lundi 9 mai 2011

Spiritualité : Les 3 écueils à connaitre pour éviter de se planter.


La spiritualité est à la mode, et c'est aussi un sacré business, les nouveaux marchands du temple offrent en vitrine pas mal de produits attrayants, et à les entendre, il n'y a quà se pencher pour connaître le réveil de la kundalini, le voyage astral, et  divers pouvoirs magiques.
Un petit massage des chakras ou une petite formule magique et hop ! on deviendrait aussitôt un adepte de la sagesse universelle connectée à la mère divine.
Le problème c'est que la plupart du temps, les nouveaux gourous oublient de préciser que ce massage des chakras finira tôt ou tard par ressembler à un doigté rectal, une expérience qui arrivera fatalement à ceux qui prennent l'habitude de trop se pencher sur ces questions d'un autre ordre sans préparation adéquate.
Réné Guénon appelait cela "initiation par le bas" et on ne sera pas surpris d'apprendre que certains qui ont étés jusqu'à faire le voyage au coeur de l'Himalaya ont étés priés d'apporter leur pot de beurre et de travailler sur leur côté féminin.
Même si le monde où nous vivons est une prison, c'est quand même assez paradoxal d'espérer s'en échapper de cette manière
Sans aller jusqu'à cette extrémité, on ne peut que déplorer le fait que la plupart de ceux qui entament une démarche spirituelle  ou ce qu'ils prennent comme telle, deviennent des gens manipulables qui perdent tout sens critique au point d'être incapables de remettre en question l'enseignement de leur maître à penser qui est sera souvent érigé au rang d'idole.
Passons en revue les erreurs classiques.

-Erreur N1. L'intellectualisme.

Croire que la démarche spirituelle consiste uniquement à lire des livres et poursuivre d'interminables discussions sur tel ou tel auteur est l'erreur la plus répandue.
Ce sont les FM qui se sont fait une spécialité en ce domaine, depuis 2 siècles ils déblatèrent sur les mythes anciens et leur symbolique et pourtant rien n'a jamais germé de leurs discours ( à part des rituels désuets).
Ils ne sont mêmes pas capable de comprendre ce qu'écrivent les auteurs qu'ils étudient comme René Guenon au sujet de la connaissance effective et intuitive opposée à la connaissance discursive et intellectuelle.
Et pourtant à un moment ou un autre, tous les auteurs font cette remarque selon laquelle 1 seconde d'expérimentation pratique vaut plus qu'une vie de spéculations intellectuelles.

Un bon exemple:
http://www.baglis.tv/

Les FM de chez baglis TV, quelques retraités s'imaginent que des gens vont payer 19,90 euros chaque mois pour visionner leurs vidéos, ha ha ha !




Erreur N 2: La soumission inconditionnelle au Gourou.

Le gourou peut être vivant ou mort mais il conservera toujours un magistère intellectuel sur ses disciples qui seront incapable de remettre en question quoi que ce soit de ce qu'ils ont appris.
Est dans la position du gourou ou du maître, celui qui a écrit quelques livres et énoncé quelques principes généraux. Ceux qui ont assimilé cet enseignement deviennent autant de fanatiques qui crieront au scandale et à l'anathème dés que pointera la moindre critique.
Il s'agit là d'un principe inné appartenant à la nature humaine et qui peut aller très loin, ainsi certains disciples recueillent comme des reliques les ongles ou les poils de leur gourou vénéré.

Quelqu'un dans la position du gourou peut tout demander à ses disciples et il peut tout leur faire faire sans que ces derniers n'y trouvent à redire.
voici quelques images extraites du documentaire "Ashrams" d'Arnaud Desjardin.

Version intégrale ici :
http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article4062

Il raconte la vie quotidienne dans des ashrams indiens vers 1960, tout d'abord il montre quelques gourous, ceux là, trônent sur un fauteuil et attendent qu'on leur fasse des offrandes ou qu'on leur embrasse leurs pieds, ils sont dans la position de jouer au fameux jeu "Jacques a dit"

Mes pieds sont dans la bonne position alors on va pouvoir commencer...



Jacques a dit :
Mettez vous en string et imitez la cigogne ! ça vous permettra d'évacuer les tensions au niveau des chakras.





Jacques a dit :
-Maintenant prenez la position du lotus et essayer de vous soulever en l'air, si vous êtes bien concentrés vous pourrez léviter ! (ne rigolez pas, un parti de yogis lévitateurs s'est présenté aux élections présidentielles françaises de 1988 ).



Jacques a dit :
-Serrez vous les mains dans le dos, c'est bon pour les chakras du dos !




Jacques a dit :
-Tirez la langue et faites des grimaces, c'est bon pour les chakras de votre face !



-Et n'oubliez pas de bien tendre les épaules !



-Bandes de nazes ! J'avais pas dit "Jacques à dit", bon maintenant la séance est terminée, je vous laisse le droit d'embrasser mes pieds et de vénérer la divinité qui est en moi.

Dévot indou léchant goulument les orteils de son dieu vivant.

 Et ce n'était qu'une séance de quelques minutes prise au hasard dans un ashram parmi d'autres, tous les autres gourous font la même chose et la plupart sont même sincères dans leur démarche et s'imaginent incarner la divinité alors que ce sont en fait des prototypes d'antéchrists.


D'autres instructeurs comme Gurdjeiff  prennent souvent un malin plaisir à faire accomplir les taches les plus bizarres à leurs disciples sous prétexte de rompre la routine habituelle.
C'est ainsi que des bourgeoises cultivées se sont retrouvées à astiquer les parquets et que certains passent des heures à aspirer l'énergie du soleil par leur œil, on appelle ça modifier son système de références.

N'importe quel être un tant soit peu sensé admettre sans peine qu'il faut être totalement givré pour s'imaginer que la voie spirituelle consiste en des exercices d'étirement (et en string qui plus est !)

Erreur N°3 : Croire au père Noël.

Les intellos et les disciples eux au moins effectuaient un travail même si le résultat sera immanquablement stérile mais il existe une catégorie de gens qui veulent s'épargner tout effort et qui désirent avoir tout, tout de suite.
Ces grands enfants s'imaginent qu'en effectuant tel ou tel rituel, invocation ou qu'avec l'aide d'un talisman, ils pourront communiquer avec le monde des esprits et que ces derniers vont accepter de les aider.
C'est à ces gens là que sont destinés les films et les séries comme Harry Potter.
Les librairies ésotériques et les foires à la voyance sont remplit de personnes désireuses de pénétrer dans le monde occulte sans le moindre effort.
Ils réclament des poudres magiques, des talismans, des formules secrètes, des rituels d'invocation, bien entendu les marchands en profitent pour faire des bénéfices.



Rentrent également  dans cette catégorie, les adeptes d'une nouvelle mode consistant à aller en Amazonie ou en Afrique, trouver des sorciers du coin qui vont leur donner des drogues censées modifier leur champ de conscience et leur permettre de rentrer en contact avec le monde des esprits.
Ces naïfs s'imaginent qu'un gentil sorcier est là pour leur rendre service et leur épargner tout effort superflu, une petite diète et hop le monde des merveilles vous ouvrira ses portes grâce au gentil sorcier.
Ceux qui ont un peu étudié la question savent que le sorcier lui même n'ingère pas ces drogues, ça c'est bon pour les naïfs, lui même il est capable de pénétrer l'autre monde grâce à certaines pratiques qui n'ont rien à voir avec les paradis artificiels mais plus avec un véritable travail sur soi.

Voilà comment ça se passe en vérité :

Au moment ou le naïf boit la mixture, le sorcier commence le rituel consistant à appeler des Djinns, ce rituel peut consister en une combinaison de danses, gestes répétés, chansons, rythmiques ou encens aromatiques, l'important c'est qu'il soit effectué consciencieusement afin que l'entité repère la provenance du signal et vienne jusqu'à la source.

Le naïf est alors vampirisé par le Djinn qui commence à lui absorber sa force vitale, l'expérience est d'ailleurs le plus souvent désagréable et peut virer au cauchemars psychotique et le naïf peut sombrer dans la folie.
Cependant comme l'entité a intérêt à ce que le naïf revienne recommencer l'expérience, elle va susciter en lui des images de toutes sortes (alligators, serpents, ) qui vont saturer sa conscience à la manière d'un kaléidoscope.
Le naïf aura l'impression d'avoir vécu une expérience hors du commun alors qu'en fait il est le dindon de la farce, le sorcier quand à lui fait office de maquereau qui vend aux entités le moyen facile de posséder temporairement des individus.
En récompense de ses bons services, le sorcier pourra obtenir des privilèges spéciaux de la part de ces Djinns.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Bible nous met en garde contre l'idolâtrie et le commerce avec ce genre d'entités qu'elle appelle symboliquement "prostitution".
Le cinéaste Jan Kounen a semble avoir lancé une petite mode avec son documentaire "d'autres mondes" que d'ailleurs je vous conseille afin de vérifier l'exactitude ce que je décrit.

Les anciens avaient coutume de dire que l'homme est le bétail des dieux, un proverbe que devraient méditer ceux qui sont en quéte de spiritualité.

Extrait :
http://www.youtube.com/watch?v=IDasr7pezO0

Forum:
http://jankounenforum.free.fr/viewforum.php?id=5

3 commentaires:

Anonyme a dit…

prout.

freepunk a dit…

Ne pas confondre "new age" et "traditions", et mettre dans le même sac les dérives de sectes dangereuses ( qui peuvent être en collaboration avec le système), des gourous fanatiques, avec le véritable yoga et tout les grands maîtres orientaux Hindouistes ou Bouddhistes... Le yogas ne se limite pas à " des étirements" inutile, et les "gourous" ne sont pas tous des escrocs, et certains l'ont déjà prouvé scientifiquement.Exemple de Yogi Coudoux,pour ne citer que lui, qui arrive à stopper l'afflux de sang ds une artère choisie, ou de stopper son battement cardiaque, tout ceci sous la surveillance d'appareils et de médecins occidentaux pour vérifié l'authenticité de l'expérience; L'exemple aussi du pouvoirs des émotions sur l'ADN et la matière, du pouvoir de la méditation, là aussi prouvés scientifiquement assez récemment mais connues des Bouddhistes depuis bien longtemps .. Ces connaissances et pratiques sacrées existent depuis des milliers d'années, ce n'est pas nous avec notre petite mentalité d'occidentaux consommateurs qui sommes à même de les remettre en question sans rien y connaitre ( le niveau des commentaires révèlent plus de l'a priori que d'une réelle connaissance du sujet).
Par exemple quand la CIA envoie des agents au tibet pour utiliser les valeurs du Bouddhisme et les détourner à leur profit en créant des réseaux hystérico-religieux,je trouve cela honteux,et à mon sens ce ne sont pas sur les traditions bouddhistes et leurs gourous qu'il faut tapper.. Par contre je suis beaucoup plus d'accord en ce qui concerne les Francs-maçons..

Rorschach a dit…

@freepunk

Je connais et pratique les authentiques exercices méditatifs, c'est pour cela que je peut me permettre de critiquer le pseudo yoga.

Quand à la recherche des pouvoirs surnaturels, elle ne présente aucun interet sur le plan spirituel.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.