mercredi 2 janvier 2013

Le retour de la petite blonde insolente



La petite Tamimi a eu le tort de narguer les soldats israéliens devant des photographes, l'occupant sioniste s'est vengé en liquidant son jeune frère arrêté peu de temps auparavant.
A l'époque, les sionistes ne cachaient pas leur joie devant les larmes de la petite fille tout en souhaitant lui mettre quelques claques. Aujourd'hui, Ahed Tamimi est devenu un symbole et les chefs d'états en quête de popularité l'invitent pour poser à côté d'elle et ça les sionistes ne peuvent le supporter.
Dans cet article qui suinte la haine, ils vont jusqu'à la traiter de sauvageonne, de garce et de racaille.
Faut qu'elle fasse attention la petite Tamimi, à ce rythme ces psychopathes vont finir par la rendre orpheline.


Article tiré du site israélien JSS news


Vous vous souvenez de la petite insolente palestinienne que l’on retrouve dans plusieurs vidéos ou elle fait tout pour agacer les soldats israéliens ? Ou elle insulte, bouscule et mime de frapper ceux qui défendent les frontières israéliennes ? Cette petite insolente dont les parents connaissent bien les prisons israéliennes pour les attaques terroristes qu’ils ont organisées. Petite blonde dont le frère, terroriste du FPLP, est mort il y a quelques semaines…

Et bien devinez quoi ! Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a pris il y a quelques jours son petit déjeuner avec Shirley Temper, cette gamine de 12 ans. Notons bien que « Shirley Temper » est le nom écrit sur les papiers de voyage de la petite garce. Son vrai nom, de sa carte d’identité palestinienne est Ahed Tamimi.

Tamimi est arrivée en Turquie il y a quelques jours pour recevoir « Le Prix de la ville d’Istanbul. »

Pour l’occasion, Erdoğan a reçu la petite racaille et sa mère, Neriman Tamimi, avant d’offrir plusieurs cadeaux à ces sauvageonnes.

«Je remercie le Premier ministre Erdoğan pour son hospitalité et son soutien à la Palestine », a expliquer la gamine. « Et je remercie la Turquie de m’avoir donné le Prix du Courage Handala. »


Puis, la mioche, trimbalée de gauche a droite, a assistée à toute une série d’évènements anti-israéliens, parfois même antisémites. Elle a inauguré l’exposition « être un enfant en Palestine », puis a tenu un discours ou elle parlait « des juifs assoiffés de sang… » Des vampires quoi !     

Par Avi Retschild – JSSNews

4 commentaires:

ano a dit…

On peut donc sortir de Palestine en étant Palestinien?

Zangao a dit…

Oui, mais il faut être Pas-Lestinien.

ano a dit…

La mère et la soeur d'un terroriste obtiennent un visa pour la Turquie? C'est un miracle, merci Yahve

HAUT-BIT a dit…

En voyant les massacres et enlèvement des israeliens on se demande bien pourquoi certains palestins en viennent aux attentats
(cf : le missile lancé par un drone sur le chef du hamas)

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.