dimanche 10 juin 2012

Coups de semonce russes et rumeurs de conflit mondial



Au même moment on apprenait qu'un missile russe avait été aperçu dans le ciel israélien et que le porte avion "USS Entreprise" aurait été pris pour cible par plusieurs avions de chasse d'origine indéterminée.
Le point de vue de Thierry Meyssan sur la question :
Réseau Voltaire | Damas (Syrie)



7 juin 2012 : la Russie manifeste sa supériorité balistique nucléaire intercontinentale

Alors que l’Assemblée générale de l’ONU se réunissait pour débattre de la situation en Syrie et que les puissances occidentales et du Golfe durcissaient leur menaces de guerre, jeudi 7 juin 2012, la Fédération de Russie a procédé à deux lancements de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

Les troupes balistiques stratégiques russes (RSVN) ont effectué un tir d’essai réussi d’un missile balistique intercontinental Topol, ont rapporté ce vendredi les médias russes.

Le porte-parole des RSVN, le colonel Vadim Koval, a déclaré que le missile, tiré jeudi depuis le site de lancement de Kapustine Iar dans la région d’Astrakhan au sud de la Russie, avait atteint sa cible au Kazakhstan avec la précision requise.

A la base le Topol ne comprend qu’une seule ogive de 550 kilotonnes mais les dernières versions peuvent en emporter jusqu’à six et sa portée est évaluée à 11.000 kilomètres.

Quelques heures plus tard, les habitants de Palestine/Israël, de la Jordanie, du Liban, de la Syrie, de la Turquie, de l’Arménie et de Chypre ont observé un phénomène inconnu dans le ciel, interprété par les uns comme un ovni, et par d’autres comme un signe apocalyptique.

Les observations des témoins laissent penser qu’il s’agissait d’un tir de missile balistique intercontinental de dernière génération Boulava R-30.

Celui-ci, d’une portée de 8 000 km peut être doté de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes chacune à trajectoire indépendante. Ses caractéristiques de vol et ses contre mesures électroniques hyper-sophistiquées sont très en avance techniquement sur celles de leurs rivaux états-uniens au point que le bouclier antimissile que l’OTAN est en train d’édifier est déjà totalement dépassé.

Le Boulava R-30 a été tiré depuis l’un des nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 4e génération de classe Boreï, c’est-à-dire soit le Alexandre Nevsky, soit le Yuri Dolgorukiy dont les entrées en service étaient officiellement annoncées pour juin et juillet 2012 et dont au moins un exemplaire serait donc en ce moment même dans les eaux de la Méditerranée.

En l’absence de démonstration de force identique par le Pentagone dans les prochains jours, le test réussi des derniers Topol et Boulava met fin à l’équilibre balistique mondial au profit de la Fédération de Russie.

http://www.voltairenet.org/

4 commentaires:

scorpio a dit…

Va y avoir du SPORT !!!

ezekiel a dit…

sur la video de ce " missile " ont le voit disparaitre dans une sorte de spirale , un peu comme en norvege , je sais pas ce que c'est , mais ça me fait pensera une sorte de technologie qui aurait " avaler " cette " chose "

Rorschach a dit…

La spirale bleue de Norvége, c'était Blue Beam...

Rorschach a dit…

Un commentaire paru sur le site Egalité et Réconciliation :

Je ne suis pas certain que le tir en question ait été un échec contrairement à ce que la présentatrice a expliqué...

Je me souviens avoir lu (mais ceci dit je ne me rappelle plus trop ou... Ma bibliothèque croule en effet littéralement sous le poids des revues militaires) que les russes avaient mis au point des vecteurs balistiques qui, afin de se prémunir du risque de destruction par des armes à énergies dirigées (comme les THEL ou YAL-1 américains), tournaient sur eux-même lors de leur phase ascensionnelle... De sorte que le laser qui les frappait ne pouvait pas impacter la zone cible du missile pendant assez longtemps pour le détruire.

Je crois qu’en fait c’est au tir d’un de ces missiles que l’on vient d’assister... Et qu’en faisant cette démonstration, les russes viennent tout simplement d’indiquer aux occidentaux et à Israël qu’ils ont positionné une partie de leurs forces stratégiques et de leur flotte sous-marine dans la région.

Pour résumer leur message est donc le suivant : "Chers occidentaux et pays membres de l’OTAN, nous tenons à vous informer que vos forces au Moyen-Orient ont désormais un flingue sur la tempe et que notre doigt est positionné sur sa gâchette... Sur ce, bonne journée à tous !"

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.