vendredi 14 octobre 2011

Obama aurait donné le feu vert à une attaque Israelienne sur l'Iran.

Plusieurs sources concordantes font état de l'imminence d'une attaque Israélienne envers les installations nucléaires iraniennes.
Il n'y a pas d'explications rationnelles satisfaisantes dérriere ce genre de démarches bélliqueuses (la guerre de Libye en fait partie) , hormis le fait de vouloir causer un maximum de dommages et de victimes, on est dans le domaine du mal à l'état pur, celui qui agit sans contraintes ni remords, seules les bonnes âmes cherchent des moyens de le rationnaliser.

Néanmoins, au cas où l'entité sioniste lancerait une attaque sur la RII, 2 scénarios s'offrent à nous, soit les USA s'y associent, on est alors dans le cas de figure dit de "l'allié en rupture de ban", l'amérique vole au secours de son allié qui a lancé une attaque de sa propre initiative (du moins c'est ainsi que les médias le présenteront). Le conflit pourrait alors se généraliser avec dans un premier temps l'intervention de la Syrie, des forces du Hezbollah puis peut être de la Russie voire de la Chine, ce sera alors le début d'une troisiéme guerre mondiale, destruction maximale assurée.

Dans l'autre scénario, L'amérique donne son aval à une attaque Israelienne mais refuse d'entrer dans le conflit. Israel étant entouré d'ennemis, la défaite sera ineluctable, on se rappelle qu'en 2006 le Hezbollah avait réussi à lui tenir tête. Dans ce cas de figure, les protocoles militaires israéliens prévoient le recours aux armes nucléaires contre tous ses ennemis (noms de code Massada et Samson), toutes les capitales et grandes villes arabes seront visées mais également certaines capitales europénnes (je rappelle qu'on est toujours dans le domaine du mal à l'état pur).
Le dernier geste de l'armée israélienne consistera alors à anéantir Jérusalem et la majeure partie de sa propre population, la mort étant préférable à la défaite.

Dans tous les cas, c'est un armageddon qui se profile à l'horizon.










Les menées terroristes fabriquées par l'administration d'Obama et qui accusent l'Iran représentent un feu vert pour une attaque israélienne sur l'ensemble de l'Iran qui aura lieu dans les deux prochaines semaines, selon des sources militaires confidentielles qui ont parlé avec Alex Jones.

Israël s'inquiète que des grandes puissances comme l'Allemagne tissent des relations avec l'Iran et la laissent poursuivre son programme d'enrichissement nucléaire sans entrave. Une fenêtre de deux mois a été allouée au cours de laquelle Israël a l'occasion de lancer une attaque militaire, attendre jusqu'à l'hiver, quand l'attaque sera plus difficile à mener, n'est pas une option.


Le Secrétaire US à la défense Leon Panetta en visite le 3 octobre à Tel Aviv a été incité par les autorités israéliennes a convaincre l'Amérique de donner son feu vert pour l'attaque. Moins de 10 jours plus tard, un complot terroriste fantaisiste impliquant un vendeur de voitures d'occasion a été inventé pour impliquer l'Iran et créer le prétexte à une agression militaire.

« Ces dernières semaines, d'intenses discussions ont eu lieu au sein de l'armée israélienne et des cercles de renseignement sur le fait de lancer ou non une attaque militaire contre les installations nucléaires iraniennes. Apparemment, la question clé dans le débat était de savoir comment s'assurer que les États-Unis participent à l'attaque ou, à tout le moins, interviennent du côté d'Israël si la grève initiale a déclenché une guerre (civile?) écrit Patrick Seale de Gulf News.

Cette intervention a maintenant été mandatée par l'annonce de la tentative manquée d'attentat terroriste fabriquée de toutes pièces, qui a été réellement concocté le mois dernier, mais a seulement rendu publique aujourd'hui.

Alors que les agents des services de renseignement américains se préparent à apporter les éléments de preuves qui permettront d'accuser l'Iran, Time Magazine rapporte que l'administration d'Obama s'apprête à utiliser ces accusations pour agir au-delà des tactiques de simple isolation.

« Si l'Administration ne parvient pas à obtenir l'approbation à une escalade significative de sanctions ou d'autres formes de sanction pour le régime de Téhéran, après la présentation de la preuve des derniers crimes iraniens, la balle retournera dans la cour d'Obama, » écrit Tony Karon. « Ayant fait valoir que l'Iran a traversé une ligne rouge, il sera sous une pression accrue d'agir — ou il risque d'entrer dans une campagne électorale fortement perturbée par une accusation de laxisme vis à vis de l'iran.

Avec les neo-conservateurs pressés d'obtenir des mesures énergiques contre l'Iran, Obama sera désormais contraint de poursuivre encore un autre acte de changement de régime. Comme nous l'avions postulé en février de l'année dernière, Obama est actuellement soumis à un chantage pour une attaque contre l'Iran, seul moyen de sauver sa présidence. Nous avions aussi avancé qu'une tentative d'assassinat servirait comme prétexte à impliquer l'Iran.

Les experts géopolitiques ne se sont pas trompés sur le fait qu'Israël s'apprêtait à frapper l'Iran cet automne.

En juillet, le vétéran de la CIA depuis 21 ans Robert Baer a dit sur KPFK Los Angeles que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu préparait une attaque contre l'Iran en septembre pour la faire coïncider avec la soumission de l'adhésion de la Palestine à l'ONU. S'entretenant avec l'Alex Jones Show aujourd'hui, l'ancien du département d'État Steve Pieczenik, qui a nombreux contacts à l'intérieur des sources de renseignement et qui a travaillé dans plusieurs postes sensibles au cours de sa carrière, a également indiqué que l'accusation terroriste était complètement fabriquée et qu'elle serait utilisée comme prétexte pour justifier une attaque militaire contre l'Iran.


Pieczenik a également fait remarquer qu'Israël a récemment pris livraison d'une grande quantité de missiles destructeurs de bunker.


Comme nous l'avons documenté, le complot présumé d'assassinat contre l'Ambassadeur d'Arabie Adel al-Jubeir, qui est maintenant cité par tout le monde de John Kerry à John McCain comme une justification pour une éventuelle frappe militaire, est un fantasme complet.L'ancien lieutenant-colonel américain Anthony Shaffer a révélé qu'un informateur avec une habilitation de sécurité élevée au FBI n'avait jamais eu connaissance d'éléments précisant que ce complot était connu au sein de canaux de MJ(?), ce qui indique clairement que l'épisode a été fabriqué.
http://www.prisonplanet.com/sources-us-gives-israel-green-light-for-iran-strike.html

3 commentaires:

Albi a dit…

Alex Jones n'est qu'un hurluberlu (pour rester poli)outrancier et guignolesque, qui dessert le message alternatif plutôt qu'autre chose (ceci expliquant cela)

Quant aux deux hypothèses de politic fiction exposées ici, il est évident que la réalité ne les validera pas, parce que l'armaggedon qu'elles déclencheraient arriverait bien trop tôt dans l'agenda. Il faut qu'on marine encore dans notre jus un moment. Un long moment.

Rorschach a dit…

Le principal defaut d'Alex Jones c'est qu'il évite de taper sur les sionistes, mais en général ses prédictions se vérifient.

Et les américains auraient interet à déclencher une grande guerre afin de pallier à la faillite totale du systéme financier d'ici quelques semaines.

Dans une économie de guerre, tous les secteurs sont vérrouillés et sous contrôle.

guismos a dit…

le probléme de ce mec c'est qu'il répéte tous le temps que oblabla est une marionette un pantin sans pouvoir (ce qui est vrai ) est ensuite il nous dit que ce méme pantin a donné sont feu vert a l'attaque israélienne de l'iran ,comme si israel avait besoin de l'avis de ce mec pour agir ! tous est déja écrit dans un agenda est chaquin joue son role de alex jones l'acteur 'psychotique' http://aulapinblanc.blogspot.com/2011/04/on-est-pas-sorti-de-la-berge-part-1.html

a ahmadinejad le 'méchant' http://aulapinblanc.blogspot.com/2010/10/ahmadinejad-pour-le-nouvel-ordre.html

en passant par obwana sarko merkel steve jobs :) les mérdias, les conspi, les moutons et tous le tralala .

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.