mardi 31 janvier 2012

Réchauffement climatique : du lachage dans l'air




D’ après quelques signes précurseurs, il semblerait que l’Establishment soit en train de lâcher le mythe du réchauffement climatique. Monté de toute pièce avec une hystérie digne d’une compagne de H1N1, ce mensonge a pour but de taxer toute forme d’activité humaine et ramener les Occidentaux au même niveau d’industrialisation qu’ils avaient à l’Age de Bronze. Les postulats sont simples et irrationnels :

- Le « carbone » fait chauffer le climat

- Il faut payer pour produire du « carbone »

Les pseudo-scientifiques ont été arrosés de subventions pour prouver à tout prix un résultat imposé d’avance. Ces derniers ont falsifié les mesures et les statistiques pour plaire à leurs patrons. Plusieurs scandales, y compris des piratages d’emails, ont prouvé depuis que ces scientifiques aux ordres ne sont rien d’autres que des crapules au service d’un racket à large échelle.

La presse, elle, on sait ce qu’elle vaut. Quand monsieur Bérégovoy s’est suicidé de 2 balles de 38 dans la tête, Mitterrand avait traité journalistes de chiens. Quand un politique invente une théorie, ils vont sans esprit critique la répéter ad nauseam et lyncher tous ceux qui osent exprimer le moindre doute.

Quand la théorie du réchauffement a été mise à l’agenda du sommet de Rio en 1992, des scientifiques ont commencé à s’inquiéter et ont publié une pétition connue sous le nom d’Appel de Heidelberg. Plus de 4000 scientifiques ont signé y compris 72 prix Nobel. Elle commence comme ça : « Nous volons apporter notre totale contribution à la préservation de notre héritage commun, la Terre. Par contre, nous sommes inquiets de voir émerger à l’aube du XXIème siècle d’une idéologie irrationnelle qui s’oppose au progrès de la science et de l’industrie et empêche le développement économique et social. […] Nous acceptons complètement les objectifs de l’écologie scientifique pour un univers dont les ressources doivent être gérées et préservées. En même temps, nous demandons que cette gestion et cette préservation soient fondées sur des critères scientifiques et pas des préconceptions irrationnelles. » Et ils concluent : « Les plus grandes menaces à notre Terre sont l’ignorance et l’oppression, pas la science ». Dans sa première version, l’appel est apparu le dans le Wall Street Journal du 1er Juin 1992, la veille du sommet. [source, source]

La communauté scientifique s’est donc levée contre le mythe du réchauffement climatique, mais tous ceux qui ont élevé la voix ont été écartés, privés de publications ou de budgets de recherche. Les autres, se sont écrasés parce qu’il faut bien nourrir ses enfants. Plus personne ne pouvait bloquer l’hystérie collective. En 2003, le Dr. Chris de Freitas [source] a publié un article 100% correct et relu par des pairs avant publication. Il y disait que le climat s’est réchauffé et a refroidi plusieurs fois durant les dernières 1000 années. Le Dr. Freitas a été viré de ses fonctions éditoriales sous pression des lobbies gardiens du mythe. Ceci nous rappelle l’infâme biologiste Trofim Lysenko, prix Staline 1941, qui avait mainmise sur la recherche biologique en URSS et ne croyait pas en l’existence des gènes. Tous les scientifiques qui arrivaient à des conclusions contraires étaient envoyés dans des goulags. Beaucoup sont morts de froid et de faim dans leurs cellules. Les famines qui ont tué des millions de gens en URSS s’expliquent en bonne partie par les résultats de la science de Lysenko [source].

Comme la terre est en train de passer par un cycle de refroidissement (selon la vraie science), ceux qui contrôlent les chiens leurs ont demandé d’utiliser un langage plus neutre. Le mot réchauffement climatique est banni, on parle de changement climatique. Ceci permet de taxer sur les hausses et les baisses de température. Comme la température change tout le temps, la cagnotte est tout le temps garantie.

Aujourd’hui, l’Establishment semble progressivement lâcher ce mythe. Dommage pour beaucoup dont c’est devenu la religion. Si vous êtes dans ce cas, je vous invite à cliquer ici pour trouver du support.

Le Met Office Britannique vient de sortir des chiffres précis de mesure de température sur les 15 dernières années à travers 30’000 stations. Résultat : non, la terre n’est pas en train de se réchauffer. Pire encore, on va peut-être passer par une mini-période de glaciation comme ce qui s’était passée durant le 17eme siècle. A l’époque la Tamise et les canaux en Hollande gelaient pendant plusieurs mois par année.

En effet le soleil a un cycle d’activité croissante et décroissante. Plus l’activité est forte, plus des taches sont observées à sa surface. Ce sont d’énormes explosions qui produisent de l’énergie qui rayonne vers l’espace et dont nous profitons. Chaque cycle a environ 11 ans. L’observation des taches solaires se fait depuis 1755. L’activité solaire est mécaniquement en corrélation avec les températures sur terre.

Cette remise en doute de la religion écologique par un journal main stream comme le Daily Mail est une première [source]. Mais ce n’est pas tout !

Le Wall Street Journal vient de publier un éditorial très intéressant sur le même sujet [source]. L’article parle du prix Nobel de Physique Ivar Giaver qui a décidé de démissionner de la prestigieuse American Physical Society (APS) lui reprochant d’avoir élevé le « réchauffement climatique » au rang de dogme indiscutable. Dans sa déclaration publique, le Dr. Giaver s’étonne qu’on puisse discuter au sein de l’APS des univers parallèles ou du changement de la masse du proton dans le temps mais pas de réchauffement climatique. Ce dernier est la seule question décrite comme indiscutable même par la science.

L’article du WSJ est signé par 16 scientifiques de nombreux pays et s’adresse aux candidats a la présidentielle US.

En France, TF1 a cessé de publier chaque mois la consommation « carbone » des Français. Le dernier compteur date de novembre 2011 et indique le chiffre du Saint-Esprit. Bon signe. [source]

Cependant, il ne faut pas trop se leurrer. Les taxes « vertes » sont là pour rester et des millions de ménage sont et resteront dans la pauvreté énergétique. Quand à la spoliation, elle trouvera d’autres formes pour venir frapper toujours les mêmes.

Nous vivons l’Age des Mythe. Dans 500 ans, l’histoire nous regardera comme des primates. On ne vaut guère plus.
http://www.operationteafortwo.com/2012/01/31/rechauffement-climatique-du-lachage-dans-l%e2%80%99air/

2 commentaires:

babz a dit…

L'été passé,je suis allé plonger en Asie du sud est....l'état des récifs est désastreux ,l'eau est montée à 34° ce qui est fatal.malheureusement je pense qu'on peut raisonnablement parler de réchauffement ,mais je l'attribue à l'activité solaire et pour une très faible part aux humains.

yes_iam_reda a dit…

Pour plus d'informations sur le réchauffement climatique, regardez le film documentaire suivant online : Englouties par les eaux

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.