mercredi 6 juin 2012

Quand les démons déferlerons sur le monde.



Il y a quelques jours commençait une série de faits divers sordides d'une bestialité inouïe mettant en scène des cannibales fous furieux insensibles à la douleur Dés que le terme "zombie" fut lâché, tout l'internet fut pris d'une frénésie particulière, fallait il se préparer à une apocalypse de zombie ? Fallait il s'attendre à une épidémie d'un nouveau genre ? Est ce que l'élite mondialiste avait organisé un false flag zombiesque ?

Aussitôt, on dressait des cartes google recensant tous les cas similaires ainsi que les régions à éviter au cas où...et les survivalistes préparaient des kits anti zombies comme la FEMA et d'autres agences gouvernementales leur ont demandé de le faire depuis plusieurs mois.

De leur côté, les conspirationnistes restèrent abasourdis : Comment pouvait ils traiter un tel sujet sans se couvrir de ridicule ? Jusqu'à présent aucune théorie du complot n'a réellement émergé. Si les méths (ou sels de bains) sont mis en cause, d'autres produits peuvent engendrer des effets similaires tels des calmants, des champignons hallucinogènes voire même une banale psychopathie comme dans le cas du dépeceur de Montréal.

Sur ce blog, j'ai toujours traité ce genre d'infos "zombiesques" et je ne suis pas vraiment surpris de la tournure que prennent les événements. Si les véritables "morts vivants" ne sont pas encore à l'ordre du jour, il faudra hélas s'attendre à une recrudescence de ce genre de comportements ultra violents.
La raison en incombe simplement à la nature humaine qui fait que chaque individu héberge en lui un véritable démon qui ne demande qu'à se manifester dés lors que la conscience est troublée par des abus de toutes sortes.

Aujourd'hui, quelques cas font la une des médias, demain après la grande catastrophe, des hordes de barbares affamés déferleront sur le monde.
Ce sera l'heure de la fameuse "guerre de tous contre tous" où la moitié du genre humain se fera massacrer.
Chacun aura alors à choisir son camp : Survivre en perdant son humanité ou périr en tant que victime.

Nous voilà prévenus...

"Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera."


Luc 17:33

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.