vendredi 16 septembre 2011

Les médias avouent qu’ils désinforment sur la Libye

Jamais l’agression de l’OTAN sur la Libye n’aurait été possible sans un parfait contrôle des médias. Le voyage de Sarkozy à Tripoli semble être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de la désinformation. Un média officiel, le Nouvel Observateur, craque et révèle le pot aux roses : depuis des mois, les journalistes ne faisaient plus leur travail car ils avaient été remplacés par le service de propagande de l’OTAN.

Voici l'aveu formulé dans l'édition du 14 septembre :

VIDEO. Le Tripoli merveilleux de l'Otan

L'Organisation, qui a épaulé le CNT dans son offensive anti-Kadhafi, diffuse des images d'une capitale qui a déjà tourné la page, où le calme et la sécurité sont de retour.

Le calme et les espoirs sont revenus en Libye. Les habitants le disent, ils vont de l’avant et sont très heureux. C’est la situation merveilleuse du pays dépeinte par l’Otan dans une vidéo mise à disposition de la presse. Après les conflits, les morts, le manque de médicaments et d’eau, la joie ne peut être qu’au rendez-vous des images tournées par l’Alliance elle-même



L’Otan réalise ses propres reportages. Ou clips de promotion. C’est selon. Ils sont délivrés gratuitement aux journalistes ayant besoin d’images et d’interview pour illustrer leur couverture du pays. Il suffit de demander les séquences vidéos auprès du service presse de l’Otan ou de les télécharger directement sur des sites relais professionnels destinés aux journalistes et documentalistes. Des images a priori neutres, sans présence de militaire ou de porte-parole de l'Otan.

Tout en discrétion

Deux versions sont disponibles. D’abord celle prête à diffuser avec habillage et récit de l’Otan. L’autre version est délivrée "nue" permettant aux rédactions d'ajouter le commentaire d’un journaliste maison et d'incruster leur logo. L’internaute ou le spectateur ne s'en rendra sans doute jamais compte.

Le système est pratique. Les rédactions accèdent à des contenus gratuits et parfaitement formatés pour la diffusion sans devoir dépêcher de reporters sur place et financer leurs déplacements. Et l’Otan distille discrètement sa communication au détour d’images bien choisies.

Le Nouvel Observateur

Capture d'écran de OTAN TV.




TRADUCTION ; Reportages prêts à l'emploi des reporters de l'OTAN présents à travers le monde. Fournis en haute définition. Rendez-vous sur le site de la chaîne de télévision de l'OTAN sur www.natochannel.com


Commentaire : inutile de regarder TF1, vous y trouverez la désinformation en avant-première sur la chaîne de l'OTANSource : Investig'Action

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.