lundi 22 octobre 2012

Séisme de L'Aquila : les experts condamnés à 6 ans de prison ferme pour avoir sous éstimé les risques


 Si la responsabilité des experts est engagée en cas de séisme, quel verdict pourrait on prononcer à l'encontre des astronomes qui cachent la vérité à propos de la planète X ?


Le verdict était très attendu. Sept scientifiques italiens ont finalement été condamnés lundi à 6 ans de prison pour "homicide par imprudence" dans le procès du séisme de L’Aquila. Il leur est reproché d’avoir sous-estimé les risques avant ce tremblement de terre survenu le 6 avril 2009 et qui avait fait plus de 300 morts dans cette ville des Abruzzes.
Les juges se sont montrés plus sévères que le parquet, qui avait requis quatre ans de prison fin septembre. Six des condamnés sont des membres de la Commission italienne "grands risques". Le septième est le sous-directeur de la Protection civile, Bernardo De Bernardinis.

La défense a réclamé leur acquittement. "Les faits, à savoir le tremblement de terre, ne sont de la faute de personne", a plaidé l’avocat Carlo Sica, qui représentait le gouvernement, et donc la Commission "grands risques".

De son côté, le procureur Fabio Picuti n'a pas hésité lundi matin à établir une comparaison avec l'évaluation des risques terroristes aux Etats-Unis lors des attentats du 11 septembre 2001. " Après le 11 septembre, le rapport qui démontrait une analyse insuffisante des risques en rapport avec l’attentat a conduit à la démission du chef de la CIA et de son adjoint", a-t-il affirmé.

Cette sentence risque de faire grand bruit dans la communauté scientifique, dont plus de 5.000 membres avaient adressé au président de la République Giorgio Napolitano une lettre ouverte dans laquelle ils affirmaient l'impossibilité de prédire un tremblement de terre. "Ce jugement est selon moi injuste. Nous ferons certainement appel", a aussitôt réagi Alessandra Stefano, l'avocat d'un des condamnés.

2 commentaires:

dup a dit…

Amusant ! La science élevée au rang de religion. Et évidement elle doit être infaillible. Comme dans la chine antique, si l’empereur tombait malade on exécutait le médecin. Après cela, étonnez vous des fausses alertes comme le GIEC , le HN51 et autres . Quand la météo dit qu’il va faire mauvais elle risque rien. Un monde stupide, plein d’avocats

Xavier Depessemier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.