mardi 2 octobre 2012

Obama est il reparti se planquer à Denver ?


27 Septembre 2011, la complosphére est en ébullition, c'est l'époque de l'alignement avec la comète Elenin, tous les conspis du monde sont sur la brèche en quête de la moindre info. C'est le moment que choisi le président Obama pour se rendre à Denver qui se trouve à proximité du centre de commandement alternatif des USA.

A l'époque,  la farce Elenin a parfaitement joué son rôle de camouflage. En réalité ce jour là, le véritable danger consistait en un alignement planétaire avec Jupiter.

1 an plus tard, l'histoire se répète, les alignements planétaires sont toujours aussi dangereux, le 11 Avril celui avec Saturne causa un séisme de magnitude 9 fracturant la croûte terrestre dans la région de l'océan indien.
A partir de la fin du mois d'août, Neptune causait un nombre inégalé de séismes. Et il y a quelques jours à peine, le 29 septembre, on signalait un séisme de magnitude supérieure à 7 au moment précis de l'alignement avec Uranus.

Est ce que le 3 Octobre prochain se présentera un danger du même ordre ? En principe non, sauf si on tient compte de l'hypothèse de la planète X qui par ailleurs serait responsable du séisme du 11 mars 2011 au Japon, de celui du Chili le 27 Février 2010 voire même du Tsunami du 26 Décembre 2004.
A cet égard, on remarquera que ces différents séismes sont tous de magnitude 9 et surviennent avec une régularité de 1 an et 12 jours. Si cette hypothèse est valide, le prochain alignement direct avec X aura lieu dans 6 mois.

Quoiqu'il en soit, ce qu'il faut retenir, c'est qu'à chaque fois que se présente une période de danger, Obama va comme par hasard se diriger vers la région de Denver qui abrite comme chacun  le sait, divers bunkers  et bases souterraines et qui tient lieu de capitale alternative des USA en cas de cataclysme majeur.

On notera que comme la dernière fois, l'agenda présidentiel est totalement vide, le chef de la première superpuissance mondiale n'a officiellement rien de prévu  ces jours ci, seulement un débat télévisé avec son challenger Mitt Rommey... à Denver.


Hormis l'hypothèse cataclysmique, d'autres événements pourraient expliquer ce voyage et le trou dans l'agenda présidentiel. Une attaque israélienne envers l'Iran fait partie de ceux là, elle pourrait dégénérer en conflit généralisé. Dans ces conditions on comprend qu'une base militaire puisse être un centre de commandement plus approprié que la Maison Blanche.

Mais d'autres éléments peuvent rentrer en ligne de compte, comme une soudaine aggravation de la crise économique mondiale entraînant des émeutes généralisées ou comme la sécheresse qui a mis à sec les cours d'eau du midwest.
Personne n'est en mesure de prédire l'avenir avec certitude, mais cependant on devine qu'il ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices...

Les leaders du monde entier annulent leurs voyages et leurs réunions (anglais)

2 commentaires:

naya kwa lala a dit…

salut
il semblerais qu'il y es une annonce a l'origine de tous les désistements
http://api.ning.com/files/WXF0Ar2OJwycH7SBbrSTdnPtt3FsHZCGV9Z7bQups9U6sBzcGG5vlLSo1l-8dk74ZU1-h8RNYg2qTsvLqHxU4l2dX5BaRlGm/imageddd.jpg?width=721
http://www.zerohedge.com/news/2012-09-29/some-curious-us-and-french-military-deployments

David Suckerfeller a dit…

Finalement il n'y a eu qu'un tremblement de terre de magnitude 4.2 sur l'échelle de Richter, en Italie.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.