mercredi 27 juillet 2011

Comment les médias colportent des scandales pour faire avancer la cause de la pédophilie.

Un énorme scandale a éclaté au royaume uni, une école est accusée de prodiguer des cours de danse à connotation sexuelle à des fillettes de 7 ans.
En fait, ce n'est que le dernier d'une longue liste de scandales mettant en scène des fillettes. Cette année, il y a eu entre autres l'affaire du magasine "Vogue", celle des bikinis rembourrés, celle de la mère qui injectait du botox à sa fille (info bidonnée), celle des poupées à allaiter au sein.
Le point commun de toutes ces affaires, c'est que les petites filles sont aménées à se penser en tant qu'objets sexuels.
L'un des clichés à l'origine du scandale monté de toutes pièces de la revue "vogue"

Ci dessous, danse obscène mettant en scène des fillettes de 7 ans, il y en a plein disponibles sur youtube,  au vu des commentaires, les gens  semblent apprécier.




Autre soit disant scandale au Brésil avec une danseuse de samba de 7 ans.


Bref c'est une véritable offensive envers les bonnes moeurs qui se joue actuellement et quoi de mieux pour répandre ces pratiques pédophiles que de crier au scandale. C'est une bonne excuse pour diffuser des images pro pédo dans les mass médias et  faire peu à peu évoluer les mentalités vers l'acceptation de la pédophilie.





Image pro pédo  commanditée par un journal pour soit disant  illustrer l'affaire
Une école de danse de Bolton est actuellement fortement décriée en Grande-Bretagne depuis qu'elle prodigue des cours très olé-olé à des fillettes de tout juste sept ans, révèle The Sun.

"Juste de la gym, mais avec une barre"
L'institution dément aller trop loin et affirme que les leçons ne font qu'entretenir la forme physique des petites filles de primaire. Mais un parent qui s'est confié anonymement prétend le contraire: "Ils font leur publicité en parlant de cours d'aérobic et gymnastique avec une barre mais regardez les photos et vous verrez que c'est tout autre chose".

Miss Pole Dance 2011, la championne de la discipline qui enseigne les rudiments de cette pratique aux fillettes, insiste sur le fait que c'est une façon fantastique de permettre aux petites filles de rester en bonne santé et en forme. "J'enseigne le pole fitness, rien d'autre. Il n'y a rien de vulgaire dans tout ceci". Ce serait donc les parents choqués qui auraient l'esprit mal tourné. Les comités chrétiens de la région, eux, ne l'entendent pas de cette oreille. Leurs confrères ont déjà fait stopper des cours similaires dans la région de Plymouth, les accusant de "sexualiser" les jeunes filles. A la différence près que celles-ci avaient douze ans à Plymouth, soit cinq de plus que celles de Bolton.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1522/Societe/article/detail/1297366/2011/07/26/Des-cours-de-pole-dance-pour-des-fillettes-de-sept-ans.dhtml

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.