dimanche 14 octobre 2012

L'armée américaine travaille sur une arme capable de "zombifier" des individus

Peu à peu, les contours d'un sinistre scénario se précisent...



La hiérarchie militaire considère désormais la possibilité de créer une arme non létale qui pourrait littéralement zombifier toute personne dans un rayon de plusieurs centaines de mètres. Bizarrement,  ce serait une émission de télévision japonaise qui serait à l'origine de cette invention.
En 1997, un épisode de la série  populaire "Pokémon" a causé auprès de plus 700 spectateurs japonais, dont la plupart étaient des enfants, une vaste gamme de troubles comprenant des étourdissements, des nausées, de l'hyperventilation, des convulsions, il y eut même des cas de cécité temporaire .

Ces réactions graves ont été causés par une scène d'explosion virtuelle de lumière rouge et bleue sur l'écran juste à la bonne fréquence pour affecter le cerveau et déclencher une réaction photosensible.

Dans une étude de suivi, il fut révélé que près d'un quart des personnes touchées par l'expérience ont eu au moins une autre convulsion dans les cinq années qui ont suivi la diffusion de l'épisode.

Cet incident a permis de rappeler que les stimulis visuels tels que des lumières clignotantes et des cercles tourbillonnants peuvent causer des troubles de la conscience. On estime que près de 1 personne sur 4.000 sont sujettes a des crises induites par ces visuels, cependant, le nombre de personnes touchées par cet épisode Pokémon ont amené certains à remettre en question ces chiffres.

L'incident a également été un exemple très visible de la façon dont le cerveau humain peut être manipulé et comment la conscience peut être modifié à grande échelle.

En effet, plus tôt cette année, aux États-Unis, on a découvert des documents émanant de l'armée qui font spécifiquement référence à l'épisode Pokémon et comment les militaires pourraient développer des armes qui reproduiraient ces effets.

«On pense qu' il existe une méthode qui pourrait effectivement déclencher les synapses directement à l'aide d'un champ électrique, pratiquement 100% des personnes seraient susceptibles de subir l'induction de ces crises."

Selon ces documents, les chercheurs de l'armée pensent que tous ce qui se trouvent dans des endroits clos peuvent subir les effets induits de "Excitation directe du cerveau» par le biais d'une arme à impulsion électromagnétique éméttant à des «centaines de miles de distance".

Les documents mentionnent également d'autres armes potentielles, y compris l'utilisation des fréquences radio pour manipuler la température du corps et «imiter une fièvre."

L'armée  affirme que la recherche sur ces armes a été interrompue à un stade relativement précoce. Toutefois, depuis cette époque, de nombreuses formes de d'armes non mortelles, y compris les rayons de chaleur et des armes soniques ont été activement déployées.

En outre, plus tôt cette année, les autorités russes ont annoncé qu'ils développent également le même genre de zombificateur. En Australie, "le Herald Sun" a rapporté que le pistolet concentré d'énergie serait capable d'attaquer le système nerveux central de ses cibles infligeant différents niveaux de douleur, essentiellement il pourrait transformer les ennemis en «zombies».

Le dirigeant russe Vladimir Poutine aurait déclaré à des journalistes que «... la technologie est comparable aux effets de l'arme nucléaire, mais plus acceptables sur le plan de l'idéologie politique et militaire."

La prochaine génération d'armes non-létales actuellement en cours de développement comprennent  des armes à énergie directe, à ondes, des armes géophysiques, génétiques, ainsi que psychotroniques.
Article original :
http://www.infowars.com/how-an-episode-of-pokemon-inspired-the-us-and-russian-militaries-to-create-zombie-guns/

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/



L'épisode 38 de Pokemon , diffusé en décembre 1997 (à regarder à vos risques et périls) :


 

3 commentaires:

Hassin a dit…

J ai vu un documentaire tres interressant a ce sujet, en fait ce n est pas exactement une frequence lumineuse particuliere qui a induit ces reactions epileptiques,chez ces enfants. Dans le docu, ils sont aller voir les createurs du jeu, et le responsable de la chaine, en gros ils expliquent que les mangas, specialement ceux passes le matin, ont un montage saccade tres rapide, un peu comme dans un clip, qui induit le spectateur a se "reveiller", au contraire des montages tres lent, qui mettent le cerveau en ondes alpha, et qui endort. Il y a meme un logiciel capable d analyser la vitesse de montage, avec courbe graphique a l appui, dans le passage Pokemon, la courbe s envole pendant 30 secondes, et pour l anecdote, le directeur de la chaine interdit a son fils de regarder la tele.

rune a dit…

Le meilleur moyen de contrer une hypothétique attaque sur les individus par les ondes dans l'avenir, ne résiderait pas dans le simple port d' alluminium autour de la tête ?
Ca peux préter a rigoler mais il me semble que ça bloque les ondes je me trompe ?

Rorschach a dit…

Une marmite ou une couscoussiére font également l'affaire ;)

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.