samedi 30 avril 2011

Les radiations en IRAK et AFGHANISTAN affecteront + de 800 millions de personnes



La pire contamination se produira bien sûr autour des théâtres de guerre, mais la région dans un rayon d'au moins 1000 miles (1610 kilomètres) fera face à une sérieuse contamination par de l'UA. (1) Un rayon de 1000 miles signifie une surface totale de 3,14 millions de miles carrés.
Les deux cercles dans la carte couvrent une aire de 6,28 millions de miles carrés et, en déduisant disons 20% pour les zones qui se chevauchent, la superficie affectée nette est exactement de 5 millions de miles carrés.

La superficie mondiale des terres couvre environ 57,3 millions de miles carrés, ce qui sous-entend qu'en gros 8% de la superficie mondiale des terres est maintenant gravement contaminée. Et je ne compte pas les théâtres de guerre de Bosnie et du Kosovo, qui ont gravement affecté aussi bien les Balkans que les troupes de l'OTAN.

mercredi 27 avril 2011

Pourquoi travaille t'on ?




 Les USA sont en crise, en temps de crise les gens vont chez Mc Do parcequ'ils n'ont plus les moyens de faire les courses. Résultat : Mac Donald fait des bénéfices et organise une journée de l'embauche pour trouver 50 000 salariés.
Comme c'est toujours la crise, 3 millions de postulants se bousculent au portillon, il fallait bien que quelque part ça dégénere.
  A Cleveland,  une dispute éclate au terme de laquelle, une jeune automobiliste roule sur 4 personnes devant le Mac Do, cela s'appelle éliminer la concurence, elle finira en prison, logée et nourrie, bienvenue à Zombiland !
http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2011-04-21/usa-une-journee-d-embauche-degenere-au-mcdo-video-867382.shtml


La video de la scéne (âmes sensibles s'abstenir).


ou
http://www.dailymotion.com/video/xifcx4_une-journee-d-embauche-au-mcdonald-s-degenere_webcam

C'est quand même éffarant de voir autant de zombis postuler pour des emplois ennuyeux sous payés et sans débouchés alors qu'en vérité l'argent coule à flot (ceci est valable pour ceux qui connaissent les bonnes personnes, évidement les prolétaires du Mac Do sont exclus de ce genre de circuit).

Ceci m'améne à quelques réfléxions, je précise que je n'ai jamais été contraint de vendre ma force de travail, ni jamais postulé à un quelconque emploi et que c'est dans les bas fonds que j'ai survécu jusqu'à présent.
Les  rares expériences que j'ai eu en milieu proféssionnel m'ont dégouté par avance du travail salarial et les larbins qui sortent travailler au petit matin ne m'inspirent que de la pitié.
Parfois je sort et me mélange à à la foule des banlieusards, je vais trainer dans le métro, je les regarde titubants de fatigue les yeux vides, pour moi c'est une forme de safari. touristique, je visite une autre planéte peuplée d'étranges humanoïdes.
Ces gens sont éteints, ils ne sont capables de rien et n'ont aucune résistance nerveuse, s'ils perdent leur emploi, c'est la déchéance assurée en quelques mois.
A ceux qui me retorqueraient que c'est une noble tache de  faire bouillir la marmite et de nourrir les enfants, je leur dit qu'aujourd'hui  un bon chien vaut mieux qu'un enfant, le chien grandit vite et n'a pas besoin de couches, il ne risque pas de devenir une racaille ou pire encore un de ces zombis qui sacrifient tout pour  les études et leur emploi.
Le chien rend d'inestimables services, ne vit pas longtemps et si on n'en a plus besoin on peut même le manger ou  le vendre à des chinois qui en raffolent, ce n'est pas pour rien que Mad Max a un chien. 
Et puis, ce serait vraiment faire preuve d'irrésponsabilité que de faire naitre des enfants dans un monde qui va à sa perte.

Mais revenons à nos moutons et au concept de travail.  Tout d'abord, contrairement à l'idée que l'on s'en fait, le travail ne correspond pas à une production de richesse mais à une dépense d'energie vitale.
Que produit la foule des bureaucrates qui hantent les buildings ? Rien, ils brassent du papier tandis que les ouvriers d'aujourd'hui construisent des biens à durée de vie limitée.

Sur le long  terme, le monde occidental ne produit que de la fatigue. C'est un fait que ceux qui adoptent le mode de vie occidental sont fatigués, dépréssifs, drogués et enclins au suicide.
C'est donc en dehors de la doctrine économique qu'il faut repenser la notion de  travail et force est de constater que le travail c'est avant tout une dépense d'energie.

Si à notre époque, la plupart des hommes travaillent c'est bien que le systéme a été pensé en ce sens, Pour subsister le systéme a donc besoin que l'on se fatigue.
En fait, en cette ére kaliyougesque, le travail constitue l'élément principal du systéme de contrôle de la matrice dans laquelle nous vivions..
Est ce un hasard si les usines furent fondées en même temps que la fraude du concept de modernité ?

Jamais l'homme n'aura été exploité à une telle échelle, les individus doivent être fatigués au maximum, il faut leur faire accomplir des taches répétitives et sans intéret.
Il faut aussi qu'il se fatigue dans les déplacements, c'est pourquoi le lieu de l'emploi sera systématiquement éloigné du domicile (avec de préférence pas mal d'affiches publicitaires à caractére sexuel sur le chemin ).

Pour parfaire le dispositif, il faut aussi que l'individu s'imagine que sans son emploi, il dépérirait et que c'est seulement grace à lui qu'il pourra s'élever socialement, c'est pourquoi on laissera trainer quelques SDF  juste pour l'exemple et que l'on couvrira de  louanges ceux qui  auront soit disant "réussi".

Du point de vue du systéme, rien n'est plus dangereux qu'un être humain libéré de ses entraves et capable de réaliser  la plénitude de son potentiel.
Rien n'est plus dangereux que quelqu'un tel que moi...

mardi 26 avril 2011

On a retrouvé le cochon de Dragon ball !



Un monstre changeant constamment de forme trouble depuis un mois les jours tranquilles de la petite ville sud-africaine de Steytlerville (sud), a rapporté lundi l'agence Sapa.

Si l'on en croit ces informations, le monstre a été signalé à deux reprises dimanche soir, selon l'adjudant Zandisile Nelani, de la police du Cap oriental.

Un homme portant une veste noire est d'abord apparu près d'une taverne. Un habitant qui s'approchait a constaté qu'il n'avait pas de tête. L'inconnu s'est ensuite transformé en un chien méchant aussi gros qu'une vache, a raconté le policier.

Le monstre se serait ensuite montré à plusieurs personnes dans la même rue, se transformant en un gros singe avant de disparaître.

La police de Steytlerville avait déjà reçu la semaine dernière des dépositions d'habitants signalant la présence de ce monstre changeant de forme quand on le regarde, qui n'apparaît que la nuit.

Un témoin a expliqué qu'il a été successivement un homme en costume, un cochon et ensuite une chauve-souris. D'autres ont dit qu'il volait.

Le monstre avait auparavant été vu par des paroissiens: il regardait par les fenêtres de l'église, lors d'un service. Sa première apparition remonte à un mois, alors qu'il s'était invité à deux enterrements.

L'adjudant Zandisile Nelani a indiqué que les habitants, apeurés, avaient demandé qu'une réunion soit organisée avec la police. Celle-ci a donné son accord de principe, à condition qu'on arrive à photographier le monstre, comme preuve de son existence.

Une photo du monstre se reposant sous un arbre a été prise: il a forme humaine, mais un animal inconnu est apparu quand la photo a été développée, a-t-il ajouté
http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&q=Steytlerville++monstre&aq=f&aqi=g-z1&aql=&oq=

Ce monstre est un djinn a rapprocher du popobawa démon violeur de Tanzanie.
Popobawa


Démon violeur et métamorphe responsable de multiples agressions en Tanzanie

Le popobawa (littéralement en kiswahili « aile de chauve-souris » ; pluriel : mapopobawa) est une créature qui serait responsable d'un grand nombre d'attaques perpétrées sur les habitants des îles de l'archipel de Zanzibar et des zones côtières de la Tanzanie.

Le popbawa s'infiltrerait dans des maisons durant la nuit pour s'en prendre aux habitants, quels que soient leur sexe ou leur âge. L'agression se manifeste sous des formes variées : simple griffure, étouffement, perturbation du sommeil du dormeur à la façon d'un poltergeist, voire même viol et sodomie...
Le popobawa peut attaquer toute une famille, avant de s'enfuir et s'en prendre aux résidents de la maison voisine ; des témoignages font également état de plusieurs personnes agressées simultanément en des endroits éloignés.

Le popobawa ne possède pas d'apparence bien fixée dans les témoignages. Le folklore l'explique par le fait que le monstre possèderait le pouvoir se métamorphoser : il peut ainsi aisément se faire passer pour un animal ou un homme. On peut cependant toujours le reconnaître à ses mains, dont les doigts seront longs et les ongles aiguisés.
Sous sa véritable forme, le popobawa est cependant souvent décrit comme une créature simiesque de petite taille, pourvus d'ailes de chauve-souris, d'un unique œil tel un cyclope? et d'une grande paire d'oreilles qu'il dirige comme bon lui semble.

http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Popobawa

samedi 23 avril 2011

Zoom sur les soits disants "spécialistes qui s'y connaissent"



En fouinant sur un forum d'astronomie, je suis tombé sur une discussion où des astronomes amateurs traitaient ceux qui s'intérréssent à Hercobulus/Nibiru, d'illuminés embringués dans des sectes. Mais patatras ! Le même jour les médias officiels ont annoncé qu'une planète géante a effectivement été découverte dans notre système solaire.
La discussion est alors automatiquement orientée sur un autre fil.

A ce moment, nos astronomes en herbe se mettent à creuser leurs méninges et réussissent même à calculer la magnitude de cette planète et pleins d'autres choses.
Bien entendu, ils n'ont jamais pensé à se remettre en question, ni cherché à s'excuser, dans tous les cas c'est eux les meilleurs, point final.
Quelques jours plus tard, un nouveau fil de discussion est crée à propos des erreurs historiques qu'ont pu faire des grands hommes tels qu'eux.

vendredi 22 avril 2011

Quand les humanistes s'amusent à singer l'Apocalypse.

Le postulat est assez simple, depuis le 11 septembre les actions de la cabale Néo-con (ou illuminatie ou occulte peu importe leur nom) s'évertue de suivre une trame évenementielle calquée sur le livre de l'Apocalypse.
Ces actions concernent notamment la chute du WTC, l'attaque du pentagone, l'invasion de l'Irak, les sévices d'Abu Ghraib. Mieux encore ! Des tas d'images ont été disséminées sur le net pour nous faire croire que ça y est, depuis le 11 septembre, la fin des temps est en route.
En l'occurence, il ne s'agit que d'une singerie de plus, si le pouvoir occulte tente d'apposer un vernis eschatologique de ce genre c'est qu'il y a une grosse entourloupe
Tout cela mérite de plus amples explications, mais tout d'abord voici quelques images illustrant cette hypothèse.

L'Apocalypse révélée, premiére partie



C'est sous le signe de la supercherie qu'a été inauguré le nouveau millénaire.

Les ruines du WTC étaient encore fumantes que l'Amérique et ses alliés foulaient aux pieds le droit international, envahissaient des  états qui ne leur avaient rien fait et massacraient allégrement quelques centaines de milliers de civils innocents.

Tout cela fut accomplit sans que les humanistes et autres droits de l'hommiste ne lèvent le moindre petit doigt. Tout juste se contentèrent ils de poser un voile pudique sur le Guernica de Picasso quand Colin Powell vint apporter la preuve indiscutable qui allait décider de l'invasion de l'Irak : une fiole contenant ce qui ressemblait à un échantillon d'urine !