samedi 3 mars 2012

La blague du jour : L'ONU affirme que la mort de Kadhafi est un mystére


Je résume en quelques lignes la dépêche de ces hyènes de l'AFP que des dizaines de journaux se sont empressés de reproduire.

La commission internationale d'enquête sur la Lybie vient de publier son rapport.
Il est mentionné que Kadhafi a bien été capturé par les rebelles et qu'il est mort peu après. Que s'est il passé entre temps ? Mystère...Les experts de l'ONU ne le savent pas, d'autant plus qu'ils n'ont pas pu consulter le rapport d'autopsie alors pour eux, c'est difficile à dire.
Les experts de l'ONU concluent cependant que l'exposition de sa dépouille est incompatible avec le droit international coutumier (ce qui ne veut absolument rien dire vu il n'existe aucune coutume dans le droit international).
Quand au CNT, il affirme de son côté que Kadhafi a été mortellement touché dans des tirs croisés, il s'agirait  donc d'un accident.

 Fin de la plaisanterie.

 Avec ce rapport et le traitement médiatique qui lui a été réservé, nous sommes entrés dans une ère surréaliste où désormais tout est possible même la négation du réel. Cela ne relève donc plus de la propagande, ni de la désinformation mais bien de la psychiatrie. Nous avons affaire à des schizophrènes qui tentent de concilier 2 natures absolument contradictoires.
D'un côté, ils se parent des plus nobles vertus humanistes, droits de l'hommistes et de l'autre ils cautionnent les pires atrocités.
Dans un cas tel que celui ci, les schizos ont une stratégie imparable : Nier le réel !

Donc Kadhafi est mort on ne sait trop comment et tant pis si la moitié du genre humain l'a vu se faire lyncher par les rebelles. Quand à la Lybie, naguère prospère, le massacre de sa population et la destruction de ses infrastructures sont juste un modeste prix à payer pour s'être débarrassé d'un dictateur.

Et le pire c'est qu'il se trouvera toujours des gens pour croire leurs discours, comme il y en aura a prêts à réélire Sarkozy

Toute cette affaire ressemble beaucoup à la mascarade du 11 septembre, à cette époque le rapport de la commission d'enquête avait oublié de mentionner la chute inexplicable d'un immeuble de 47 étages qui n'avait même pas été touché par un avion.
Dans tous les cas, quand quelque chose en leur convient pas, les schizos qui nous gouvernent, n'ont qu'à le chasser du réel. Aujourd'hui la preuve est faite, nous sommes bien gouvernés par des fous !

3 commentaires:

Antho a dit…

C'est exact. On est en face de plusieurs choses : l'inversement des valeurs (bien est mal, mensonge est vérité), le pilpoul (je dit une chose puis l'inverse mais les deux sont censées être vraies par l'art rhétorique et dialectique), la bêtise, la manipulation. Bref, le cocktail habituel et de plus en plus imbuvable. Je ne sais pas quand cela suffira à réveiller les gens... Je souhaite rendre hommage aux centaines (ou milliers) de noirs lâchement assassinés en Libye par les "libérateurs" et "porteur d'espoir et liberté".

Denis a dit…

Voici un lièvre de levé. La déchirure pour des gens comme nous incapable de vivre dans le mensonge comme des pauvres au Vénezula ou en Russie qui préfèrent leur situation a celle de ces français qui s accommodent d une vie de mensonges dans cet enfumage médiatiques et des abbérations telles que citées dans cet article, pourvu que leurs affaires marches, leur plan epargnes existent encore, le prêt de la maison, tout ça. Vivre dans le mensonge est vraiment ce qu il y a de plus déshumanisant. Et vivre au milieu de gens qui s accomodent de cette situation, souvent même dans nôtre entourage, est encore plus frustrant. Autant devenir fou et aller voter Sarkosy nous même qu on en finisse...

Banantou a dit…

le 11 septembre 2009 m'a marqué pour ça, j'ai eu la certitude, avant de lire toute thèse "conspirationniste" que c'était voulu par le gouvernement américain, vu la pression militaire constante qu'ils exerçaient sur les pays arabes.
Mais ça m'a effrayé de penser qu'un gouvernement est prêt à sacrifier ses électeurs pour leur seul intérêt...
Ensuite, internet a confirmé mes soupçons et en a révélé encore bien plus et encore bien pire...
A un point qu'on en vient à espérer une fin du monde...

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.