mardi 17 juillet 2012

Les 2 corées confrontées à la pire sécheresse depuis 105 ans.

 Décidément, 2012 s'annonce comme l'année de tous les records...


La Corée du Nord a mobilisé ses soldats pour arroser d'urgence les champs devenus trop arides.
Pendant ce temps les fonctionnaires sud-coréens sont eux aussi à la tache pour tenter de sauver un mollusque rare menacée par la chaleur.

Les deux pays ennemis sont confrontés à la pire sécheresse connue depuis 105 ans, confirment les responsables météorologiques de deux camps.

Cette sécheresse prolongée est aggravée par les nombreuses inquiétudes sur la capacité de la Corée du Nord à nourrir sa population. On sait que deux tiers des 24 millions nord coréens sont confrontées à des pénuries alimentaires chroniques, la Fao tente de rassembler 198 millions de dollars en aide humanitaire pour le pays.

Même dans les régions du sud de Phyongan et de Hwanghae, qui sont traditionnellement le «grenier à blè» de la Corée du nord, des milliers d'hectares (ha) de cultures sont atteintes, malgré de bons systèmes d'irrigation. Les réservoirs se tarissent et créent de graves problèmes d'irrigation pour les agriculteurs, a déclaré Ri dim. Pom, président de la commission de l'économie rurale du comté de Hwangju.

Un groupe de femmes soldats avec des serviettes jaunes nouées autour de leurs têtes sillonnent les fermes du Kohyon-ri dans le comté d' Hwangju , avec pour seules ressources des seaux d'eau pour irriguer les champs. Derrière elles un bœuf tire une charrette chargée d'un baril d'eau que remplisse des pompes réquisitionnées pour aider à transporter l'eau jusqu'au champs.La moitié des récoltes sont d’ores et déjà détruites.

Les sud-coréens ont également déclaré la pire sécheresse en plus d'un siècle dans certaines régions. Près de deux mois sans précipitations importantes soulèvent de graves inquiétudes concernant les dommages aux cultures ainsi que devant la baisse dangereuse du niveau des eaux dans les réservoirs de la nation.

Près de 28 000 Sud-Coréens, y compris des soldats, ont été mobilisés pour aider au travail dans les rizières et les champs agricoles. Plus de 13.000 pompes à eau ont été fournis dans les zones frappées par la sécheresse.

Même le premier ministre Kim Hwang a montré l'exemple, en arrosant avec un simple tuyau d'arrosage de jardin un champ lors d'une visite mardi dernier à Hwaseong, au sud de Séoul.

Sous ce soleil de plomb, des poissons morts sont ramassé régulièrement dans le lit des rivières desséchées prés du village de Bongdam à Hwaseong.

La sécheresse a également entraîné la mort de quelques espèces très menacées dans un réservoir de la ville méridionale de Nonsan en Corée du Sud. Des centaines de moules perlières de Cockscomb ont péri depuis le 14 Juin lorsque les niveaux d'eau du réservoir ont drastiquement chuté. Depuis les autorités essayent de déplacer les moules perlières de Cockscomb vers des lieux plus sûrs.

http://naturealerte.blogspot.com/2012/07/16072012coree-du-nord-et-du-sud-la.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.