jeudi 13 octobre 2011

Amnesty International appelle le Canada à arrêter George Bush



Que l'on ne s"y trompe pas, il s'agit d'une annonce purement symbolique, Amnesty International fait partie du réseau des ONG chapeautées par la Lucifer Trust, en pratique Georges Bush ne risque pas grand chose, il devra seulement annuler son déplacement afin de ne pas mettre les autorités canadiennes dans l'embarras.
Néanmoins cette annonce survient à  moment crucial où la protestation monte dans les villes américaines et où certains responsables sont désignés à la vindicte populaire.
Si celui qui incarnait la figure emblématique  du président des USA fait l'objet de poursuites judiciaires, les répercussions pourraient être immenses, la foule des mécontents pourrait même se retourner contre ses dirigeants.

Alors que George W. Bush a prévu de se rendre au Canada le 20 octobre, Amnesty International a exhorté mercredi 12 octobre les autorités canadiennes à arrêter et poursuivre ou extrader l'ancien président américain pour le rôle qu'il a joué dans des actes de torture.

« Le Canada est tenu au titre des obligations internationales qui lui incombent d'arrêter et d'engager des poursuites à l'encontre de l'ancien président George W. Bush, au regard de sa responsabilité présumée dans des crimes relevant du droit international, notamment des actes de torture, a déclaré Susan Lee, directrice du programme Amériques d'Amnesty International.

« Alors que les autorités américaines se sont, jusqu'à présent, abstenues de traduire l'ancien président George Bush en justice, la communauté internationale se doit d'intervenir. Si le Canada ne prend aucune mesure lors de sa visite dans le pays, il bafouera la Convention des Nations unies contre la torture et fera preuve de mépris envers les droits humains. »

http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/report/canada-urged-arrest-and-prosecute-george-w-bush-2011-10-12

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.