mardi 5 juin 2012

L'agence de l'energie atomique japonaise compare les radiations nucléaires à des femmes en colére

 Quelle bande de nazes ! A cause de leur bêtise  l'hémisphère Nord est en train d'être contaminé et ils trouvent encore le moyen de jouer les machos.


Le département de recherche et développement sur le nucléaire de la JAEA de Tokai a créé la page ci-dessous, pour communiquer plus efficacement sur les choses nucléaires au public non familier de la terminologie spéciale et des chiffres. La cible, ce sont des femmes qui sont dites avoir moins de compréhension de l'aspect technique de l'énergie nucléaire que les hommes. Donc la clé pour une mieux communiquer est comment adopter le point de vue des femmes, disent-ils.

Qu'ont-ils donc imaginé ? D'utiliser une dispute entre un mari et sa femme pour illustrer ce que signifient les radiations, la radioactivité, le matériel radioactif.

Si nous comparions les radiations et la radioactivité à une dispute entre un mari et sa femme...
La voix en colère de la femme, ce sont les ''radiations'',

L'état d'énervement dans lequel se trouve la femme et qui l'incite à crier avec colère, c'est la ''radioactivité'',

La femme en colère qui crie après son mari, ce sont les ''matériaux radioactifs'' eux-mêmes.

Ce serait la même chose si la partie hurlante était le mari au lieu de la femme. Mais ils ciblent les femmes, parce que, comme ils disent, les femmes sont censées moins bien comprendre les questions relatives à la technologie nucléaire.
C'est une croyance générale depuis longtemps au Japon – que les femmes ne sont pas bonnes en maths et en sciences.
Même les soi-disant ''pro-nucléaires'' sont consternés de cette maladroite ''communication du risque''par la JAEA. ''C'est quoi ce truc ? JAEA, qu'est ce qui vous prend ?'', a été le tweet d'une femme physicienne théorique.
La page de la JAEA dit que cela lui est venu à l'idée en parlant avec 6 femmes qui vivent à Hitachinaka où se trouve le centre de Tokai de la JAEA.
Je me permets de reproduire et traduire un commentaire posté à la suite de ce billet sur le blog d'Ultraman :

Anonyme a dit :
Hello, je suis l'une de ces stupides femme japonaise en colère dont la JAEA dit qu'elles ne sont pas assez intelligentes.
Oui, nous apprendrons plus des hommes, des hommes japonais. Nous suivrons l'exemple de ce qu'ils ont fait avec Fukushima Daiichi. Nous suivrons leurs traces et nous mettrons nos organes féminins et notre système reproductif en état ''d'arrêt à froid''.

Il n'y aura pas de réactivation, pas de recriticité, pas de redémarrage autorisé. Nous les femmes devons maintenir en état complet d'arrêt à froid nos fonctions féminines du corps, immédiatement et indéfiniment...instruites par les exemples des hommes et de leurs amis masculins de la JAEA au gouvernement et chez TEPCO.

Toute tentative de rallumer, redémarrer un feu ou de la chaleur avec notre corps féminin sera immédiatement rapporté à la police comme un viol et un comportement sexuel inconvenant.

Merci, hommes supérieurs de la JAEA, de nous donner cette merveilleuse idée.

PS : Mesdames, quittez ce pays chauvin pourri dirigé par des mâles aussi vite que possible, et trouvez un mari/compagnon affectueux dans d'autres pays. Les japonais ont maintenant leur ADN endommagé.
 Traduction Hélios

http://bistrobarblog.blogspot.com/2012/06/japon-4-juin-2012.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.