vendredi 17 juin 2011

Une mére fait cuire son enfant dans un four.

Des fairs divers sordides il y en a tous les jours mais celui ci illustre assez bien la dégénérescence de notre époque post kaliyouga.  

  

Mississippi, une mére de famille sans histoires jette son enfant de 3 ans dans le four et le fait cuire à mort

Une vision d’horreur. C’est ce qu’ont eu les policiers de Greenville, dans le Mississippi. Mercredi soir, peu avant minuit, ils reçoivent un appel d’urgence, dont la nature n’a pas été révélée par les enquêteurs.
Une fois sur place, ils découvrent l’inimaginable: un cadavre d’enfant dans le four de l’appartement. Carbonisé.
Methel Johnson, officier de police judiciaire du comté de Washington, a raconté à la chaîne de télévision locale, WXVT-TV:
«Quand je suis entrée dans cet appartement, la première chose que j’ai vu était ce petit garçon. Dans le four.» Le garçonnet vivait seul avec sa mère et sa sœur, qui a été immédiatement placée en famille d’accueil. Terrie Robinson, 24 ans, n’a pas su expliquer son geste, mais a été mise en examen pour meurtre.
Le juge de Greenville a fixé la caution de la mère infanticide présumée à cinq millions de dollars (3,6 millions d’euros).


http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Elle-tue-son-fils-en-le-mettant-dans-le-four-257835/

Reportage TV :
Mom Charged After Son's Body Found in Oven





Avis personnel :
Peut être que la mére est un monstre ou alors peut être que de son point de vue c'était l'enfant.
Je m'explique, il s'agit d'un cas où la réalité rejoint la fiction, en effet dans "case 39" un film sorti en 2009, une femme éxédée decide de mettre  sa fille dans un four. Cette fille est en fait un démon ayant pris apparence humaine.
Il est fort possible que la mére en question se soit sentie obligée de suivre l'exemple de ce film, evidement cela n'excuse pas son geste.

Synopsis : Emily, assistante sociale, est chargée de s'occuper du dossier troublant de Lillith Sullivan, une petite fille au passé mystérieux. Lorsqu' Emily tente d'aider Lillith en l'accueillant chez elle, elle découvre à ses dépens la face cachée de la petite fille :
 sa vie devient un véritable cauchemar auquel elle pourrait ne pas survivre.


http://www.premiere.fr/film/Le-Cas-39

Un autre cas avec des similitudes :
Le 7 avril 2008, les policiers de la vile de Waukegan (Illinois) sont appelés au 4200, Hickory Hills Drive au petit matin. La découverte qu’ils font est terrible. La petite Evelyn, six ans, git dans son sang, en plein milieu de sa chambre. Le couteau de boucher qui a servi à la poignarder, à onze reprises, à la tête, au cou et aux bras, est recouvert.
Une image religieuse représentant Joseph, Marie et Jésus est sur le sol, déchirée. Sa mère, Nelly est sous le choc, elle pensait que sa fille était «possédée par le démon». Evelyn était en réalité somnambule.

Source :
Paris Match 26 /02/2011

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Dans le film HEAT, Al Pacino en flic explique à sa femme qu'il ne parle pas de son boulot à la maison et prend un exemple : "une mère a mis son bébé au micro-onde parce qu'il pleurait trop fort".
Cela donne qques éléments de réponse : a-t-on rejoint sa caricature ou est-ce l'américanisation, la puissance de suggestion du cinéma ...?

Anonyme a dit…

Vivement la fin de cet empire maléfique

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.