samedi 3 décembre 2011

Toute menace américaine sur le Pakistan est une menace sur la Chine

Aprés la guerre de Libye, profitant de l'avachissement de la populace, les illuministes ont décidé de mettre les bouchées doubles, 3 fronts ont étes ouverts simultanément, ceux de la Syrie (pseudo révolution), de l'Iran (boycott, sabotage d'instalations) et Pakistan (agréssion de l'OTAN).

Comme en 1914, par le jeu des alliances réciproques, chacun de ces fronts peut dégénérer en une troisième guerre mondiale opposant l'empire américain, superpuissance sur le déclin appuyée par ses vassaux européens et ses 2 compétiteurs en pleine ascension que sont la Russie et la Chine.

Avec en toile de fond la faillite du système financier international, le résultat de la prochaine guerre mondiale sera l'épuisement, la ruine et la dévastation des nations.
Tel est le prix à payer pour qu'elles acceptent la Pax Judaïca qui sera imposée par l'empire sioniste globalisé.

La pièce de théâtre qui se joue actuellement est savamment orchestrée par des manipulateurs machiavéliques.
Les prétextes invoqués sont artificiels et il est fort probable que les puissances que l'on présente comme des adversaires obéissent au même agenda occulte.
Après avoir goûté aux bienfaits du mode de vie occidental, le temps est venu d'en payer le prix et de sacrifier une partie de leur population.
C'est un holocauste qui permis l'instauration de l'état d'Israel, c'est un holocauste bien plus grand qui lui permettra de régner sans partage sur les nations.

Les prochains jours seront décisifs...







L’armée chinoise a effectué de très grosses manœuvres militaires près du Pakistan en réponse à la montée des troupes américaines dans la région, alors qu’un officiel du gouvernement chinois a averti que toute menace faite au Pakistan serait prise comme une menace directe à la Chine.

Citant un reportage de la télévision centrale chinoise Junshija qui informait qu’un officiel anonyme du gouvernement avait averti que “toute menace sur le Pakistan est une menace sur la Chine” en réponse à la recrudescence d’hostilité dirigée envers le Pakistan à la fois par les États-Unis et l’OTAN suite au bombardement par l’OTAN qui a tué 26 soldats pakistanais la semaine dernière.

Le Pakistan a répondu à l’attaque aérienne par la fermeture de sa frontière avec l’Afghanistan empêchant ainsi le ravitaillement d’atteindre le pays occupé par les États-Unis.

D’après ce rapport, les États-Unis sont en train de masser des troupes à la frontière pakistanaise dans un acte agression que la Chine voit comme une attaque directe à son alliance intime avec le pays. En réponse à cet état de fait, la Chine a récemment envoyé sur le plateau nord-ouest du pays près du Pakistan, une bonne portion du second régiment d’artillerie de l’armée populaire de libération (APL) avec ses DF-21C sophistiqués et ses missiles tactiques à courte portée DF-11A aux fins d’exercices militaires d’importance dont le but est de montrer l’attitude de la Chine envers la menace des États-Unis sur le Pakistan.

Les exercices se sont déroulés du 14 au 27 Novembre courant et ont impliqué des troupes pakistanaises. Ceci fut aussi rapporté par un certain nombre de sources d’information chinoises.

Le reportage insiste fortement sur la position chinoise stipulant que son alliance avec le Pakistan représente une “fraternité” et que la “Chine ne sera jamais en paix si le Pakistan est perdu”.

“Militairement, la Chine va mener de gros exercices de combat dans le désert au Pakistan le 16”, déclare le rapport traduit. “L’Amérique a toujours désiré le Pakistan, spécifiquement ces dernières années. Alors que la guerre américaine s’éternise en Afghanistan et que des actions militaires contre la détermination de l’Iran deviennent de plus en plus probables, la menace de la confrontation avec la Chine augmente également et le Pakistan est l’endroit pour l’Amérique pour gagner un avantage militaire stratégique et géographique.”

Comme nous l’avons rapporté précédemment, tandis que la rhétorique des médias chinois de langue anglaise parlent des hostilités envers le Pakistan et l’Iran de manière modérée, les discussions qui se déroulent en Chine sont de facture bien plus belliqueuse.

En réponse à la montée de l’hostilité occidentale envers l’Iran, le Major Général Zhang Zhaozhong a remarqué que “la Chine n’hésiterait pas à protéger l’Iran même si cela doit déclencher une troisième guerre mondiale”, des commentaires qui ont suscités beaucoup de débats en Chine même.

Le sujet de l’Iran est aussi discuté dans les médias chinois. Un assaut militaire mené par l’occident y est fortement découragé, un point central que la Chine a espéré mettre en avant au moyen de la démonstration de force de ses récentes manœuvres militaires. L’ambassadeur de la Chine à l’ONU a prévenu le directeur de l’IAEA Yukiya Amano de ne pas fabriquer de preuve “sans fondement” afin de justifier d’une attaque sur l’Iran au nom d’arrêter son programme nucléaire controversé.

http://infoguerilla.fr/?p=12985

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.