lundi 16 avril 2012

L'idée à la con du jour : Frapper un pacifiste devant les caméras


Le lieutenant-Colonel Shalom Eisner explique sans rire qu'il s'était senti menacé par ce pacifiste qui a sournoisement lorgné vers son fusil mitrailleur M16 et que c'est facile d'accuser sur la base de quelques images alors que l'altercation a duré prés de 2 heures.

Il ajoute que les pacifistes ont mis en péril sa vie et celle de ces camarades et qu'il a eu tort de ne pas écouter les conseils des autres soldats qui lui criaient que c'était un piège dans lequel les pacifistes l'avaient incité à tomber. 

Cependant il affirme regretter profondément son geste qui ne reflète pas le comportement habituel des soldats des forces de défense israélienne (l'armée la plus morale du monde).
On ne sait pas si ses excuses ont étés acceptées par la victime, un jeune danois qui eu la lèvre fendue et qui finit à l'hôpital en compagnie de 2 autres pacifistes qui ont eu le tort de le croiser lors d'une randonnée à bicyclette.
En punition de s'être laissé filmer par les caméras, le lieutenant-Colonel Shalom Eisner fut sévèrement réprimandé et fut relevé de son poste.
Cette affaire n'a pas empêché plusieurs responsables israéliens, dont M. Netanyahu, de féliciter chaudement l'efficacité des services de sécurité israéliens contre l'opération de solidarité internationale "Bienvenue en Palestine".

Sources originales :
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4216424,00.html
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4216354,00.html


 Version courte :


Version longue :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.