samedi 13 août 2011

Japon : Les premiers symptomes de la contamination radioactive apparaissent.

155 jours aprés la catastrophe de Fukushima, comme il fallait s'y attendre des informations concernant l'état de santé des habitants commencent à filtrer.  Le 10 Aout uen infirmiére de la ville de Sendaï (située à environ 70 km de la centrale) envoie des twitts alarmants, elle fait état de maux de têtes et de baisses du systéme immunitaire et de chutes de cheveux parmis les patients de son hopital, autants de maux symptomatiques de la contamination radioactive.
Je rappelle que plusieurs réacteurs sont entrés en fusion, que le corium a percé la cuve et qu'aucune solution n' a étré mise en oeuvre pour stopper ce désastre.
Je rappelle également que les USA ont étés touchés par ce désastre sanitaire de grande ampleur.



Baisse des globules blancs, maux de tête, nausées dans un hôpital de Sendai
Tweets d'une infirmière d'un grand hôpital de Sendai, dans la préfecture de Miyagi, le 10 août :

Un nombre en augmentation de patients avec une baisse inexplicable des globules blancs, des maux de tête et des nausées. Ils sont diagnostiqués comme vrais malades et suivent un traitement, mais n'y répondent pas du tout. J'ai vu ces cas dans mon hôpital. Je ne dis pas qu'ils sont tous là à cause de l'exposition à la radioactivité, mais je dis ce que je vois.
Quand on lave leurs cheveux, ils partent en touffes. C'est vraiment effrayant. Le docteur dit, ''Je me demande vraiment pourquoi le taux de globules blancs descend...'' Docteur, ne soyez pas si décontracté à ce sujet. Il va y avoir de plus en plus de gens qui ne répondront pas au traitement.


Elle suspecte une radiation interne provenant des repas d'hôpital, que les malades n'ont pas d'autre choix que de manger.
Le gouvernement japonais peut maintenant créer un autre ''district spécial pour la recherche médicale'' dans la préfecture de Miyagi, en plus de celui de Fukushima.

Par Helios


http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/08/japon-13-aout-155eme-jour.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.