lundi 31 octobre 2011

A Oakland, la manif des indignés est devenue une zone de guerre.



Des balles dans la tête et des grenades pour les disperser,  voilà le sort qu'avait réservé la police aux indignés d'Oakland.
Scott Olsen, un vétéran de la guerre d'Irak a eu le crane fracturé par un projectile envoyé par les forces de l'ordre, alors que d'autres indignés tentaient de le secourir, ils reçurent à leur tour des grenades asphyxiantes.
 D'autres personnes reçurent des balles en caoutchouc en pleine tête





 .Ces scènes se déroulent dans un pays qui se vante d'être démocratique et de défendre la liberté d'expression. Il semble que là bas, il y ait encore assez de gens naïfs pour croire à ces sornettes.
Pour le moment, ils encaissent les coup, espérons qu'un jour ils se réveillent et changent de méthode.















0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés et réservés aux titulaires d'un compte Google ou autre.
Il faut parfois un peu de temps pour qu'ils soient publiés.