jeudi 10 mai 2012

Le blog féte ses 1 an : Etat des lieux



Le blog totalise à ce jour un millier d'articles et plus d'un million de pages vues, c'est peu et beaucoup à la fois.
Peu car notre époque est celle de la désintégration tout azimuts, tout part en couilles, nos certitudes  la société, l'économie, le climat , même le sol de notre bonne vieille terre s'effrite inexplicablement en laissant place à des sinkholes.
Le tout se déroulantt au son des trompettes de l'apocalypse et du rugissement des tsunamis, n'importe quel être sain d'esprit devrait se dire que, décidément il se passe quelque chose de pas normal.


Or, il faut bien le reconnaître, partout dans le monde c'est la routine qui prédomine, les pauvres, plus nombreux, se contentent de survivre et les riches devenant plus riches se contentent de déclarer qu'ils aimeraient pouvoir payer plus d'impôts.
Personne ne conteste le système, désormais il suffit de montrer son "indignation". Alors les jeunes se déguisent en clowns ou paradent en slip car c'est la tendance du moment.

Les plus énervés font comme les grecs, ils se défoulent sur les forces de l'ordre qui a leur tour se défoulent sur eux tandis que les vrais responsables ricanent. Il n'y a que les islandais qui ont su s'en sortir, la recette est simple comme bonjour : Virer le gouvernement corrompu et mettre les banquiers en prison.
Mais chut... personne ne doit savoir alors les médias se taisent. Des millions de gens doivent se saigner les veines pour le bien être d'une petite caste de parasites et c'est normal.

Au Japon, les écoles de Fukushima ont étés réouvertes. Là bas comme partout ailleurs, on fait comme si de rien n'était, on se contente de suivre la routine et de sauver les apparences jusqu'à la tragédie finale.

Une petite minorité a néanmoins flairé le danger, on les appelle "Survivalistes" et leur mouvement est en plein essor. Ils ne savent pas exactement ce qui les attend, crise, épidémie ou fin de civilisation mais ils prennent quand même leurs précautions, stockent des boites de conserve, un peu d'outillage et des armes.
Les plus riches se payent des bunkers ou des anciens silos de missiles, tous espèrent passer au travers des épreuves même s'ils n'ont aucune idée des dangers auxquels ils seront confrontés.

Nombre de cataclysmes naturels dans le monde (y compris les séismes).


Dans ce contexte pré-apocalyptique, il est donc regrettable qu'il y ait, comparativement à l'ensemble de la population, si peu de gens qui cherchent à s'informer sur les réalités de notre monde.

Normalement, les sites et les blogs qui constituent "la scène conspirationiste" devraient être fréquentés par des millions de visiteurs. Au lieu de cela, leur part de marché est d'à peine quelques dizaines de milliers de lecteurs.
Comme je l'ai déjà dit, c'est peu et c'est beaucoup à la fois. C'est peu d'un point de vue quantitatif mais énorme du point de vue de la qualité dans la mesure où l'on a affaire à des gens éveillés qui ne sont pas dupes de la comédie théâtrale présentée par les médias tout en étant capables de mettre en commun leur savoir et leur intelligence autour d'un sujet de réflexion.

Le réseau "conspi", c'est donc un cerveau collectif où l'information est traitée, triée, analysée et diffusée à la vitesse de la lumière. Si une information intéressante apparaît, elle sera aussitôt répercutée aux 4 coins du net.
Dasn ce vaste ensemble, chaque blogueur, webmaster ou commentateur joue le rôle d'une synapse neuronique dans le plus puissant des cerveaux.
Historiquement, c'est la première fois que "le système" autrement dit la société du spectacle et du mensonge, fait face à un tel adversaire. Et c'est également la première fois qu'il est forcé de reculer et d'admettre certaines vérités.

C'est ainsi qu'il y a 2 ans, le projet de vacciner l'ensemble de la population contre l'épidémie mondiale de grippe aviaire tomba à l'eau. Sachant que le vaccin en question contenait plusieurs neurotoxiques débilitants, ce n'est pas rien.
Et c'est ainsi qu'aujourd'hui, il n'est plus honteux de parler de complots ou de réseaux occultes, même les médias viennent de reconnaître officiellement l'existence de centres de décisions hors de tout contrôle démocratique comme le Bilderberg.
En fin de compte, être conspi revient seulement à être informé avant les autres.

A l'heure où les langues se délient, les choses sérieuses ne font que commencer. Une sombre menace plane au dessus de nos têtes, quelque chose de bien plus terrible que les projets du nouvel ordre mondial ou que ces illuminés conspirant contre les peuples. Et on se rend compte que finalement toute la mythologie conspirationniste n'était qu'une gigantesque opération de diversion et que chaque cataclysme de notre époque devait d'une maniére ou d'une autre être imputée à des illuminés complotant dans l'ombre.
C'est ainsi que ces derniers ont étés rendus responsables entre autres choses, du tsunami de décembre 2004 (une bombe nucléaire), du séisme du 11 Mars 2011 (Haarp), voire même de la tragédie de Fukushima (les israéliens !).

Et ce sera sans doute le cas pour la prochaine catastrophe : incriminer de fantasmatiques illuminatis afin d'empêcher les gens de faire le lien avec ce sombre visiteur qui traîne dans les parages du système solaire.
C'est ce qui explique pourquoi malgré les restrictions des libertés individuelles, il est toujours permis de discuter librement sur le net, pourquoi des sites ou des blogs tels que celui ci ne sont pas interdits.


Carte du Jeu Illuminati New World Order paru en 1995 et confectionné à partir de visions de médiums PSI  : Ce groupe sans aucun pouvoir et largement tourné en dérision, est d'une grande valeur pour les illuminati, car leurs hypothèses fumeuses contiennent souvent des idées qui peuvent leur être très utiles

La scène conspi a été infiltrée par divers agents désinformateurs à la solde du complexe militaro industriel américain, la seule entité qui possède la capacité de survivre aux prochains bouleversements (avec dans une moindre mesure, celui de la Chine et de la Russie).
Et pour que ce plan fonctionne, le système a même accepté de perdre plusieurs batailles sur le front de l'information, ce fut un gros sacrifice mais aujourd'hui l'essentiel est que le public ne se doute de rien et soit absorbé par d'autres sujets d'inquiètude tels une troisième guerre mondiale ou les effets de la crise (d'ailleurs le système financier a été planifié de manière à engendrer le maximum de croissance jusqu'à la catastrophe finale, il ne sera donc jamais reformé).

Voilà où nous en sommes aujourd'hui, une conspiration en cachait une autre, il y avait un plan dans le plan.
L'anomalie que représente le conspirationnisme a été prévue et intégrée dés le départ dans la plus fantastique  supercherie de tous les temps.

Son effet est double. Tout d'abord ceux qui voudraient avertir de la menace se verraient tournés en dérision car des agents désinformateurs (comme Sitchin) ont miné le terrain avant eux. Aujourd'hui si l'on parle de planète X, on se voit aussitôt répondre "reptiliens dans des soucoupes volantes".
En outre, la sphère conspirationniste toute entière est entraînée vers de fausses pistes ou submergée par un tel flot continu d'informations qu'elle a du mal à traiter correctement l'élément crucial de notre époque, celui qui concerne le petit frére de notre soleil et le rendez vous périodique qu'il a avec les hommes depuis la nuit des temps.

Les veilleurs qui animent la sphère conspirationniste devraient donc réorienter leurs recherches vers ce sujet.
En ce qui me concerne, je concentrerais mes efforts pour vers certaines pistes inexplorées, comme les livres anciens et les textes sacrés.

Je termine avec cette citation de  l'astrophysicien Carl Sagan qui devrait donner matière à réflexion :

Voyez ceci : Le soleil a un frère sombre. Il y a longtemps, avant même le temps de leur super grand mère, les 2 soleils dansaient ensemble dans le ciel. Mais le soleil noir était jaloux de son frère qui était plus brillant et de rage il nous maudit pour ne pas l'avoir aimé et il sema des comètes sur le monde.
Vint un terrible hiver et l'obscurité tomba ainsi qu'un grand froid et tout ce qui était vivant périt. Après plusieurs saisons, le frère brillant retourna vers ses enfants et la chaleur et la lumière revinrent, et la vie fut recrée.
Mais le frère sombre n'est pas mort. Il ne fait que se cacher, un jour il reviendra et le démon dans l'entourage du soleil attaquera encore.

Tiré du roman "Comét"
(ndt : les soleils sont des soeurs dans le texte original).

PS :
SVP, arrétez de cliquer sur l'article avec la fille aux gros nibards en haut à droite, je n'ai pas envie qu'il devienne N° 1 du classement.

3 commentaires:

Ampipeline a dit…

Excellent article qui, je trouve, résume bien la situation actuelle. J'ai longtemps été (le suis-je encore ?) sceptique sur l'existence ou non d'un "frère noir" de notre soleil. René Guénon, dans l'un de ses articles, se demande où a pu bien passer le deuxième foyer de l'ellipse de notre système solaire !
Si tel est bien le cas, il vaut mieux que la majorité de l'humanité continue de dormir. A quoi sert la connaissance d'un danger lorsqu'on ne peut l'éviter d'aucune manière ?!
Merci pour tout ton intéressant travail.

dootjeblauw a dit…

Bonjour et merci pour cet article. Je n'avais jamais entendu parler de ce soleil noir sinon dans des chansons métal et de plus amples info seraient les bienvenues. Pourquoi nous cacherait-on son retour? Bon anniversaire au blog !

Roland a dit…

Api pi bir day merci et continus. Comme tu dis c'est peu mais l'esprit dynamique qui anime la scène conspi (car il faut bien nous appeler d'une manière)et de plus en plus fort. J'ai des exemples par dizaine de conversations qui naissent spontanément avec la caissière, le client, le pompiste, le buraliste, les gens ne sont pas rassurés et ils parlent chacun dans un domaine qui les préoccupe. Tout les chiffres de la consommation sont au rouge, les gouvernements ne savent plus penser car trop de sujet sur la table, les vieillards ne savent plus quoi faire de leur actifs ils le font dormir, tout cette argent retiré de la circulation crée encore plus de mécontent, ils vont devoir le rendre d'une façon ou d'une autre sinon à force de faire les crevards ils vont se retrouver dos au mur la Grèce est un laboratoire tu as raison. Perso j'ai confiance le bras de fer est en notre faveur. le mot d'ordre est de consommé le moins possible et tous les gens relié à une box doivent savoir que toutes les habitudes de consommation sont disséqué donc exit la pub le plus possible.
Chers compatriote,
Vive le time shift
vive l'enregistrement - 20 mn
vive la France.
(et une durite ... une).
.......
.......
PS: Les révolutions se font maintenant à la maison (téléphone).
La menace est plus forte que l'attaque (Tartakover).

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.