mardi 13 septembre 2011

La Corruptocratie Etouffe l'Europe

Peu de gens le savent mais la majorité des hommes de pouvoir sont corrompus. en ce domaine l'éventail est large, il va du simple policier au député en passant par le petit fonctionnaire, l'huissier de justice ou le postier.
Vous avez commandé pleins de DVD sur internet et le colis n'est toujours pas arrivé?
Cherchez pas ! Le facteur doit être un train de les refourguer sur le parking de la poste.
C'est un fait que la plupart de ceux qui disposent d'un pouvoir l'utilisent pour satisfaire leurs propres besoins, c'est comme ça, c'est le kali yuga alors ne vous étonnez pas si le syndic de votre immeuble vous expulse de chez vous et revend votre appartement si vous avez un trimestre de charges en retard.
Ne vous étonnez pas non plus si votre banque vous taxe des centaines d'euros pour un chèque sans provisions ou quelques milliers d'autres pour un découvert non autorisé, les banquiers sont les plus pourris de tous et quand la BNP et la Société générale vont faire faillite, ils vont  évidemment garder l'argent de leurs clients.
A ce moment ce sera chaud, il y aura des émeutes, des bris de vitrine, les gens s'immolerons par le feu mais comme d'habitude les autorités corrompues ne montreront aucune pitié envers les naïfs qui s'imaginaient vivre dans un état de droit.




Je n’y échappe jamais, chaque fois que je vais en Algérie, il y en a toujours un pour me poser cette question : hey, dis, vous êtes plus libres en Europe ? Je veux dire, vous avez la vraie démocratie… Alors moi, j’inspire un bon coup et je m’efforce de garder une expression neutre. Je sais que je vais avoir beaucoup de travail devant moi.  


Je commence toujours ma démonstration par les lampes dites « économiques et écologiques ». En Europe, le gouvernement et ses fonctionnaires décident jusqu'à la lampe que tu dois utiliser dans ta veilleuse. Pour le moment, on Europe, nous avons toujours le droit de choisir des slips ou des caleçons sans interférence gouvernementale. Ceci est vrai au moment où je mets sous presse, mais si vous lisez ce blog dans quelques années, ça ne sera probablement plus le cas. En Algérie, comme en Europe, la corruption étatique a atteint la même fréquence. Des agents de l’Etat (police, douanes, fonctionnaires, politiques…) utilisent leur pouvoir pour s’enrichir personnellement et enrichir leurs commanditaires au détriment de la majorité des citoyens.

En Algérie, la corruption est le plus souvent pratiquée de manière artisanale. Par exemple, un responsable de recrutement pour l’enseignement va garder sur un bout de papier la liste des postes vacants. Il ne mettra pas à jour la base de données informatique pour refléter l’Etat réel des postes. Ainsi, il pourra vendre ces places de travail à de jeunes profs prêts à se séparer de 3 à 6 mois de salaire pour trouver un emploi.

En Europe, si on additionne toutes les politiques créées par des corrompus, le citoyen lambda laisse la production de la moitié de sa vie pour financer cela. En mars 2011, des journalistes du Sunday Times se rapprochent de 3 députés européens (Roumanie, Slovénie et Autriche) et leur proposent 100'000 Euros pour introduire des amendements devant le parlement européen. Les députés ont tous accepté. Malgré le scandale et la démission des députés intéressés, les journalistes n’ont fait que faire appel aux mécanismes normaux par lesquels la politique en Europe fonctionne [source, source, source]. N’importe quel individu ou groupe d’individus qui a de l’argent peut littéralement acheter des lois qui s’appliquent à vous. Si vous ne les respectez pas, on vous envoi la police. Donc la volonté du corrupteur vous est appliquée par la force des armes. Ceci explique pourquoi tant de lois semblent si contre productives.

Ceci explique aussi la profondeur de la crise actuelle. L’énergie et la production des Européens partent à financer des corrompus. Il est normal dans ce contexte que nous assistons à la mort de la créativité, le recul de la valeur du travail et surtout une déchéance morale sans précédent.

Pour en revenir aux lampes, si une entreprise avait réellement créé des lampes économiques, durables, écologiques… et tout ce que vous voulez, le consommateur se serait naturellement rué dessus. Maintenant, dans la réalité, ces lampes sont un échec total [source, source]. Elles sont chères, produise une lumière à vous foutre la dépression et surtout sont très dangereuses. Si vous en cassez chez-vous, vous pouvez rendre votre domicile inhabitable à cause des rejets de mercure. Comme le consommateur n’aurait jamais plébiscité un produit pareil, l’Etat l’impose. C'est-à-dire des politiques et des fonctionnaires dont une bonne partie ont du se mettre plein les fouilles pour pousser un produit pareil.

L’Europe ne vit pas dans le libéralisme et la démocratie. Le système peut se résumer à une corruptocratie tellement présente qu’elle a étouffé tous les espoirs des peuples européens à voir le jour et espérer un avenir meilleur. L’avenir de l’Europe, c’est moins de libertés individuelles, plus de taxes spoliatrices, plus de pauvreté et de cas sociaux, plus de zones de non droit, moins d’éducation et d’instruction et moins de bouffe sur la table.

http://aldo-sterone.blogspot.com/2011/09/la-corruptocratie-etouffe-leurope.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.