mardi 28 février 2012

Un gamin de 14 ans trouve sa mére au lit avec son copain.

Résultat, il l'a balancée à la police, bien entendu ça se passe aux USA le pays à l'avant garde de la décadence.

Terri Mezzatesta aurait indigné son fils de 14 ans assez pour qu'il appelle la police et la dénonce pour abus sur mineur. Les faits se sont déroulés à Upper Chichester dans le Delaware, le 12 novembre dernier. Aujourd'hui elle est libre mais obligée de porter un bracelet électronique.
Cette soirée avait tout pour mal tourner. La victime présumée, de 15 ans, aurait passé toute la soirée à fumer de la marijuana avec son ami et la mère de celui-ci, chez eux. Après quoi ils sont tous allés se coucher.

Mais Terri n'en serait pas restée là. Elle aurait apporter de quoi boire au jeune et lui aurait demandé si elle pouvait lui pratiquer une fellation. Le garçon aurait accepté ; puis les choses seraient allées de plus en plus loin.

Jusqu'au moment où les bruits sexuels de Terri auraient réveillé son fils qui dormait dans la chambre à côté et qui se serait levé pour vérifier. Découvrant les faits, et sous le choc, il aurait donné un coup de poing à son ami.

Ce n'est que quelques jours plus tard qu'il aurait dénoncé sa mère après avoir découvert sur son téléphone des messages à caractère sexuel que sa mère et son ami se seraient échangés. La dénonciation, faite aux responsables de son école, a ensuite été transmise par ces derniers à la police qui est intervenue.

De son côté, Terri Mezzatesta aurait déclaré avoir bu trop de Vodka et s'être endormie. Elle se serait réveillée un peu plus tard et aurait découvert l'ami de son fils en train de l'honorer.

http://www.sharknews.fr/societe/news-items/3039--elle-couche-avec-lami-de-son-fils-il-denonce-sa-mere

11 commentaires:

ezekiel a dit…

c'est tres courant ce genre de chose , je me souviens y'a pas mal d'années sur le forum du site aufeminin je voyer tres souvent des topics ou des nanas d'un certain age décrivez leur envie de coucher avec les amis de leur fils qui avait 14/15 ans et qui décrivez par la suite leur " réussite " d'avoir coucher avec en donnant tout les détails et du nombre impressionnant de nanas qui les félicités et meme les encourager .

Rorschach a dit…

On en apprend tous les jours ;)

clair obscur a dit…

Au risque de me faire l'avocat du diable, ce genre de relation attire les jeunes de cet âge. Le mythe de la femme mature, qui va nous envoyer au septième ciel, qui est plus chaude, plus experte et j'en passe...
Tout ceci, nous est inculqué par la société capitaliste depuis tout petit. On peut remercier le relais que constitue les médias et consorts sur ses sujets vaseux qui font les meilleures audiences.
Aprés, reste à savoir pourquoi, l'ére du temps nous donnes le sentiment que ce genre de pratique se développe à vitesse grand V?^^

Bonne continuation à toi

Kinny a dit…

signe des temps! il y a eu la mode metrosexuel pour nous dire que les hommes devaient suivre le look homosexuel, ensuite la bisexualité féminine imposée par le modèle pornographique qui veut nous faire croire que chaque femme libérée qui se respecte doit connaître une relation homosexuelle. Après il y a eu la mode milf et et cougar sûrement issue de l'arnaque freudienne du complex d'oedipe largement relayée par la propagande culturelle(Films: mrs Robinson, American Pie; Serie: Cougar town, etc. Maintenant les jeunes garçons prépubères à la cour de récrée ne rêvent que de femmes de 50 ans et et les jeunes filles trouve cool de s'embrasser et se peloter entre elles en boite. ET avec tout ces questionnement et dérives chez les jeunes on veut nous imposer la théorie du gender.

wendy a dit…

je vous trouve bien "timide du glan..." (si je peux me permettre !)

à mon sens la société capitaliste n'a rien à faire avec ça ! de tous temps et l'histoire, la peinture et la littérature en sont les échos la sexualité humaine fut "multiplement ingenieuse et variée". puisque l'homme a comme moteur le "désir" et non principalement de devoir de reproduire l'espèce.
la sexualité souvent éttonante fait partie des choses pour lesquelles la vie vaut la peine d'être vécue.

pour moi, la seule chose importante, la seule question que je me pose c'est "ce jeune ado. était-il consentant ?".
car autant je désapprouve plus que fermement la "vente des corps d'enfants" sous toutes ses formes autant je ne crois pas une seule seconde à la "pureté" enfantine qui elle est un pur fantasme des américains coco-cala des années 50 ! brimer la sexualité est l'un des moyens toujours employé pour asservir les foules.

bonne soirée, quand même !

wendy a dit…

enfin le drame là dedans c'est quand même la trahison du fils....oedipe, toujours..ou "vengeance pour les claques"...

sa mère n'a pas eu les moyens d'acheter son silence. (ifone, console,..).
un drame familial de la misère.
pénible et ...on touche le fond, là ou c'est moi qui tourne plus rond ?

ezekiel a dit…

et si un mec de 40 ans couché avec ta fille de 14 ans tu dirais quoi ?

Kinny a dit…

c'est marrant les affaires de moeurs sont celles qui font le plus parler sur ce site qui est bien plus intéressant pour autre chose. bon apparemment on est "timide du glan" je vois le beau procédé féministe libéré pour culpabiliser la gente masculine. Bien sûr la pedophilie c'est pas grave, il y avait une info récemment qui parlait d'un père qui forçait ses enfant à avoir des relation avec des animaux mais avec libération sexuelle que vous préconisez il fallait sûrement applaudir son courage et peut être que même les enfants étaient consentant. Bon, élevons le niveau.
1:Le capitalisme a bien à voir là dedans: il s'agit de l'éclatement de la famille( voulu avec les familles monoparentale) couplé à un drame de la misère: perte de repères et pauvreté sont des beaux vestiges de notre belle société capitaliste . il ne faut pas tout confondre et parler de sexualité libérée. d'ailleurs quand votre imagination évoque un éventuel chantage de la mère pour acheter le silence, le réel (la version relatée) évoque un fils choqué par le comportement de sa mère et qui appelle les autorités (tout en corrigeant son ami). Dans ce cas là c'est le fils qui joue l'adulte et qui a le comportement responsable (l'argent n'achète pas tout). Il n'y a pas histoire de trahison si j'étais dans son cas j'aurais agi de la même façon. j'ai réagi vivement sur cette affaire car j'ai des enfants pré ado et que j'ai été éducateur moi même durant deux ans et j'ai déjà rencontré ce genre d'affaire sordide.
Le problème est qu'il y a toujours une certaine élite qui tente d'imposer sa vision de la sexualité et sa vision du monde tout court et les victimes sont souvent dans les basses classes. Après je viens pas jouer le pères la morale et tout est possible entre adulte consentant, chacun fait ce qu'il veut et c'est pas là le problème. Cette pauvre femme est sûrement victime à sa façon mais la dédouaner de la sorte me paraît étrange (surtout que pénalement la maturité sexuelle est à 15 ans, du moins en France).
Regardez plutôt ces videos:

http://www.dailymotion.com/video/xosgcc_a-kinsey-pedophilie-et-revolution-sexuelle_news#from=embediframe

http://www.dailymotion.com/video/xarzv9_retour-de-la-pedophilie-un-heritage_news#from=embediframe

http://www.dailymotion.com/video/x9jbcv_cohn-bendit-aime-la-sexualite-avec_news

liens de sites pris chez Jaba:

http://sites.rapidus.net/jeancbou/kinsey.html
http://www.drjudithreisman.com/the_kinsey_coverup.html
http://www.fichier-pdf.fr/2012/02/18/ministres-pedophilie/
http://www.pedopolis.com/blog/patrick-dupuis-les-ravages-de-l-abus-sexuel-nexus.html

wendy a dit…

avant de juger, allez faire un tour sur mon blog ! je dénonce dès que possible "la marchandisation" du corps des enfants ainsi que la pédophilie, réseau ou non !
par contre : "le retour de l'ordre moral", c'est simplement un moyen d'asservissement des peuples par des jugements moraux simplissimes plaqués sur une humanité qui ne l'est pas.

clair obscur a dit…

Kinny: Tout à fait d'accord en ce qui concerne les nombreuses réactions sur ce post (moi y compris),c'est comme s'attaquer à un symptome sans prendre en compte les causes. tu dis avoir était éducateur, tu as arrété? moi je passe mon diplôme cette année et me pose pleins de questions sur la nature réel de l'action éducative, qu'en penses tu toi?

Wendy: tu y vas un peu fort en dédouanant le capitalisme de toute responsabilité. Cette société est responsable de cette situation. Certes,l'enfant n'est pas à proprement parlé pur et saint mais justement il revient à l'adulte de poser les interdits afin d'éviter de banaliser ce genre de pratique. J'ai travaillé en foyers de jeunes filles et le rapport à la sexualité est complétement désacralisé par cette société, c'est cela qui conduit à des situations comme celle ci.

Kinny a dit…

hello clair obscur.

Bonne chance pour ton diplôme la profession a besoin de gens motivés.


Pour ma part, j'ai arrêté. Après mon cdd de 2 ans je n'ai pas voulu renouveler. J 'ai été un peu dégoûté par mon expérience mais je ne regrette rien. Je travaillais avec des jeunes ados des quartiers sud de Lille dont certains avaient un lourd passif familial. Je n'ai jamais eu de problème avec les jeunes, je pense que quand on sait leur parler (respect, écoute et fermeté) ils vous le rendent bien. C'est plutôt avec la famille des ados, mes collègues et la direction.
Les parents qui abandonnent, des collègues bizarres qui bossent avec des ados pour des mauvaises raisons, une direction inhumaine qui ne soutient pas ses employés et prends les gosses pour du bétail. J'étais sûrement un peu idéaliste à l'époque et j'ai perdu la foi, entre temps je suis devenir père et j'ai décidé de travailler à mon compte et de m'occuper de mes enfants.

Je pense qu'être éducateur aujourd'hui, à l'heure où toutes les valeur s'inversent, où la propagande publicitaire est tellement intense et l'attention des jeunes dilué dans des choses sans intérêt (technologie gadget ) est plus compliqué qu'avant. Bon ça fait un peu ancien combattant et j'avoue qu'on me le disait déjà il y a dix ans mais j'ai l'impression que ç'est plus vrai que jamais maintenant.

J'espère ne pas te démoraliser car tu semble pleine d'envie et c'est cool car c'est l'attitude qu'il faut avoir. Moi quand j'avais un coup de blues et que je me demandais pourquoi je faisais ce métier je revenais toujours vers ce livre "pygmalion à l'école" qui m'avait tant marqué. J'en concluais qu'on était pas là pour les rendre meilleurs ce qui est un peu morale et prétentieux mais pour leur rendre l'estime d'eux même qu'ils ont perdu.
Il y a quelques temps j'avais revu un jeune ado qui est jeune papa maintenant et qui m'a dit que je l'avais beaucoup marqué et que je l'avais aidé à avoir son permis. C'est juste un petit truc mais au moins ça prouve que j'ai pas été inutile. On a tous dans nos vies un prof ou un éducateur qui nous aide à retrouver confiance en nous et j'espère que beaucoup la retrouverons grâce à toi.

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.