mardi 29 novembre 2011

La main du Mossad est dérriere les explosions en Iran.

Le 12 Novembre, un dépôt de munitions explosait prés de Tehéran en faisant 17 victimes, parmi elles figurait le général Moghaddam qui dirigeait le programme balistique de l'Iran.
Lorsqu’un journaliste a demandé au ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, si Israël était responsable, celui-ci s’est contenté de répondre calmement : «il y a eu une explosion, et nous espérons qu’il y en aura encore beaucoup d’autres».


Un informateur haut placé dans la hiérarchie du renseignement a fait ces confidences au Times : le Mossad a réussi un coup de maître dont quasiment aucun service secret au monde n’est capable.  »Ne vous fiez pas aux Iraniens qui évoquent un accident, et ne vous étonnez pas si nous assistons à d’autres sabotages de ce type dans les prochains jours ».

Information confirmée quelque jours plus tard, le 28 Novembre un centre d'enrichissement d'uranium explosait à Hispahan.

On aurait tort de penser que ces 2 explosions soient accidentelles, le programme balistique iranien est anéanti, Israel et la coalition occidentale pourront lancer leur attaque sur  l'iran sans craindre de grosses représailles.




Photo 1. 22 novembre 2011. D’importants dégâts sur une base militaire en Iran suite à l’explosion du 12 Novembre.
Sur ces photos apparaissent de nombreux bâtiments très endommagés. D’autres ont été entièrement détruits. Il est cependant difficile de déterminer les détructions occasionnées par l’explosion et celles commises après coup par les Iraniens eux-mêmes pour que les services secrets occidentaux ne puissent soupçonner de rien.

Photo 2: 9 septembre 2011. Image satellite commerciale de la même base militaire en Iran, environ 2 mois avant l’explosion.
Selon plusieurs experts contactés par JSSNews, l’explosion dans cette base militaire de gestion des stocks de missiles s’est produite alors que l’Iran était en train de franchir une étape importante dans le développement d’un nouveau missile.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.