lundi 10 octobre 2011

Occupy Wall Street est affilié à l’organisation révolutionnaire professionnelle OTPOR (CIA)




Le gars dans la vidéo ci-dessus est Ivan Marovic. Ce nom ne signifie probablement pas grand chose pour vous, parce que je sais qu’il ne signifiait pas grand chose pour moi jusqu’à ce que je fasses quelques recherches supplémentaires. Il s’avère que M. Marovic est le co-fondateur d’Otpor!. Otpor! fut une organisation clé dans les guerres serbes dans les années 1990 et a également eu une influence dans les soulèvements en Egypte. Si l’on en croit le documentaire ci-dessous, alors Otpor! est un groupe de révolutionnaires professionnels.

Voici des informations à propos d’Ivan Marovic trouvées sur Source Watch.org
http://www.sourcewatch.org/index.php?title=Ivan_Marovic
Ivan Marovic, Serbie et Monténégro

« Avec un groupe d’autres leaders étudiants serbes, Marovic a formé le mouvement OTPOR (« résistance ») en 1998. OTPOR a utilisé la protestation populaire et la provocation pacifique pour obtenir un soutien anti-Milosevic dans la période 1999-2000. Bien qu’OTPOR ait commencé par mobiliser les jeunes, elle s’est rapidement élargie en un mouvement de masse avec des membres de tous les secteurs de la société. Comme l’un des leaders les plus visibles d’OTPOR, Marovic représentait le mieux la jeunesse commune de Serbie et organisait des rassemblements et des marches durant la période qui a précédé l’élection de Septembre 2000 qui a renversé le régime de Milosevic. Après 2000, OTPOR s’est concentrée sur le renforcement de la société démocratique en Serbie et l’opposition à la corruption. OTPOR est devenu un modèle pour les mouvements de résistance dans d’autres pays, y compris la Géorgie, l’Ukraine, le Bélarussie et l’Albanie. »


La seule chose qu’ils ne vous diront pas au sujet de M. Marovic et de son bon ami Srdja Popovic, qui étaient les leaders d’Otpor, est que cette organisation ainsi qu’eux-mêmes ont tous été sponsorisé par la CIA. Leur gestionnaire était William Montgomery, qui coordonnait leurs actions à partir du siège de la CIA pour le sud de l’Europe à Budapest, en Hongrie. Wm. Montgomery est devenu plus tard l’ambassadeur américain dans la Serbie post-Milosevic.

watch?v=mBqBSrrTyzo&feature=player_embedded

J’ai été tout de suite assez sceptique sur le mouvement Occupy depuis qu’il a soudainement surgi de nulle part durant les deux dernières semaines. Alors que j’ai accordé mon plein soutien au mouvement « End the Fed » (mettez fin à la Fed), je me méfie de tout mouvement populaire qui reçoit immédiatement le soutien des grands médias. Je me souviens qu’il y a eu à l’échelle nationale des rallies « End the Fed » (mettez fin à la Fed) en 2009 qui n’ont reçu que peu ou pas de couverture dans les grands médias.
Quand j’ai entendu Van Jones avec divers dirigeants syndicaux déclarer leur soutien au mouvement Occupy durant les dernières semaines, ceci a confirmé pour moi que ce mouvement Occupy n’est essentiellement que la version Tea-Party de l’agenda politique progressif extrême. Van Jones a même récemment discuté d’une « offensive d’Octobre » qui serait utilisée pour contrer le Tea Party.

Toutefois, la liste des exigences sur le site web d’Occupy Wall Street sonne comme dans un rêve humide de quelqu’un avec un très fort agenda socialiste et communiste. En fait, ces exigences se lisent comme une version new-age d’une certaine liste Karl Marx non-autorisée.
J’étais prêt à m’embarquer avec ce groupe Occupy jusqu’à ce que je consulte cette liste, mais après sa lecture, je constate qu’il s’agit juste d’un autre groupe avec un agenda et je n’ai aucune envie d’être affilié à une organisation qui fait la promotion de cet agenda. Si ce groupe veut vraiment que je m’engage à ses côtés alors:

Où est la demande pour l’abrogation du PATRIOT Act?
Qu’en est-il de mettre fin aux guerres internationales d’agression?
Qu’en est-il mettre fin au commerce de l’opium en Afghanistan?
Qu’en est-il de mettre fin aux assassinats ordonnés par le président de citoyens américains sans une audience du tribunal et une procédure régulière?
Qu’en est-il d’exiger la responsabilité pénale effective à Wall Street (comme le nom du groupe pourrait impliquer) et dans d’autres arènes financières?
Où est la demande de la disposition du butin volé et des gains des banquiers au fil des ans?
Qu’en est-il de mettre fin aux écoutes électroniques sans mandat et à l’espionnage par le gouvernement et les télécoms?
Qu’en est-il de mettre un terme à la Réserve fédérale?
Qu’en est-il du lien et des conflits entre d’anciens contrôleurs du gouvernement se voyant offrir des emplois lucratifs du secteur privé des mêmes sociétés/industries qu’ils contrôlaient?
lucrative jobsfrom du secteur privé de la même entreprises/industries qu’ils étaient de régulation?
Qu’en est-il de mettre fin à la torture?

J’ai pu énumérer ces exigences sans même consulter un livre ou faire une véritable analyse approfondie comme si j’avais voulu organiser un mouvement. Veuillez noter que je n’ai inclu aucune des nombreuses théories du complot discutées précédemment sur ce blog. Cependant, au lieu de tout de ce qui précède, le mouvement Occupy se concentre sur des choses qui n’arriveront jamais ou conduiront à une guerre civile totale. En d’autres termes, il se concentre sur les mêmes questions que j’ai vu dans l’abondante littérature progressiste/syndicaliste/de gauche/communiste. En fait, quand j’étais beaucoup plus naïf en 2006, j’ai mené une campagne politique avec une plateforme qui était quelque peu similaire dans certains domaines. Heureusement, mon idéologie a évolué.

Source: djosiris.blogspot

http://infoguerilla.fr/?p=12223#more-12223

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.