dimanche 20 mai 2012

Des chercheurs découvrent une molécule qui double l'éspérance de vie

Profitez en, c'est la dernière fois que vous en entendrez parler.

La source de Jouvence ! Cette chimère longtemps recherchée par les chevaliers vient peut-être d’être découverte dans un laboratoire de l’Université de Paris Sud sous la forme d’une molécule de fullerène composée de 60 atomes de carbone.

Les nanoparticules de fullerène

Le fullerène est une molécule qui peut prendre plusieurs formes (sphère, tube…) . Les fullerènes ont été découverts il y a 27 ans et depuis, on ne cesse de leur découvrir des propriétés et des applications nouvelles. Par exemple, le fullerène composé de 60 atomes de carbone est aussi appelé un buckminsterfullerène (C60). Grâce à leurs propriétés lubrifiantes, conductrice ou de structure, on retrouve ces nanoparticules un peu partout : pharmaceutique, électronique, cosmétique…



L’expérience

Les chercheurs de l’Université Paris Sud cherchaient les effets toxique du C60. Ils ont donc procédé ainsi : ils ont pris 3 groupes de rats. Le premier groupe recevait une alimentation normale. le deuxième, une alimentation normale et de l’huile d’olive et le troisième, une alimentation normale, et de l’huile d’olive améliorée au C60 fullerène (0,8mg/ml).
Des résultats étonnants

Le premier groupe de rats, celui qui a reçu une alimentation normale a vécu 22 mois en moyenne. Le deuxième groupe qui a reçu de l’huile d’olive en plus a vécu 26 mois (quand même!). Et le troisième groupe qui a reçu le C60 fullerène a vécu 46 mois ! Selon les scientifiques, ces résultats peuvent s’expliquer par les effets antioxydants de la molécule.
C’est pour quand la fontaine de Jouvence ?

Hélas, ce n’est pas pour demain. Je rappelle que l’expérience a été faite sur des rats. Ensuite, il s’agit d’une seule et unique étude. Il va en falloir de nombreuses autres avant qu’on puisse voir sur nos rayons de l’huile d’olive au C60 fullerène. D’autres études sont en cours, sur des vers par exemple, et ils ont une espérance de vie plus courte que les rats, ce qui devrait un peu accélérer le processus. Car s’il faut essayer sur des hommes pour avoir des résultats et que ceux-ci doublent leur espérance de vie, les médicaments miracles seront disponibles dans 160 ans !
http://www.sciences-mag.fr/2012/04/france-paris-sud-rat-universite-longevite-esperance-de-vie/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.