vendredi 15 juin 2012

les 5 personnalités dominantes que vous rencontrerez dans un monde qui devient fou

Que diable se passe-t-il dans notre monde ? Pourquoi les personnes les plus mauvaises se hissent-elles au sommet de gouvernements fascistes menés par des corporations ? Pourquoi des zombis sans domicile mangent-ils de la chair humaine ?

Pour répondre à ces questions, j'ai rassemblé cinq archétypes d'une société qui s'effondre. Ce sont les cinq personnalités dominantes que nous pouvons tous voir autour de nous à l'heure actuelle :

• Les Zombis
• Ceux-qui-sont-dans-le-déni
• Les Sociopathes
• Les Intrigants
• Les Protecteurs

Lequel êtes-vous ?



Lisez bien la description ci-dessous pour le découvrir. Vous pouvez aussi peut-être découvrir le vrai archétype de votre patron, de votre époux(se), de votre collègue ou même de votre député !

Les Zombis
Les Zombis représentent la masse au cerveau éteint, les têtes fluorées amateurs de TV qui croient les médias de masse et votent par devoir pour le nouveau président marionnette mondialiste. Ils vivent leur vie sans conscience, marchent en dormant jour après jour, boulot après boulot, en buvant du soda diététique et en mangeant des OGM.

La plupart des Zombis sont incapables de conserver un emploi, bien que quelques-uns se débrouillent pour trouver un emploi au DVM (département des véhicules à moteur, entreprise gouvernementale aux US, NdT). La basse couche des Zombis a tendance à être au chômage et même sans domicile fixe, vagabondant dans les rues et sniffant des drogues de type ''sels de bains'' qui les incitent à se grignoter mutuellement de la viande.


Quand ils ne sont pas à grogner après la police et faire des barbecues avec leurs meilleurs amis, ces Zombis font fréquemment la manche aux croisements de rue, brandissant des affiches où on peut lire, ''sans travail, Dieu vous bénisse'' ou n'importe quel texte bien tourné pour avoir plus d'argent pour la bibine et la drogue. Il y a quatre ans, leurs affiches disaient, ''espoir et changement''. Le changement est venu, bien sûr, mais pas le type de changement qu'ils espéraient.

La population des Zombis grossit rapidement en Amérique, grâce à l'implosion économique et l'assaut continuel sur la santé mentale via les produits chimiques qu'on trouve dans les aliments, l'eau, l'air et les médicaments. De nombreux propriétaires d'armes se verrouillent et regardent des films de Zombis en préparation pour la prochaine apocalypse de Zombis. Rappelez-vous : si c'est pour se faire bouffer le visage par quelqu'un d'autre, d'accord pour tirer dessus.

Résumé de l'archétype Zombi :

Capacités intellectuelles : démence
Sens moral : inexistant
Ordre du jour : se divertir

Culte : néant

Habillement typique : guenilles

Quand vous ne regardez pas, ils : vous mangeront la figure.


Ceux-qui-sont-dans-le-déni


Avec des capacités intellectuelles légèrement plus importantes que les zombis, Ceux-qui-sont-dans-le-déni constituent les masses fonctionnelles mais ignorantes qui vivent une vie sans signification dans un déni total de la réalité. Ils peuvent encore se débrouiller pour garder un emploi et même s'habiller eux-mêmes, donc la plupart de Ceux-qui-sont-dans-le-déni sont les travailleurs de la classe moyenne que vous pourriez voir bosser au Wal-Mart local, dans une compagnie d'assurance ou sur une plate-forme de la TSA (Agence de Sécurité des Transports). À la différence des zombis, Ceux-qui-sont-dans-le-déni peuvent énoncer des phrases partiales et commander des menus de fast food. (Je parle de ''Idiocratie'')


Étonnamment, Ceux-qui-sont-dans-le-déni regardent les nouvelles sur le réseau et croient littéralement ce qu'ils voient. Pour Ceux-qui-sont-dans-le-déni, il n'y a pas de ''conspirations''. Tous les gouvernements sont bons. Les fabricants de médicaments essaient d'aider les gens, de ne pas exploiter par profit. Les sénateurs américains sont ''honorables'' et la lutte contre la toxicomanie est un énorme succès !


Ceux-qui-sont-dans-le-déni pensent qu'il n'existe aucune chose du style trafic d'organes au marché noir, trafic d'enfants esclaves sexuels aux US, des kidnapping d'enfants ou des attaques sous fausse bannière orchestrées par le gouvernement sur les populations civiles. Ceux-qui-sont-dans-le-déni ne sont absolument pas au courant que des troupes américaines aident à faire pousser des champs d'opium en Afghanistan, que les vaccins comportent des virus camouflés qui créent des cancers, ou que le soi-disant fluor déversé dans les réservoirs d'eau sont en réalité un cocktail mortel de produits chimiques industriels et de métaux lourds neurotoxiques.

Ceux-qui-sont-dans-le-déni aiment se penser ''branchés'' et ils adorent les figures branchées de la culture populaire comme Steve Jobs (créateur d'Apple, NdT). Ceux-qui-sont-dans-le-déni sont régis de manière primaire par le désir d'être assimilé au sein d'une pensée de groupe en parlant, se comportant et même s'habillant exactement comme tous les autres autour d'eux. Leur besoin d'acceptation sociale l'emporte sur leur besoin de pensée critique. Pour eux, l'individuation est horrifiante.

Le résultat est que Ceux-qui-sont-dans-le-déni sont devenus étonnamment compétents pour faire l'autruche et prétendre qu'il n'y a aucun problème, même alors qu'ils sont tués à petit feu par les gouvernements et les corporations. Quoi, j'ai des problèmes ? Quelle chaîne de Ponzi, la dette globale ? Une dette nationale ? Des retombées de Fukushima ? Regarde, il y a un match de foot ! Une autre émission de TV commence ! Mon amie m'envoie un texto ! Qui a du temps pour la réalité quand vivre dans un monde d'illusions est si distrayant et ''tendance'' ?

Résumé de l'archétype de Ceux-qui-sont-dans-le-déni :

Capacités intellectuelles : moyennes-basses
Sens moral : malléable. Fait ce que le groupe lui dit.
Ordre du jour : bien s'entendre et être convenable. Être populaire.
Culte : biens matériels. Mode. Voitures.
Habillement typique : tenue d'affaires décontractée.
Quand vous ne regardez pas, ils : répandront de faux commérages sur vous.



Les Sociopathes

Les Sociopathes, ce sont ceux qui sont empoisonnés-aux-métaux-lourds, des monstres humains au cerveau frit qui sont en rage contre la société, menaçant les autres, commettent des escroqueries et pratiquent la fraude. Ce sont des charlatans, des bonimenteurs et des tueurs. Dans l'industrie médicale, ce sont les médecins qui adorent pratiquer des électrochocs aux enfants. Dans l'industrie dentaire, ce sont les dentistes qui mettent leurs patients sous anesthésie et ensuite les violent sur leur fauteuil. Dans l'industrie des soins naturels, ce sont les monstres aux yeux vides qui vendent des produits toxiques ''miracle'' qui empoisonnent le cerveau avec de l'aluminium ou du mercure.


Ne confondez pas les Sociopathes et les Zombis. Les sociopathes sont habituellement de brillants parleurs et ils acquièrent souvent une puissante habileté d'influence sociale. De nombreux parmi eux sont même capables d'attirer à eux une sorte de culte, qu'ils exploitent souvent pour leur propre programme de meurtres en série (ex : Charles Manson).

Les Sociopathes sont totalement incapables du moindre sentiment de remord, de compassion, de culpabilité ou de honte. Ceci leur donne un surprenant avantage tactique pour acquérir du pouvoir aussi bien dans les corporations que les gouvernements du monde, où être un psychopathe capable de traîtrise est le moyen le plus rapide pour progresser. C'est pourquoi les Sociopathes s'élèvent souvent au faîte dans les agences du gouvernement et les corporations mondialistes.

Les Sociopathes sont de fantastiques menteurs. Ils mentent aussi facilement qu'ils respirent. Ils mentent si bien qu'ils se dupent eux-mêmes en pensant qu'ils disent la vérité. Leurs mensonges sont habilement inventés autour d'une minuscule parcelle de preuve pour les rendre crédibles. Les Sociopathes pensent que malgré leurs discours tout ce qu'ils disent devient une réalité surtout parce que ce sont eux qui le disent. Les gens de faible volonté sont facilement dupés en pensant que les Sociopathes sont des ''gourous'' ou des ''prophètes''.


En gros, 4% de la population des US sont des Sociopathes. Il y a même un livre écrit à leur sujet : The Sociopath Next Door. Il dit :


Dans ce livre, la psychologue de Harvard Martha Stout révèle qu'un pourcentage choquant de 4 % de gens ordinaires – une sur 25 – possède un désordre mental souvent indétectable, dont le principal symptôme est que la personne ne possède aucune conscience. Il ou elle n'a aucune capacité de ressentir la honte, la culpabilité ou le remord. Un américain sur 25, donc, serait secrètement un sociopathe. Ce pourrait être votre collègue, voisin, et même famille. Et ils peuvent faire littéralement n'importe quoi et ne ressentir absolument aucune culpabilité.

Comment reconnaître une personne incapable de remord ? L'une de leur principale caractéristique est une sorte de rayonnement ou de charisme qui rend les sociopathes plus charmeurs ou intéressants que les autres gens autour. Ils sont plus spontanés, plus intenses, plus complexes ou même plus sexy que tout autre, les rendant difficilement identifiables et nous laissant facilement séduits. Fondamentalement, les sociopathes sont différents parce qu'ils ne peuvent aimer. Les sociopathes apprennent très tôt à montrer une émotion de honte, mais par-dessous ils sont indifférents à la souffrance des autres. Ils vivent pour dominer et ressentir le frisson de la victoire.
À suivre...

Traduit par Hélios


http://bistrobarblog.blogspot.com/2012/06/les-5-archetypes-dune-societe-en-voie.html

1 commentaires:

lasorciererouge a dit…

2012 ! Le Soulèvement de la conscience collective!!












Publiée le 24 juin 2012 par tonee29


A voir entièrement et absolument ! ensuite faire tourner entièrement et absolument !

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.