dimanche 12 août 2012

La chute de l'Amérique en direct live

Alors que les médias internationaux fanfaronnent sur les drapeaux américains flottant toujourss sur la lune, que les USA sont le seul pays du monde à ne pas baisser le drapeau lors de la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques, c'est à une drôle de scène à laquelle on a assisté lors de la remise de la médaille d'or de tennis féminin : Le drapeau américain a tout simplement chuté parmi le public.
D'un point de vue symbolique, c'est un signe qui ne trompe pas...







Bonus :

Pourquoi les Américains refusent de baisser leur drapeau

C’est une tradition qui ne plaît pas à tout le monde. Pendant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, par respect, les porte-drapeaux baissent leur étendard en passant devant le pays hôte. C’est en 1906 que les athlètes ont commencé à défiler derrière leurs drapeaux, rappelle Reuters.
Mais les Etats-Unis sont le seul pays du monde à refuser de se plier à cette règle. Et ils ne semblent pas près d’infléchir leur position cette année non plus, explique le Los Angeles Times.
Selon la légende, cette tradition remonte aux JO de 1908, qui se tenaient aussi à Londres. D’origine américano-irlandaise, le porte-drapeau Ralph Rose aurait affirmé: «Ce drapeau ne se baisse pour aucun roi.» Ralph Rose aurait subi des pressions de la part de la communauté irlandaise pour montrer son opposition au roi Edward VII. Historien des Jeux, Mark Dyreson explique que ceci a été perçu comme un acte de nationalisme de la part d’Américains arrogants.
Aux JO de Berlin en 1936, les Etats-Unis ont également décidé qu’ils ne payeraient pas ce respect à Hitler. L’Islande, la Bulgarie et l’Inde ont pris la même décision. C’est depuis cette date que les Américains ne se sont plus jamais abaissés, en transformant cette tradition en règle officielle.
Même en 1992 à Albertville, François Mitterand n’a pas réussi à faire fléchir les Américains.
Lorsque Mark Grimmette a été choisi porte-drapeau aux JO d’hiver de 2010, il se souvient avoir dû se soumettre à un certain nombre de règles.
«Beaucoup de gens me disaient: tu ne dois pas baisser le drapeau.»
En 2000 à Sydney, Kayaker Cliff Meidl a entendu les mêmes instructions: «Tu dois garder le drapeau droit quoi qu’il arrive. Droit, droit, droit

Si cette tradition reste controversée, Mark Dyreson ne voit pas les choses changer.
«La presse des autres pays reprochent toujours cela aux Américains tous les quatre ans. Le monde entier voit cela comme de l’arrogance (…) Mais les Etats-Unis font en gros ce qu’ils veulent en ce qui concernent les Jeux, et je ne vois pas les choses bouger.»

http://www.slate.fr/life/59861/pourquoi-americains-refusent-baisser-drapeau

3 commentaires:

Le citoyen engagé a dit…

Les JO sont le gouvernement mondial des sportifs et des peuples.

David Rockefeller a dit…

Il était tant que ce pays connaissent le même sort que l'URSS. J'imagine déjà la frayeur des Israéliens lorsqu'ils verront les "esclaves-protecteurs" disparaître.

IndieSHIT'z a dit…

*temps*....

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.