jeudi 31 mai 2012

Une législation pour taxer les zombies

Pas un jour ne se passe sans que l'on ne parle de zombies, cette fois c'est un universitaire qui semble péter les plombs et qui propose carrément aux congressistes américains de créer une législation en vue de résoudre le statut fiscal des morts vivants.
Quelle est la part de vérité qui se cache derrière cette boutade ?




Je n'ai pas le temps de traduire, mais ce rapport d'étude me jette à terre! On est entré dans la "twilight zone"...

Il a été rédigé par un scientifique, Adam Chodorow, de l'Université d'Arizona dans le but de proposer des législations concernant le statut de zombies (mort-vivant) aux yeux du gouvernement, en regard avec l'Agence de l'impôt sur le revenu des États-Unis. Un zombie doit-il être considéré comme un payeur de taxes et d'impôts? OUF!

L'institut de recherche "Social Science Research Network" publie des études en science sociale et publie dans de très nombreuses revues reconnues et même prestigieuses. En voici la liste:
http://papers.ssrn.com/sol3/DisplayPipPublishers.cfm

Le but de cette étude est de faire des recommendations à l'Agence de l'impôt sur le revenu et au Congrès américain pour que lorsque le "walking dead" se produira, les solutions auront été posées.
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/05/taxer-les-zombies.html

Traduction :
Résumé:
Les Etats-Unis sont au bord d'un désastre financier, et les Congressistes ne font rien, à part se chamailler. Bien sûr, je fait référence au jour à venir où les morts-vivants marcherons sur Terre, se nourrissant des vivants. Une apocalypse de zombie va créer un besoin urgent de recettes publiques importantes pour protéger la vivants, tandis que dans le même temps  une grande partie du des contribuables seront soit morts ou soit morts-vivants. L'incapacité du gouvernement à prévoir ou de planifier cette éventualité pourrait paralyser sa capacité à répondre efficacement, nous mettant tous en danger.

Cet article comble une lacune criante dans la littérature universitaire en examinant de quelle manière les lois fiscales et les revenus immobiliers s'appliquent aux morts-vivants. En commençant par la question cruciale de savoir s'ils doivent être considérés comme morts à des fins fiscales immobilières, l'article continue à aborder les questions d'impôt sur le revenu auxquelles les morts-vivants seront susceptibles de faire face. En plus des zombies, l'article examine aussi comment les lois fiscales immobilières et les revenus devraient s'appliquer aux vampires et des fantômes. Compte tenu des difficultés identifiées présentement en matière d' application de la législation fiscale existante pour les morts-vivants, une nouvelle législation peut être justifiée. Cependant, toute nouvelle législation est susceptible de soulever son propre ensemble de problèmes. Le but ici n'est pas d'identifier l'approche appropriée mais plutôt d'orienter le Congrès et l'IRS vers l'action avant qu'il ne soit trop tard.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.