jeudi 17 novembre 2011

Les chinois ont eux aussi leur Zone 51





La nouvelle du jour, c'est que la Zone 51 n'est plus seule sur terre. Les chinois en ont une, eux aussi, ou plutôt sont en train de transformer le désert de Gobi en plusieurs équivalents, comme l'ont constaté des utilisateurs de Google Earth, restés scotchés sur leur fauteuil à être tombé sur ceci par exemple. Aussi visibles que Nazca, voici en effet les étranges travaux en plein désert de la Chine et de sa puissance militaire qui monte en flèche depuis deux décennies au moins : de quoi s'inquiéter sérieusement en réalité.
C'est un internaute curieux qui en a fait la remarque à un journaliste anglais, qui s'est empressé de mettre en ligne ses trouvailles. Elles sont plutôt étonnantes, par leur gigantisme surtout. Et en dehors d'une réelle grande piste d'atterrissage, rappellent surtout tout l'environnement autour de la Zone 51. Visiblement, les endroits servent à des expériences militaires et pas n'importe lesquelles : celles de bombardement nucléaires, à base d'avions, très certainement, ou de missiles. Ce qui signifie aussi que la Chine a abandonné ou plutôt déplacé de 250 km son site historique de Lop Nur, où avait explosé sa première bombe atomique voici déjà 47 ans...




Les clichés sont en effet impressionnants. Et surtout très intriguants : que signifient donc ces grandes traînées claires au sol, qu'est ce donc que ces alignements, on reste dubitatif devant les travaux herculéens qui ont présidé à ces réalisations. Le chantier est phénoménal ! Sur des photos, des norias de camions, d'après les traces laissées, sont allés déverser dans ce qui semble des vallées des centaines de tonnes de terre ou de roche pour fabriquer une surface plane. On distingue chaque monticule de chaque benne déversée. Les mêmes traces conduisant à une très large piste d'atterrissage qui, bizarrement, semble avoir subi des dommages. Plus intriguant encore, sur un des clichés, la présence de centaines de containers orange, qui avaient été pris en photo sageement rangés... et dont un groupe semble visiblement avoir explosé, projetant les autres containers à distance respectable : des containers de taille de ceux circulant sur les bateaux : à vous d'imaginer ce qui a pu projeter ces blocs d'acier aussi loin.  Sur un autre emplacement, ce sont des containers noirs ou couleur métal, à moins que ce ne soient des véhicules bien rangés, qui semblent avoir subi le même sort. Enfin, une autre image intrigue : celle d'un cercle, ou de plusieurs exactement, disposés concentriquement, et fabriqué aussi par la disposition de containers, avec tout prêt du centre de vieux appareils de rebut type Nanchang Q-5. Est-ce un essai de radiation ? Car pour ce qui est de la destruction, cela ne présente que fort peu d'intérêt de mettre des avions aussi prêts d'un point d'impact de bombe nucléaire ou d'une autre nature. . 
Un expert interrogé, Tim Ripley, du Jane's Defence Weekly, amené à commenter les photos décrit ce à quoi on s'attendait : "cela semble bien une sorte de réplique de la Zone 51 aux USA. deux images, disponibles sur le service Google Earth sur Internet, ont incité à la spéculation. On montre des rectangles réfléchissants faisant jusqu'à un mile de long, et sur l'autre un enchevêtrement de lignes entrecroisées d'un blanc lumineux, visible depuis l'espace. d'autres photos montrent d'énormes cercles concentriques, avec trois jets stationnés en leur centre. Dans une des photos, prise en 2007, une masse de blocs d'orange ont été soigneusement disposées en cercle. Dans une image plus récente, les blocs, chacun de la taille d'un conteneur d'expédition, semblent avoir été dispersés dans la mesure où trois miles du centre. Une image plus approfondie révèle une série de carrés métalliques jonchés sur le sol, de ce qui semble être les débris de véhicules qui ont explosé, tandis qu'une autre montre une grille complexe qui fait environ 18 miles de long (28 km !)". Surtout qu'on trouve aussi pas loin de là d'étranges fortins sous-terrains, rappelant assez la méthode chère à la Corée du Nord pour dissimuler certaines armes dans des tunnels.
Et à côté des "cibles" concentriques, une station qui ne semble pas être une station électrique de redressement de courant, mais plutôt une expérimentation d'antennes radar, comme le HAARP US en utilise. D'autres photos montrent une forme en croix de petîts bâtiments disposant chacun d'une antenne : un centre de transmission spatiale, très certainement.

"Les deux rectangles réfléchissants se situent 70 miles (112 km) de la plus proche route principale et il n'ya aucun signe d'activité environnante. La base aérienne militaire de Ding Xin, où la Chine réalise son programme secret d'essai d'avions, est relativement proche, à une distance de quelque 400 miles (650 km). Lop Nur, et ses lacs salés où la Chine a testé 45 bombes nucléaires entre 1967 et 1995, est à environ 400 miles également. Certains experts ont suggéré que les structures pourraient être gammes de test optiques pour les missiles, pour simuler les grilles des rues des villes" continue le journal. C'est en effet l'avis de Ripley : « L'image du cercle ressemble beaucoup à un large essai de missile, avec comme objectif de tester l'instrumentation pour enregistrer les effets des armes Les Américains en possédent beaucoup de ce genre dans le Nevada - sur la Zone 51 », a-t-il dit.
 Comme le fait remarquer le journal, en effet les similitudes sont nombreuses avec les expérimentations américaines des années 50 et 60  :"tous les sites sont sur ​​les frontières de la province du Gansu et du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Certains sont moins de 100 miles de Jiuquan, le siège du programme spatial de la Chine et l'emplacement de ses rampes de lancement." Avions secrets, satellites et zone d'expérimentation d'armes, tout cela dans un rayon de moins de 500 km : que nous prépare donc la Chine, en plein désert de Gobi ?

Evidemment, depuis ces révélations, les spéculations depuis vont bon train, et on a droit aux mêmes illuminés, dès que l'on évoque la fameuse Zone 51, ajout le Telegraph : "les théoriciens du complot croient que la Zone 51 est l'endroit où se trouve la dépouille d'un vaisseau extraterrestre trouvé à Roswell, au Nouveau Mexique. Les photos de Chine ont provoqué des demandes similaires. "Il ressemble à notre propre région 51 », a déclaré un commentateur sur Baidu, un site web chinois." Peut-il est-ce une base extraterrestre ?" a demandé à un autre", raconte le journal, à la fois passablement blasé et néanmoins assez amusé. Surtout que d'autres endroits intriguent, comme ces fameuses pyramides à sommet plat, disposées en plein champ, et situées a proximité d'une autre base militaire. 

Demain, si vous le voulez bien, nous ajouterons une page supplémentaire à notre autre saga, celle de l'aviation : car là aussi, la Chine semble avoir fait marché à nouveau la photocopieuse... (à fond !) décidément, ça leur réussit, aux Chinois, de racheter la dette des autres : avec les intérêts, ils sont en train de... s'armer. Ils ont même racheté un... porte-avions russe, le Varyag, devenu le Shi Lang, visible ici en cours de mise à neuf et en mer désormais pour essais en août dernier. S'armer dans tous les domaines : le 16 février 2006, le Washington Post avait révélé l'arrivée de nouveaux sous-marins sur la base secrète de Jianggezhuang.
nota : je vous ai noté les coordonnées de chaque cliché retrouvé sur Google Earth : il vous suffit de les copier-coller dans le logiciel pour voir en plus grand les images que je vous propose ici. Je vous les donne dans l'ordre de la lecture.
la structure étrange : N 40°27'09 E 93°44'32"
les containers oranges volatilisés : N 40°29'12" E 93°27'27"
les véhicules éclatés : N 40°24'50" E 93°35'02"
le radar : N 40°24'16" E 93°38'13"
un fortin enterré : N 40°25'49" E 99°51'05"
une structure réfléchissante : N 40°29'28" E 93°28'11"
un centre de lancement : N 40°57'26" E 100°16'48"
un deuxième centre de lancement : N 40°04'52" E 100°30'04"
la fusée sur le site principal : N 40°57'30 E 100°17'28"
la base navale de Jianggezhuang : N 36°06'20" E 120°35'04

(*) sur Roswell les trois articles expliquant les faits :

http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.