dimanche 14 octobre 2012

La superficie de la banquise de l'Antartique atteint des niveaux records.


Alors que la calotte glaciaire du pole Nord est en train de fondre et que le climat global se réchauffe, en Antarctique c'est l'inverse qui se produit, la banquise gagne du térrain. Ce phénoméne peut s'expliquer par la montée du niveau de la croute térrestre à cet endroit sous l'action de l'astre connu sous le nom de "planete X".




La superficie de la glace antarctique a atteint un maximum record de 19,44 millions de km² pour la première fois depuis le début des observations par satellite en 1979, a annoncé le Centre national américain de la neige et de la glace (NSIDC).

Le maximum record, d'un million de kilomètres carrés supérieur à la moyenne enregistrée de 1979 à 2000 (18,3 millions de km²), a été atteint le 26 septembre, à la fin de l'hiver antarctique. Il s'agit d'un deuxième record en six ans. Le record précédent (19,4 millions de km²) remonte à 2006.

L'Arctique a battu un record contraire en 2012. La surface de la banquise arctique a atteint un niveau historiquement bas (3,41 millions de km²) le 16 septembre dernier, pulvérisant le record précédent de septembre 2007 (4,17 millions de km²). La moyenne de 1979 à 2000 constitue 6,71 M km².

Ces trente dernières années, la banquise antarctique hivernale progresse à la différence de son homologue de l'hémisphère nord. Sa superficie augmente de 0,9% par 10 ans.

L'augmentation lente de la superficie de glace en Antarctique et le rétrécissement rapide de la banquise arctique s'expliquent par le changement climatique global, d'après les chercheurs.

http://fr.ria.ru/science/20121003/196219467.html

2 commentaires:

yes_iam_reda a dit…

Pour plus d'informations sur le réchauffement climatique,

regardez le film documentaire suivant online : Englouties par les eaux

Cale Erevis a dit…

Apparemment les indices du réchauffement climatique sont mal calibrés. Une conférence de Vincent Courtillot l'explique bien.

http://www.youtube.com/watch?v=uXeRbbM2AjY&feature=related

C'est l'activité solaire qui influe sur la température Terrestre et non le CO2 (qui suit la température) .

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.