jeudi 21 juin 2012

Ce que nous savons à ce jour de la situation planétaire…

Un article qui pose les bonnes questions.



Vous comme moi ne sommes pas journalistes, nous ne sommes ni experts ni économistes, nous sommes pour la plupart de simples internautes inquiets qui veulent savoir quel sera notre avenir et le seul outil dont nous disposons réellement, c’est internet.

C’est en recoupant les informations, les articles, les sources que nous avons un simple aperçu de la situation réelle malgré la difficulté toujours croissante puisque la désinformation fait rage quel que soit le pays et le domaine, une simple recherche d’information se transformant parfois en travail d’investigation. Je vais donc tenter de vous proposer un aperçu de la situation économique du moment avec les outils dont nous disposons : le web.
Bien sur, le contenu de cet article est tragiquement incomplet, cela pour des raisons de place, il faudrait un livre si ce n’est plusieurs pour tout traiter, mais comme on dit, le mieux est l’ennemi du bien.



Économie, c’est la crise.

L’économie mondiale va mal, les murs tremblent mais personne ne semble réellement s’alarmer, cela vient peut être du fait que les journaux télévisés préfèrent parler des vacances ou des derniers buts marqués que d’économie? Pourtant, chaque jour, le crépit se décolle un peu plus. Au niveau de la zone euro, les piliers sont l’Angleterre dont on ne parle pas ou à peine quand il s’agit de la crise économique, la France où tout va bien c’est le pays des bisounours avec « le président des bisous » à sa tête, et l’Allemagne, un exemple que chacun devrait suivre, la perfection suivant la télévision, mais la réalité est toute autre… Mais voilà, il existe des chiffres et ils ne sont pas très rassurants…

Le 12 avril 2012, le site zerohedge qui est une référence absolue, nous donnait les taux d’endettement de la France et de l’Allemagne, respectivement 146% et 139%. Autres sites, autres données statistiques sur les taux d’endettement, le niveau d’endettement estimé pour l’Allemagne reste très différent (mais catastrophique quand même) de celui donné par le site Liesi fin 2011: 185%, quand à la France, le taux de 337,5% a été avancé fin 2011 par un professeur allemand!


La reine d’Angleterre peut verser toutes les larmes de son corps puisque son pays serait endetté à 1000% suivant Max Keiser dans une déclaration qui date de fin 2011! Mais peut-être est-ce un peu abusé, limitons-nous à ce chiffre donné par un blog spécialisé dans l’économie qui nous donne le nombre de 147,3%, plus crédible à mes yeux.
La Grèce c’est 347 milliards d’euros de prêts et un effacement de dette de 107 milliards, et cela n’a pas suffit à sauver la situation.
L’Espagne dont l’économie pourra bientôt être recouverte d’une pierre tombale, on va lui filer 100 milliards d’euros et on nous dit que le pays sera sauvé!
L’Irlande n’est pas vraiment mieux, 237% du PIB d’endettement en février 2011, pas loin du Japon qui certes n’est pas européen mais qui a atteint les 250% d’endettement.
On n’entend pas parler non plus de la Belgique, étrange alors que sa dette est….disons assez phénoménale! 426% du PIB!!!

Les pays suivants sont déjà connus dans le cheminement des dominos, d’abord l’Italie, puis la France qui tombera avec les autres lorsque le mensonge généralisé ne pourra plus tenir, cela sera une chute à la verticale et tous les pays tomberont simultanément, cela sera le krach économique annoncé il y a longtemps déjà par divers économistes sérieux, et j’insiste bien sur le mot sérieux quand on voit les branquignoles et les bras cassés qui nous font encore de belles promesses bien optimistes… On peut citer parmi les plus connus Jovanovic (même s’il est contesté par certains…), Antal Fekete, Gillian Tett, Myret Zaki, pour ne citer que ceux-ci…

Et ce ci n’est qu’un petit aperçu, juste quelques chiffres glanés ça et là qui montrent bien la gravité de la situation, et cela uniquement avec les niveaux d’endettement des pays. Pour rajouter la touche finale, la « cerise sur le gâteau », le niveau d’endettement des USA représenté superbement ici, voilà longtemps que les 100% ont été dépassé, mais je n’ai pas d’estimation précise à l’heure actuelle à proposer ici, malheureusement…

Prenant en compte toutes ces données, pensez-vous réellement que nous pouvons sortir de la crise économique qui tend à s’aggraver un peu plus chaque jour? Car jusque là, nous avons résumé au maximum la situation et n’avons en rien cité les banques qui sont au centre de l’histoire, entre magouilles et spéculation, bonus et arnaques totales! Combien de banques ont survécu aux stress-tests censés vérifier la fiabilité de ces même banques? Et bizarrement, la plupart coulent quand même, en commençant par la Dexia! La finance mondiale est mourante, zombifiée même, mais combien acceptent de le voir…

Reste à savoir POURQUOI on laisse faire, ou du moins, pourquoi laissent-ils faire, eux les financiers et les politiques? Les économistes et les journalistes qui sont censés nous informer? Chaque réponse sera perçue comme étant de la spéculation même si l’analyse est fine et aboutie, mais allons-y, tentons la spéculation: Le but serait d’atteindre un point de non-retour, comprendre par là un krach financier qui permettra la mise en place d’une nouvelle monnaie en remplacement de celles qui auront été complètement dévaluées par le-dit krach. De plus, cette monnaie serait entièrement virtuelle, plus d’argent liquide, du tout électronique manipulable à volonté.
Ceci porte un nom: nouvel ordre mondial! Conspirationnisme? Pourtant, plusieurs élites en ont parlé durant des discours, que cela soit Sarkozy, Bush, Obama, tout nous ont parlé d’un nouvel ordre mondial, juste pour l’exemple, Sarko durant un de ses discours:






Nous sommes en plein cauchemar, un fascisme financier qui nous est promit et qui va nous apporter la guerre, le contrôle total de nos vies, la surveillance généralisée dont de nos dépenses comme c’est déjà le cas au nom de la lutte contre la fraude, le roman 1984 devenu réalité, surpassé même…

Le plus beau, c’est que tout était prévu, et qu’en grattant un peu, une seule et unique banque ressort, une banque à « l’origine du mal » qui est directement responsable de la crise de 1929 et de ce fait de la seconde guerre mondiale, une banque qui est à l’origine de la prise de pouvoir d’Hitler, une banque qui jamais n’a été inquiétée ni réellement dénoncée, la Goldman Sachs. C’est également cette banque qui est responsables de la crise mondiale actuelle et qui est derrière la crise européenne. D’ailleurs, si on regarde un peu, le premier ministre grec, le premier ministre italien, le directeur de la branche Europe du FMI et le directeur de la BCE, ce sont tous des anciens banquiers de la Goldman Sachs, une coïncidence ? Pas vraiment…

Pour l’instant, profitez du spectacle et attendez-vous à voir les banques tomber les unes après les autres, une série infernale qui ne connaîtra jamais de fin à part peut être la Goldman Sachs elle-même, elles sont toutes interconnectées, toutes reliées, toutes ont des actifs ailleurs dont en Grèce et en Espagne, plus dure sera la chute, reste à savoir une chose: sera se fera-t-il avec votre argent de laissé à la banque ou sans celui-ci ?

Mon conseil: retirez le maximum, ne laissez rien, ou juste le minimum pour payer les factures, échappez au pire en prévoyant la chute, mais ce n’est qu’un conseil, je ne ferai pas le choix de votre destin…

Et ce n’était QUE le côté financier…

Nous avons abordé ici uniquement le côté financier que le blog tente de suivre malgré tout, l’actualité étant très chargée, mais si on devait faire un bilan complet, un livre ne suffirait pas…

Pour faire un réel bilan de la situation actuelle, il faudrait survoler également ici les tensions et les accointances entre les pays, les « Brics » (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) contre « l’empire » dénoncé par Soral, à savoir les États-Unis, Israël, les pays européens et l’Australie, ces deux grands groupes géopolitiques devant s’affronter durant un troisième conflit au Moyen-Orient, cela à commencé en Syrie, cela va continuer en Iran.

Il faudrait prendre en compte également l’épuisement des ressources et des matières premières sur la planète, de la fin des espèces, de la médecine, la pollution, Fukushima, l’activité solaire et l’activité terrestre qui tendent à s’affoler avec le temps, les forages pétroliers et de gaz de schiste, les chemtrails, et le reste…

Notre seul espoir, que la NASA ne se trompe pas, que les prophéties ne se trompent pas, que les observations et les prévisions ne se trompent pas, tout ce qui se rejoint autour d’un événement bien précis, l’activité solaire qui devrait être purement et simplement exceptionnelle durant la période 2012-2013, avec cela, terminé pour les ordinateurs, pour les puces électroniques, pour le virtuel qu’il soit monétaire ou non, cet événement qui est censé nous tuer sera peut être dans le même temps celui qui nous sauvera également…

Prenez soin de vous, préparez-vous, et « que Dieu vous garde »…


http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/20/ce-que-nous-savons-a-ce-jour-de-la-situation-planetaire/

1 commentaires:

Zy a dit…

parfait !!!
touche optimiste sur la fin ;)

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.