vendredi 24 août 2012

Merah a passé des appels en Israël avant le carnage de Toulouse

Fichtre ! Force est admettre que ce garçon avait un carnet d'adresse très étoffé. En plus du numéro de téléphone d'un responsable de l'Elysée, il ne serait guère étonnant qu'il eut téléphoné à Netanyahu lui même !
Blague à part, cette affaire Merah est une mascarade qui prend l'eau de toutes parts.



Mohamed Merah, l’auteur de fusillade meurtrière à l’extérieur de l’école Ozar Hatorah à Toulouse au mois de mars, était en relation avec un israélien avec qui il s’est entretenu au téléphone pendant l’année précédant l’attaque. Une révélation publiée par Le Monde jeudi, sur la base des documents confidentiels obtenus par le papier.
Selon l’article, Merah, craignant surveillance de la police, évitait de passer des appels à partir de son propre téléphone. Toutefois, il appelait ses correspondants en utilisant le téléphone cellulaire enregistré au nom de sa mère de 55 ans, Zoulika Aziri. Entre le 1er septembre 2010, et le 20 février 2011, on dénombre 186 appels vers l’étranger, dans 20 pays, dont Israël.

La liste complète des appels, y compris les détails concernant les contacts de Merah n’ont pas été publié par la DCRI, cependant on imagine aisément qu’avec leurs collègues israéliens du Shin Bet, l’israélien en question, qu’il soit arabe ou juif, a été placé sous surveillance accrue.

En 2010 Merah s’est rendu en Israël, où la police l’a interrogé après qu’il se soit fait interpelé, porteur d’une arme blanche.

Le Monde publiait aussi jeudi des informations selon lesquelles Mohamed Merah « n’était pas un loup solitaire. » Le grand quotidien français aurait mieux fait de lire JSSNews fin mars, quand nous publiions déjà cette information obtenue auprès d’une source à la DCRI.
http://jssnews.com/2012/08/23/mmerah/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.