samedi 10 septembre 2011

Mieux dans sa peau grace à un vibro

Un médecin danois proposait à ses patientes anorexiques de poser nues devant lui en utilisant des godemichés. Le pire, c'est que plusieurs d'entre elles ont accepté ce traitement !
Ce fait divers illustre assez bien l'incapacité qu'on les gens à  mettre en doute la figure de l'autorité.
Aujourd'hui cette figure pour les français c'est le troll en chef, on se demande combien de temps ils vont accepter de se faire bananer avant de comprendre qu'ils se sont fait entubés.







Un médecin danois est actuellement devant le juge pour avoir pris des photos de ses patientes féminines nues et pour les avoir forcées à utiliser des sextoys afin de "soigner" leur anorexie. Les méthodes peu orthodoxes du docteur étaient, selon lui, censées aider les malades à se sentir mieux dans leur peau. L'homme est aujourd'hui accusé d'atteinte aux moeurs, écrit le journal metroXpress.

Les aider à aimer leur corps
Le médecin, qui pratiquait au Rigshospitalet d'Osterbro, est spécialisé dans le traitement des troubles alimentaires. Devant le juge, il s'est avéré que ses techniques étaient pour le moins "alternatives" et qu'il les avait essayées sur au moins cinq patientes de sexe féminin. "Les anorexiques ont une difficulté extrême avec leur propre nudité", explique le docteur. "C'est pourquoi je les photographiais nues pour qu'elles acceptent mieux  leur corps".                                        

Mieux dans leur peau avec un vibro
Au-delà des photographies, il y a l'utilisation forcée de godemichés, de vibromasseurs et autres sextoys. "Les patientes à qui j'ai conseillé cette méthode avaient des problèmes avec leur sexualité. Les sextoys devaient leur permettre de se sentir mieux dans leur peau", répète-t-il inlassablement sans sourciller.


600 photos de nu
La police a cependant découvert sur l'ordinateur personnel du médecin plus de 600 photos de patientes complètement nues. Mais le médecin a démenti que les photos avaient été prises par ses soins, affirmant que l'ordinateur était de "seconde main" et que le disque dur était déjà rempli de ces fameux clichés. Le médecin a également continué de nier les faits alors qu'une patiente tentait de le montrer sous son vrai jour. "Elle essaie d'attirer l'attention; cette femme s'est même mutilée au couteau pour qu'on s'intéresse à elle", a-t-il affirmé pour la décrédibiliser.

Sous contrat
Mieux encore, trois patientes ont révélé qu'elles ont été forcées de signer un contrat autorisant le médecin à les prendre en photo dans le plus simple appareil, le déchargeant ainsi de toutes poursuites éventuelles. "Je voulais vraiment guérir. Alors je faisais tout ce que le médecin me disait", a confié une ancienne patiente devant le juge. Le médecin risque, en plus des procédures au sein de l'ordre des médecins, une sévère peine pour atteinte aux moeurs aggravée par l'ascendant sur les victimes que lui conférait son métier.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/1315178/2011/09/06/Un-medecin-forcait-l-usage-de-sextoys-pour-soigner-l-anorexie.dhtml

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.