vendredi 16 septembre 2011

Les gros séismes à intervalles de 6 mois pointent vers Nibiru.


















Cette image intrigante était diffusée sur plusieurs sites alternatifs, elle montre que certains gros séismes sont séparés par un intervalles de 188 jours soit environ 6 mois.
En outre, elle indique que leur succession s'effectue suivant la forme d'un quadrilatère, ce qui est une idée assez loufoque, on retiendra que les séismes se sont tous produits dans la ceinture de feu encerclant l'océan Pacifique.



Voici le déroulement de la séquence :
27 février 2010: séisme du Chili de magnitude 8.8

+ 190 jours

4 septembre 2010: séisme de la Nouvelle-Zélande (Christchurch) de magnitude 7.0

+ 188 jours

11 mars 2011: séisme du Japon de magnitude 8.9

+ 188 jours



Le 15 septembre, ce n'est pas la Californie qui a été affectée par un gros séisme mais les îles Fidji (7.3 sur l'échelle de Richter).
On signale également une série d'autres tremblements de terre à Cuba (6.0 ), en Alaska (6,1) , et ... en Californie (4,3) ainsi qu'au Japon (6,2) et en Nouvelle Zélande (6,0).

C'est clair qu'il y a une corrélation entre ces tremblements de terre et cet intervalle de temps.
Donc tous les 6 mois depuis Février 2010, un facteur inconnu déclenche des tremblements de terre.
Le problème est de savoir à quoi correspond cette période de 6 mois, il ne peut s'agir de l'influence d'une planète du système solaire puisqu'aucune ne possède cette période orbitale.

Autre fait remarquable à propos de cette série de séismes, leur puissance est alternée, au gros séisme du Chili (8,8) succède celui plus modeste de Christchurch (7,1), 6 mois plus tard le 11 mars 2011 c'est le méga séisme du Japon (9), le 15 septembre on rapporte un séisme de 7,2 dans les iles Fidji.

Maintenant, si on prend en compte que tous les 6 mois, la Terre se retrouve de part et d'autre du soleil,  on sera forcé d'admettre que c'est au moment de franchir cet axe imaginaire que ces séismes ont eu lieu.


 Les 2 séismes du haut sont les plus destructeurs ( 8,8 et 9).
A l'attention des sceptiques, j'avais déjà expliqué comment de l'énergie pouvait se transmettre entre les astres, c'est une notion connue depuis l'antiquité et que la science moderne a enterré au début du 20 ème siècle (merci Einstein ), il suffira de se renseigner  sur la signification de l'Ether pour s'en convaincre.
Donc, sachant que les astres transmettent de l'énergie lorsqu'ils sont alignés et que cette énergie engendre des tremblements de terre, on peut logiquement en déduire qu'un astre mystérieux interagit avec le soleil et notre planète à intervalle de 6 mois à chaque fois que notre planète traverse l'axe situé entre celui ci et notre soleil.

Quand la terre passe entre le soleil et cet astre, l'énergie est plus puissante qu'au moment où c'est le soleil qui s'intercale entre la Terre et cet astre.

On peut alors facilement en déduire de quelle direction provient cet astre et pointer un télescope dans sa direction.



A la date où j'écris, le 15 Septembre 2011, Nibiru est toujours cachée par la couronne du soleil, avec un peu de chance et de patience elle pourrait être observable dans quelques jours à ceux qui sauront où pointer leurs télescopes.
Le 15 Septembre Nibiru étant positionnée juste derrière la soleil, il suffit de se consulter les éphémérides pour obtenir les coordonnées du soleil à cette date.

On obtient donc :
11h 29m 57.09s    +03° 14' 38.2"
Qui sont les coordonnées approximatives de Nibiru..

En outre,  au cas où les données ne soient pas falsifiées et avec un peu de chance il se pourrait qu'elle soit observable sur les clichés des sondes Soho ou Stereo.

Il y a beaucoup d'autres choses à dire sur le sujet, par exemple sur le fait que l'on peut déterminer que Nibiru est encore relativement assez loin puisque son moment angulaire par rapport au soleil varie peu au fil des mois.
On peut aussi déterminer que sa taille est gigantesque puisqu'elle arrive à nous influencer malgré cette distance.
L'autre information cruciale, c'est que dans 6 mois, il faudra s'attendre à un séisme encore plus dévastateur que celui du 11 Mars dernier, puisque Nibiru se rapproche, ses effets devraient gagner en intensité.

Pour le moment, avis aux amateurs la chasse est ouverte !

5 commentaires:

Skalde a dit…

Excellente déduction, démonstration magnifique !

ColdHead a dit…

Selon les recherches et démonstration de Anton Parks, ( selon les tablettes Sumériennes mal interprétées par Zacharia Sitchin) Nibiru serait plutot la planete Neb Heru, qui représente tout simplement la planète Vénus !!!!!

Yann Gilbert a dit…

Anton Parks est un vendeur de rêve, pas un scientifique. Sitchin a voué sa vie à la traduction de ces tablettes.

Teslambala Tesla a dit…

merci! ;-)

David Robert a dit…

Séisme de magnitude 7,4 au large du Nicaragua et du Salvador le 13 octobre 2014.. Environ six mois plus tard, méga séisme au Népal à Katmandou.. Y'a de quoi commencer à se poser des questions en effet.. Mais il ne faut pas oublier que récemment il y'a eu une éclipse solaire totale, et que ce phénomène aussi entraîne de gros mouvements sismiques..

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.