendre que ce dragon symbolise les avions qui ont frappé le WTC.
Pour ceux qui n'auraient compris l'analogie, debbie rajoute "watch out the thermite", c'est comme par hasard le nom des explosifs utilisé ce jour là.


 Dans la séquence d'après, le couple va braquer une banque ce qui est une parfaite illustration de la manière dont l'élite pille l'économie.
Le chanson se termine avec la collision d'Hercolobus (appelée Mars dans la chanson) avec la Terre, tout le monde est désintégré.


Epilogue :
Debbie Harry a rajouté un post scriptum où elle nous explique combien la lutte contre le sida lui tenait à coeur et que beaucoup de ses amis en étaient morts.
Si le SIDA s'avérerait être une conspiration de l'élite, on pourrait comprendre qu'elle ai eu envie de se venger en révélant publiquement quelques secrets.

Bien entendu, il ne s'agit que d'une hypothése mais quoiqu'il en soit, aprés cette chanson, Debbie Harry et son compagnon Chris Stein sont au bord de la ruine, ils se seraient fait escroquer par leur maison de disque, il leur faudra pratiquement 10 ans pour remonter la pente.

http://en.wikipedia.org/wiki/Well,_Did_You_Evah!

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Lors de la scene de la "dog food", on pourrait éventuellement noté la présence d'une infirmière et d'un mec en costard, qui pourrait faire une belle analogie de l'industrie pharmaceutique lobbyiste actuelle...

Merci pour tes publications.

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.