mercredi 23 janvier 2013

Découverte d'un étrange artefact vieux de 300 millions d'années.

Mine de rien il s'agit encore d'une news à propos des aliens.


Une baguette métallique édentée, pressée dans du charbon, a été retrouvée par un habitant de Vladivostok, alors qu’il était en train d’allumer le feu dans sa cheminée. Il a montré son étonnante trouvaille aux scientifiques du Primorié (dont la capitale est Vladivostok). Ils ont conclu, après une analyse scrupuleuse, que l’objet datait d’il y a 300 millions d’années et qu'il avait été fabriqué par un être humain. Ils n’ont cependant pas pu déterminer celui qui l’a fabriqué exactement.
L’étrange artefact pressé dans du charbon est loin d’être un cas unique. Toutes ces trouvailles surprenantes laissent les scientifiques sans voix, car elles sapent tous les fondements possibles de la conception de la science moderne. Le premier objet de ce type, un vase, a été découvert en 1851 au Massachusetts aux États-Unis lors des explosions des carrières. Ce vase en argent et en zinc pressé dans du charbon remonte à la période du Cambrien, commencée il y a 500 millions d’années. En 1912, en Oklahoma, un petit chaudron de 312 millions d’années a été, lui aussi, trouvé dans du charbon. En 1974, un objet en aluminium inconnu a été découvert dans les grès d’une carrière en Roumanie. La pièce, qui ressemblait à un marteau ou au support d’une des jambes du train d’atterrissage du module lunaire Apollo ne pouvait pas être confectionnée par un être humain, car elle remonte au Jurassique.

Le nouvel artefact de Vladivostok s’est avéré un casse-tête pour les scientifiques. Le charbon dans lequel cet objet a été trouvé a été apporté dans le Primorié de la Khakassie, de la région de Tchernogorie. L’âge de ce charbon a été déterminé à 300 millions d’années, donc les scientifiques ont estimé que la pièce métallique devait, elle aussi, avoir 300 millions d’années.

Lorsque les scientifiques ont délicatement brisé le charbon, ils ont découvert un objet léger et souple d’une longueur de 7 millimétres, composé à 98 % d’aluminium et à 2 % de magnésium. On peut rarement rencontrer de l’aluminium pur dans la nature, donc les chercheurs ont supposé que la pièce a été fabriquée de manière artificielle. D’un autre côté, cet alliage peu commun leur a permis de comprendre comment l’objet a pu rester dans un tel état de conservation après tout ce temps. Sous sa forme pure, l’aluminium est recouvert d’une solide couche d’oxydes, qui lui permet de résister à la corrosion. Ainsi, l’alliage d’aluminium à 98 % supporte de hautes températures et un milieu naturel agressif.

Les scientifiques se demandent si cet aluminium vient de l’espace. Grâce à l’étude des météorites, la science a appris l’existence de l’extra-terrestre aluminium 26 qui se désintègre en magnésium 26. Les 2 % de magnésium présents dans l’alliage prouveraient justement la provenance spatiale de cet objet. Toutefois, de recherches supplémentaires sont nécessaires pour prouver cette hypothèse.

La dernière chose qui a étonné les scientifiques était l’étrange ressemblance de cette pièce avec une crémaillère. Il est difficile de s’imaginer que la nature a pu concevoir un objet avec six crans parfaits et des intervalles de même distance entre eux. De plus, l’espace entre chaque cran était étrangement large par rapport aux crans eux-mêmes. Il est possible que cette crémaillère fût une partie d’un mécanisme complexe. Ce genre de pièces est utilisé dans des microscopes modernes et dans d’autres appareils. Une question survient : comment une pièce si complexe a-t-elle pu être conçue par un être humain il y a plusieurs millions d’années ?

Lorsque l’information sur cette découverte s’est répandue, certains ont émis l’hypothèse que la crémaillère appartenait aux OVNIs. Cependant, les chercheurs russes préfèrent ne pas tirer de conclusions hâtives et effectuer des études supplémentaires.
http://echelledejacob.blogspot.com/2013/01/un-objet-de-lespace-traverse-le-temps.html 

8 commentaires:

Hemnes a dit…

C'est pas possible ces datations d'objets manufacturés (donc créé par l'homme ou je ne sais quoi) au cambrien, la paléonthologie réfute de manière magistrale et sans équivoque toute idée de fossile appartenant à une classe humanoïde sur cette periode. Le cambrien, c'est la période durant laquelle les paléonthologues parlent d'explosion (l'Explosion Cambrienne), on dit que c'est à cette époque que la plupart des espèces sont apparues, mais jusqu'aujourd'hui, les fouilles dans les couches cambriennes n'ont jamais révélés d'agent humanoïde.
Cette news est forcément de l'intox pour faire une fois de plus croire à une éventualité extra-terrestre (j'aime pas trop utiliser le terme OVNI qui désigne par définition un objet volant qu'on a pas réussi à identifier, et donc peut aussi avoir une origine humaine) pour faire passer en douceur et sans la moindre résistance le projet BLUE-BEAM.
Toujours penser à Blue-Beam pour ne plus tomber dans le panneau, c'est la clé du décryptage de ce type d'info, et là on voit le tableau dans son ensemble et non plus avec le nez collé sur la toile.

Guy Fawkes a dit…

si c'était le cas, pourquoi disent t-ils envisager une réalisation humaine dans l'article? (ce qui parait aberrant d'ailleurs... sans être paléontologue). L'homme de Néanderthal est plus récent que cela est c'était une quiche qui n'aurait pas pu fabriquer un outil pareil alors un objet datant de 300 millions d'année fait pas un humain??

Soit c'est de l'intox soit c'est Extraterrestre. Au fait en parlant d'intox, l'article sur le scientifique qui voulait cloner un homme de Neanderthal, c'était du vent en fait:

http://lci.tf1.fr/science/environnement/cloner-l-homme-de-neandertal-il-s-agissait-d-une-erreur-de-traduction-7787041.html

L'info vient de LCI donc à prendre avec des pincettes ;)

Rorschach a dit…

Non c'est pas du vent, le savant s'est retracté en invoquant une érreur de traduction mais ses propos étaient clairs et sans équivoque.

Guy Fawkes a dit…

oui ok je me suis mal exprimé. L'info tel que l'a dite le scientifique était vrai mais une fois encore, les journalistes n'ont rien compris. Donc au final la news est bidon, c'est ça que je veux dire par là.

Ou alors c'est moi qui ai mal compris ta phrase. Tu dis qu'il s'est rétracté et que donc c'était le fond de sa pensée dès le départ de cloner un homme de Neanderthal avec l'aide d'une femme humaine? Parce que franchement, je vois mal comment on peut se tromper à ce point là dans la compréhension et traduction d'une déclaration. Soit effectivement il a fait marche arrière et là je ne saurais le dire vu qu'il faudrait avoir la déclaration originale soit les journalistes en question sont des quiches. Encore une fois...mauvaises information et désinformation: le cycle sans fin :)

naya kwa lala a dit…

Y'en a pas mal des erreurs de trad. en ce moment...

naya kwa lala a dit…

Peut être pour parer a la déclassification?!

Guy Fawkes a dit…

En même temps dans le genre déclassification, ils ont déjà fait le coup il y a plus de 10 ans et ça n'a pas changé nos vies pour autant:

http://www.youtube.com/watch?v=XdhF47F_0wg

naya kwa lala a dit…

La vérité doit être tellement sinistre que même faire croire aux e.t est une broutille, sa sera brutale et large au vu de la tempête spatiale.
Beaucoup de religion me semble t il ;dit dans le genre, que superman vas descendre des cieux,blabla, etc...
Mais dire a la société que e.t est réel, c'est comme si le pape disait qu'on viens des aliens(paradox de point de vu réfractaire)
Le ping pong on s'en lasse pas,et le ping pong cosmique?...
Nature ou humain ou en même temps les deux?
C'est le pari du nom

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.