vendredi 9 septembre 2011

Les leçons à tirer de l’attaque de l’Otan contre la Libye

Imran  Hosein c'est ce prédicateur musulman qui avait annoncé dés 2003 l'éffondrement des régimes arabes par effet domino. Il annonce aussi une offensive high tech qui permettra à l'entité sioniste de soumettre tous ses voisins et de prendre le contrôle total de la région voir du monde entier.
Je reviendrais sur ce point, en attendant, voici son compte rendu de l'invasion de la Libye par les forces de l'OTAN.







« Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux […] » (Coran, Al A’raf 7 :179)

Ceux qui voient de leurs deux yeux, l’interne et l’externe, reconnaitront la marque du « Sionisme » et de « l’Impérialisme Sioniste » dans les insurrections surarmées et longuement préméditées qui ont renversé le gouvernement Libyen.



Il ne s’agit aucunement d’une révolte spontanée d’un peuple contre son dictateur comme les médias mondiaux sous contrôle Sioniste voudraient nous faire croire ; le régime n’a pas non plus été renversé suite à une réaction enragée du peuple suite à un massacre de manifestants innocents imputé au régime. C’est un lavage de cerveau passant pour une information, qui est gobé comme Vérité par les bestiaux.

Il est assez facile de reconnaitre l’intimidation et le contrôle Sioniste des médias lorsque l’on voit les journaux, les radios et les chaines de télévisions conventionnels (NDT : Mainstream) (y compris Al Jazira) refuser de questionner le mensonge flagrant de l’explication officielle des attaques terroristes du 11 Septembre contre les US.



L’amère vérité est que beaucoup de Musulmans Libyens seront à présent assassinés sans pitié tant qu’ils ne se seront pas soumis et qu’ils n’auront pas adhéré à la nouvelle dictature ensanglantée qui leur a été imposée par la lame de l’épée Sioniste.

En utilisant une stratégie barbare venant de la « Bête de la Terre », les forces de l’insurrection ont donné leur claque satanique finale au crépuscule durant le mois de Ramadan pendant que les croyants rompaient leur long jeûne. Ils se sont lancés dans une euphorie meurtrière in-discriminée dans le but d’instiller la panique au sein de la capitale Libyenne de Tripoli, et pour ainsi déstabiliser ses défenses militaires.

Plus d’un millier de Libyens innocents sont devenus « Chouhada » (NDT : Martyrs) (ayant à cet instant-là terminé leur jour de jeûne) alors qu’ils se voyaient fauchés par des armes fournies par les Kouffar Sionistes. Seul un peuple au cerveau lavé peut assimiler cette guerre satanique à une révolte populaire spontanée.

Je soupçonne que certaines personnes en Egypte passeraient de très mauvaises nuits si une récompense substantielle devait être proposée contre toute information possible qui expliquerait comment autant d’armes (capables de surpasser une armée) ont pu atteindre les insurgés en Lybie ; peut-être depuis la frontière Egyptienne ?



Avec toutes ces armes, cependant, les insurgés n’auraient jamais pu réussir sans l’assistance et le soutien actifs et visibles des armées Sionistes, j’ai nommé l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) ; de la même manière, le nouveau gouvernement ne sera jamais en mesure de survivre sans la protection de l’OTAN. En ce sens, donc, Israël, l’Arabie Saoudite et le nouveau gouvernement Libyen appartiennent au même groupe de pays nés de manière chaotique et dont la survie continuelle ne pourrait être expliquée autrement qu’en faisant référence au Sionisme.



L’OTAN s’est déjà fermement établie en Afghanistan et en Irak, et ne se retirera jamais de ces pays avant qu’Israël ne règne sur le monde durant « un jour comme une semaine », et que Dajjal ne déclare de lui-même qu’il est le Messie Promis (Voir mon livre intitulé « Jérusalem dans le Coran » pour une explication du sujet). Les borgnes ne réalisent pas que l’OTAN est en Libye dans le but de protéger et de promouvoir les intérêts impériaux d’Israël.

Israël est sur le point de lancer ses grandes guerres contre les Arabes en particulier, et l’auteur (I.N. Hosein) avertit que le monde pourrait alors faire face à au moins 25 autres années de guerres continuelles jusqu’au jour du retour du fils de Marie (que la bénédiction d’Allah soit sur eux deux, la mère vierge et son fils Messie). Ceux qui ne voient que d’un œil ne réalisent peut être toujours pas que l’OTAN fera à présent tout pour demeurer en Libye pendant les 25 prochaines années.

La première implication de ce qui est décrit ci-dessus, que nous voudrions partager avec nos lecteurs, est que la plupart des Musulmans qui refusent de se soumettre à l’Etat Sioniste Israélien de Dajjal doivent maintenant, pour leur propre sécurité, fausser compagnie aux borgnes qui participent activement et qui soutiennent vocalement l’insurrection Libyenne. Peu importe à quel point ils crieront et vociféreront en réaction à cet article, le fait est qu’à moins qu’ils se repentent, ces gens ne sont pas des nôtres, tout comme nous ne sommes pas des leurs :



« Ô croyants (en Allah) ! Ne prenez pas pour alliés et amis (ces) Juifs et (ces) Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui se tourne vers eux (en amitié et en alliance), devient un des leurs (et non des nôtres). Allah ne guide certes pas les gens injustes. » (Coran, Al Ma’idah 5 :51)

(Note : Le Coran ne fait pas ici référence à une amitié individuelle entre un Juif et un Chrétien. Le verset anticipe plutôt l’apparition d’une alliance Sioniste Judéo-chrétienne qui mène actuellement une guerre injuste contre l’Islam et les Musulmans pour le compte d’Israël.)

Les Musulmans Pakistanais et Egyptiens en particulier doivent rompre tout lien existant avec leurs compatriotes qui dansent avec l’OTAN. Lorsque les attaques de l’OTAN contre le Pakistan et l’Egypte seront inévitablement lancées, ces personnes seront utilisées pour jouer un rôle en Egypte et au Pakistan qui sera similaire a celui qui vient d’être joué en Lybie.

Je n’ai aucun doute sur le fait qu’un grand nombre d’Egyptiens sont entrain de se réveiller suite à la dangereuse implication du succès de l’OTAN en Lybie, à savoir que l’étau se resserre sur l’Egypte. Ce bref article offre une aide à l’explication de ce sujet.

Israël doit étendre ses frontières territoriales pour englober les (fausses) frontières Bibliques de la Terre Sainte (Al Ardu’l’Mouqaddassah). La Bible (c.à.d. la Torah) déclare que la Terre Sainte s’étend « de la rivière d’Egypte, à la rivière d’Euphrate ». Ceux qui ont réécrit la Bible pour y insérer ce mensonge l’ont certainement fait parce-que les Juifs vivaient dans le Delta Oriental de l’Egypte pendant 400 ans et qu’ils avaient aussi été asservis en Irak (Babylone) durant une longue période.

Aucun Juif n’acceptera la prétention de Dajjal au statut de Messie, lorsqu’il le fera depuis Jérusalem dans quelques 20 à 30 années, sans qu’il ne règne sur un Israël qui engloberait les frontières Bibliques de la Terre Sainte.



Ainsi, il est inévitable qu’Israël attaque l’Egypte dans le but d’occuper physiquement le Delta Oriental Egyptien. Le succès de l’OTAN en Egypte implique que l’Egypte sera désormais attaquée à la fois depuis l’Est et l’Ouest ; et comme dans le cas du Pakistan, la stratégie consistera à balkaniser à la fois l’Egypte et le Pakistan en de petits états qui seront facilement contrôlés par l’Inde et Israël.

(Voir mes articles intitulés « L’explication du Mystérieux projet Impérial d’Israël » et « Le soulèvement Pakistanais d’Obama, le Moment de Vérité du Pakistan, et la Mort du Dollar US » (NDT : pas encore disponibles en Français) sur mon site web : http://www.imranhosein.org).



En dépit de ses erreurs et de ses excentricités, nous pouvons affirmer avec assurance à propos de Moammar Qaddafi qu’aussi longtemps qu’il a dirigé la Lybie, jamais n’aurait-il permis de présence militaire de l’OTAN dans ce pays. Il s’en suit que tant qu’il régnait sur la Lybie, l’OTAN n’aurait jamais pu être en mesure d’attaquer l’Egypte au moyen de troupes au sol qui afflueraient en Egypte via la frontière Libyenne.

Grâce aux bestiaux, une telle attaque contre l’Egypte est désormais possible. Il est donc temps pour chaque Egyptien de s’armer (comme l’est chaque Vénézuélien) en préparation de ce qui pointe clairement à l’horizon.

Nous devons également noter qu’il existait certaines raisons économiques et monétaires à l’attaque éhontée de l’OTAN contre la petite Lybie. Les Sionistes ont maintenant le contrôle non seulement du pétrole Irakien, mais aussi de celui des Libyens, et il semble n’être qu’une question de temps avant qu’ils n’assument aussi le contrôle direct du pétrole Saoudien. Le contrôle Sioniste du pétrole se traduira finalement par un chantage Israélien au pétrole contre un monde dépendant de cette énergie pour sa survie économique.

Enfin, il est rapporté que la Libye n’a aucune dette étrangère. Par conséquent, le système bancaire international contrôlé par les Sionistes ne pouvait pas placer cet état « dévoyé » sous son influence et son emprise. Mais les Sionistes n’abandonnent jamais. Lorsque le système bancaire a échoué à mettre ce pays sous son joug, il a ensuite recouru à l’OTAN.



Il reste une partie du puzzle qui défie l’entendement. Pourquoi la Russie et la Chine ont-elles apporté leur soutien à la résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui permettait une intervention militaire en Libye ? Ces États étaient-ils débiles au point de ne pas présager les conséquences de leur soutien à cette résolution ? Ou y’aurait-il anguille sous roche ?


http://www.alterinfo.net/Imran-Hosein-LES-LECONS-A-TIRER-DE-L-ATTAQUE-DE-L-OTAN-CONTRE-LA-LIBYE_a63200.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.