dimanche 5 août 2012

Histoire véridique d'un gros dégueulasse


 A la prochaine révolution, il faudra s'occuper sérieusement de ce genre de types...

On a du mal à croire un truc pareil ! Et pourtant ...

Un sénateur présente ses notes de frais à la trésorerie du Sénat, dont deux notes d'un même restaurant : l'une de 1.428 euros ( 51 convives ) et l'autre de 1.064 euros ( 38 convives ).  Les services de la trésorerie ont cependant un doute : il semblerait qu'il s'agisse de fausses factures … ah bon? ... que le resto en question appartient à la propre fille de ce sénateur ... ah bon ? ...   lequel sénateur y détient aussi des parts du capital … aaaah bon ?


Allégations évidemment réfutées par le sénateur qui s'indigne de ces soupçons et déclare vouloir porter plainte pour diffamation.   Il produit à l'appui de ses protestations d'innocence un communiqué de soutien de la Présidence du Sénat ( sur papier à en-tête de la présidence, avec signatures et tout et tout ... ).

Problème : après une rapide enquête, ce document se révèle bien être un faux !

Récapitulons : népotisme, fausses factures, faux en écritures publiques, tentative de détournement de fonds publics, la totale quoi !  Vous-vous dites qu'une histoire comme celle-là se passait en Tunisie avant la révolution jasminisée, ou bien au Tadjikistan oriental ou à la rigueur dans une quelconque république bananière d'Amérique du Sud !  Et bien non ! Ça s’est passé en France en 2011 !

Le sénateur en question s'appelle Jean-Marc Pastor ( PS )  et, tenez-vous bien, il est un des trois « questeurs » du Sénat, c'est-à-dire un des 3 bons garçons à l'attitude exemplaire chargés de gérer et de contrôler les 350 millions annuels que nous coûte cette « noble » institution et qui ont essayé ( je parle toujours des 3 questeurs ) de s'octroyer dans la plus ou moins grande discrétion 3.500 euros de « prime" fin juin 2011. Les sénateurs ( de tous bords politiques faut-il préciser... ) ont tenté en vain d'étouffer l'affaire afin qu'elle ne s'ébruite pas. Ca ferait mauvais effet pour eux ...
Trop tard ! L'information a filtré !

Question : Messieurs les sénateur vont-ils prendre des sanctions contre J.M. Pastor, révoquer son mandat, porter plainte contre lui ou quelque chose dans ce genre ?  Que nenni ! L'année prochaine ou dans 3 ans, Pastor sera toujours sénateur et tout aura été oublié  Le traintrain ( de sénateur ) quotidien dans les institutions de la République, quoi...!
Jean Marc Pastor est sénateur PS du Tarn.
Fiche signalétique :
 http://www.nossenateurs.fr/jean-marc-pastor

Article publié dans le journal Le Monde le 5 juillet 2011
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/07/05/les-notes-de-frais-d-un-questeur-du-senat-empoisonnent-l-atmosphere-au-palais-du-luxembourg_1544843_3224.html

3 commentaires:

Roland a dit…

La crapulerie ordinaire quoi ...

Banantou a dit…

Et encore, ce serait mignon s'il n'y avait que lui...

Christophe Leclerc a dit…

Jean-Marc Pastor a toujours raison

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.