samedi 21 avril 2012

Oh my Gode ! Un ancien pasteur ouvre un sex shop pour chrétiens

Ouvrir un sex shop pour élargir le cercle de ses paroissiens, c'est la bonne idée qu'a eu un pasteur hollandais. A noter que les autres religions ne sont pas en reste puisque des sex shops halals et cachers  viennent recemment d'ouvrir. Il n'est pas précisé si les autorités religieuses toucheront leur part dans ce businness qui s'avére juteux.


Des sextoys plutôt que des sermons. Marc Angenent, pasteur néerlandais, désespéré d'entendre ses paroissiens se plaindre de leur vie sexuelle, s'est converti au business de l'érotisme, rapporte l'hebdomadaire allemand Der Spiegel (lien en anglais) vendredi 20 avril. Avec son sexshop en ligne et ses conseils personnalisés, l'ancien pasteur d'Utrecht, âgé de 56 ans, a même élargi sa communauté.
Sur le site Liefdestuin.nl ( "jardin d'amour" en néerlandais), aucune image pornographique, ni même érotique. Ni hommes, ni femmes nus. La page d'accueil est illustrée par de doux coquelicots et des petits coeurs un brin kitsch. Il faut s'aventurer à quelques clics supplémentaires pour accéder aux produits vendus : lubrifiant, préservatifs, godes, stimulateurs de prostate... Son produit-phare s'appelle "Iris", mesure 22 centimètres, vibre et coûte 99,95 euros.

"Ne pas choquer les chrétiens"

En revanche, il ne vend pas de fouets. Non pas que Marc Angenent considère certaines pratiques comme interdites aux yeux de Dieu, mais il ne "souhaite pas choquer les chrétiens", explique Der Spiegel. Et si on lui réclame des objets qu'il ne propose pas, il les commande à son fournisseur, estimant que "c'est rentable".

Le pasteur n'est pas pour autant motivé par l'argent. Selon l'hebdomadaire, c'est pour l'épanouissement sexuel de sa paroisse qu'il prie désormais. Marc Angenent, qui a prêché pendant 23 ans "en jean et sweatshirt", décrit sa communauté comme "ouverte et jeune". En rendant visite à ses ouailles, il les a pourtant souvent entendus se plaindre d'une "vie sexuelle ennuyeuse" voire "absente". Le pasteur, inspiré de sa propre expérience d'homme marié, s'est donc improvisé sexothérapeute pour leur dispenser des conseils. Au coeur de son discours, "l'érotisme" et le "désir", explique le pasteur. Des notions au sujet desquelles il a interrogé Dieu, dit-il, "qui ne lui a pas répondu". Un silence qu'il a pris pour une bénédiction.

http://www.francetv.fr/info/un-ancien-pasteur-ouvre-un-sexshop-pour-chretiens_86083.html?google_editors_picks=true

1 commentaires:

l' ABUSE a dit…

Ma foi, si cela peut contribuer à 'atténuer' les perversités connexes - pourquoi pas?

Il faut toujours voir le bon côté des choses quitte à faire des entorses à l'establishment !...

L'hypocrisie de nos 'penseurs' nous a conduit aujourd'hui à bouleverser l'enseignement 'civile' sous fausse bananière 'laïque', n'apprent-on pas à nos enfants_ depuis la rentrée , une nouvelle théorie du GENRE ?....

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.