samedi 28 avril 2012

Elle meurt 18 secondes après son dernier post Facebook

C'est pour ce genre de personnes que les Darwin Awards ont étés inventés.


BRUXELLES Les causes de son décès ont rapidement été élucidées par la police de l’Utah (États-Unis). Sur les quatre heures de route – de nuit – qui séparent son université du domicile parental, la jeune femme a posté un message sur Facebook toutes les 90 secondes environ. “Pour rester éveillée” , dira plus tard son petit ami et interlocuteur lors du drame. Sujet de la discussion : pas mal de futilités et le début d’une discussion au sujet de l’équipe de football américain des Denver Broncos.

Ainsi, 18 secondes avant de se crasher à 120 km/h sur le camion qui la précédait, elle postait à son petit ami : “Je ne peux pas discuter de cela maintenant. Conduite et Facebook n’est pas sûr ! Haha !” Taylor Sauer est morte sur le coup.

Ses parents Clay et Shauna tentent aujourd’hui de sensibiliser parents et pouvoirs publics sur les dangers de l’usage du smartphone au volant.

Autre drame, même situation, toujours en janvier mais au Québec. La jeune Québécoise Emy Brochu a elle aussi encastré sa voiture dans l’arrière-train d’un semi-remorque alors qu’elle échangeait des SMS avec son amoureux.

Aussi dramatiques soient-ils, les accidents mortels dus à l’utilisation de smartphones au volant sont de plus en plus courants. Et touchent majoritairement les plus jeunes.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/393081/morte-18-secondes-apres-son-dernier-post-facebook.html

1 commentaires:

Tifty a dit…

Rien qu'un sms ( texto ) il faut se concentrer sur l'écran pour l'écrire alors aller sur fb en conduisant...

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.