mercredi 8 août 2012

Michel Polac (1930-2012) : mort d'un pédophile

Une info que les médias se gardent bien de préciser.

« Oui, j'ai vécu cela à 14 ans avec I. J'ai défailli comme on disait au XVIIIe siècle, rien qu'en frôlant son ventre nu avec mon ventre. (...)
De même avec un autre I. à 28 ans, il avait 18 ans environ, mais ce fut moins foudroyant car je l'avais pris pour un tapin : et enfin à 40 ans, avec ce curieux gamin un peu bizarre, sauvage, farouche, un rien demeuré, fils de paysan, orphelin peut-être, qui devait avoir 10, 11 ans, peut-être moins, et qui m'a si étrangement provoqué jusqu'à se coucher nu dans ma chambre d'hôtel en me racontant une obscure histoire de relation sexuelle avec un homme de son entourage et je me suis rapproché de lui, et il était nu sur le côté, et j'ai seulement baissé mon pantalon et ai collé mon ventre contre son cul, et j'ai déchargé aussitôt, en une seconde, dans un éblouissement terrible, et il a eu un petit rire surpris comme s'il s'attendait à ce que je le pénètre, il paraissait si expérimenté, si précocement instruit, tout en ignorant ce que cela signifiait, tout en étant capable de préciser ce qu'il savait ou voulait. »
Extrait de Journal, récit autobiographique de Michel Polac, p.147.

Paul-Eric Blanrue

http://blanrue.blogspot.com/2012/08/michel-polac-1930-2012-mort-dun.html

3 commentaires:

krn a dit…

Je me garde bien de juger, même si je n'ai jamais eu d'affinité avec Michel Polac. Aucun de nous ne peut le faire puisque nous continuons à élire des monstres couverts de honte, à supporter dans les commerces des vêtements indécents pour les enfants et à banaliser ce qui était autrefois l'exception, vol, viol, violence et corruption.

David Suckerfeller a dit…

Et d'un!! Enfin une bonne nouvelle qu'il faut fêter à ça juste valeur... Après Descoings, Pollac! Evidemment les journaleux ont regrettés sa disparition, ce qui est logique vu qu'un chien n'attaque jamais son maître.

Krn j'ai voté Marine le Pen au 1er tour -alors que je suis musulman- donc non je n'ai pas élu de monstre.

osmont norbert a dit…

l'homme est intégré à la nature comme element naturel.il est facile de voir si ce qu'il fait est conforme à l'organisation naturelle.
cela suppose de reconnaitre sa petitesse dans le grand tout. ceux qui refusent les simples évidences ont déjà pris une autre route.
D'où le spectacle d'aujourd'hui
celui qui ouvre les dossiers comprends pourquoi
c'est souvent le conflit ,la disharmonie qui sont choisies. et cela fait quelques millenaires que cela dure.un jour la nature décidera de réharmoniser tout cela et il y aura chez beaucoup des grincements de dents chez les adeptes du tout est permis

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.