Quelques heures après l'attaque sur des touristes israéliens en Bulgarie, le premier ministre israélien Benjamin Natanyahou et son ministre de la défense Ehoud Barak furent prompts à annoncer que l'Iran et le Hezbollah étaient derrière cette attaque. En fait, il n'a pas fallu plus de deux heures pour le PM israélien pour faire porter le chapeau à un autre pays d'avoir commis un acte de guerre contre les citoyens israéliens sur un territoire tiers.