lundi 13 février 2012

Bernanke : continuez à investir dans l’or, nous allons imprimer de l’inflation !


En décidant de maintenir les taux court proche de zéro au moins jusqu’à fin 2014, et en ouvrant la porte à un potentiel 3e programme d’assouplissement monétaire (QE3), le patron de la réserve fédérale américaine (la Fed) a donné indirectement un fort signal aux investisseurs : continuez à investir de l’or, nous allons imprimer de l’inflation !

Les taux à 5 ans sontmaintenant de 0.75% pour les obligations américaines et allemandes, dans un environnement où l’inflation a été de 3% sur les 12 derniers mois. L’inflation implicite dérivée des obligations indexées (tipps) reste à 2.1%.

Les rentiers vont ainsi voir fondre leur patrimoine

Imaginez les gros détenteurs de patrimoine, qui sont restés liquides ; ils ne peuvent plus espérer conserver la valeur réelle de leurs actifs. Ils étaient investis pour une bonne part en emprunts d’États américains ou allemands. Leur patrimoine va subir au minimum une érosion de 2 à 3% par an. Toute la catégorie des épargnants pour leurs retraites va également subir une ponction invisible sur ses économies.

Et les grands gagnants seront les États endettés qui vont rembourser leurs dettes en monnaie de singe. Il s’agit surtout des États qui peuvent avoir accès à ce « nectar » offert par les banques centrales comme les Etats-Unis, l’Allemagne et la Grande Bretagne. Un petit souffle de croissance aux Etats-Unis de 4-5% en nominal, une pression fiscale ciblée sur les niches et les riches , et une meilleure maîtrise des dépenses, verrait les recettes s’envoler avec un service de la dette indolore.

Pas étonnant alors que parallèlement à tout ceci , l’US Mint annonce de fortes ventes, les plus élevés depuis un an, d’American Eagle, la pièce d’or laplus populaire aux Etats-Unis. La demande d’investissement reste forte également du côté des Banques Centrales,avec de nouveaux achats de lingots annoncés par la Russie, le Kazakhstan et la Mongolie.



Le Vénézuela a, quant à lui, annoncé avoir fini de rapatrier la plupart des lingots de ses réserves qui étaient détenus à l’étranger, soit 160 tonnes (l’équivalent de 9 milliards d’USD).

Depuis le début de l’année, l’once d’or progresse ainsi de 11,7% (+2% sur une semaine), et n’est plus qu’à 8% de son record absolu de septembre dernier. Les sociétés aurifères, contrairementà l’année 2011, suivent le rythme « imprimé » par l’once d’or et surperforment ainsi les marchés actions

Plus de 2 millions de chinois ont ouvert des comptes à la Banque Industrielle et Commerciale de Chine (ICBC) au cours des deux dernières années dans l’objectif d’accumuler de l’or . La Croissance de la richesse au sein d’une culture traditionnelle qui favorise l’or, l’incertitude économique et l’assouplissement des règlements sur le marché de l’or nationale se sont combinés pour créer une croissance rapide de la demande d’or en Chine. L’ouverture d’un compte est une des méthodes que les banques chinoises ont utilisent pour permettre aux petits investisseurs, un accès facile au marché de l’or. Les investisseurs peuvent achèter ainsi aussi peu qu’ un gramme par mois d’or au travers de ces comptes

http://leblogalupus.com/2012/02/12/bernanke-continuez-a-investir-de-lor-nous-allons-imprimer-de-linflation/

1 commentaires:

dootjeblauw a dit…

Chavez rapatrie l'or de son pays et Sarko brade celui de son pays d'accueil. Sans racines, sans culture et sans moralité, le nabot se sert de la france pour faire carrière chez les riches.

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.