mardi 1 janvier 2013

Précipice budgétaire : Un scénario cauchemar pour l’Amérique

Un accord de dernière minute venant d'être conclu, voilà à quoi les américains ont provisoirement échappé :



Dans le cas où Washington échouerait à trouver un accord budgétaire, voici les principales échéances qui attendent les Américains dans les mois qui viennent :



1er janvier. La dette américaine va dépasser le niveau autorisé par le Congrès (16.400 milliards de dollars). La Maison-Blanche va puiser quelque 200 milliards de dollars dans des fonds gouvernementaux afin de tenir quelques semaines de plus, vraisemblablement jusqu’au mois de mars.

2 janvier. La loi prévoit de supprimer les allocations des 2 millions de chômeurs de longue durée qui, n’ayant plus droit aux aides régionales, dépendent entièrement de la générosité de l’Etat fédéral. Les allocations étant versées toutes les deux semaines, ils seront pénalisés dès les premiers jours de janvier.

3 janvier. Le nouveau Congrès se met en place. Si aucun accord n’est trouvé avant le 1 er janvier, il tentera certainement de dégager un nouveau compromis à cette occasion. La priorité sera de rétablir les exonérations d’impôt pour les 98 % d’Américains gagnant moins de 250.000 dollars.

4 janvier. Quelque 120 millions d’Américains vont perdre en outre le bénéfice des 2 points d’exonération de charges sociales qui leur sont proposés depuis deux ans. Les travailleurs étant payés un vendredi sur deux, ils seront touchés à compter du 4 ou du 11 janvier. Ils perdront 40 dollars en moyenne sur leur fiche de paie, et donc environ le double chaque mois.

Février. La défense, qui doit perdre 10 % de ses crédits, a de quoi tenir plusieurs semaines avant de prendre des mesures douloureuses. Les licenciements et les permissions forcées pourraient être repoussés jusqu’à février, voire au printemps, a fait savoir le ministère.

1er mars. La loi prévoit de supprimer les 200 milliards d’exonérations fiscales proposées aux Américains depuis dix ans. Les services fiscaux vont prendre plusieurs semaines pour adapter leurs logiciels. Les remboursements d’impôt au titre de 2012 vont donc être reportés de plusieurs semaines, au 1 er mars au plus tôt.

Mars. Si les parlementaires ne relèvent pas rapidement le plafond de la dette, les Etats-Unis se trouveront en défaut de paiement en mars, a prévenu le Trésor. Les Etats-Unis n’auraient alors plus le droit d’emprunter sur les marchés. Et ils arrêteraient alors de payer leurs fonctionnaires et de verser des prestations sociales.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202471418383-le-scenario-cauchemar-pour-l-amerique-524226.php

7 commentaires:

Maxime Lauvray a dit…

Ça commence a me faire peur de voir qu'ils ont la capacité de toujours tout repousser,comme si rien ne se passera jamais finalement.C'est lassant et vulgaire de voir cela.
Car au final,dans les milliers de commentaires,on parle souvent de liberté ou autres revoltes,mais il n'en est rien.
Au final,on attend car la masse ne bouge pas,donc notre liberté,on ne se sera pas veritablement battu pour l'avoir,c'est un peu opportuniste comme vision car c'est seulement quand un evenement majeur aura lieu que les foules reagiront(et encore),ce qui veut dire que leur bulle manipulatrice est bien plus vaste qu'on ne peut l'imaginer.

Zangao a dit…

Ils n'ont rien résolus sinon reporter l'échéance et se trouver plus tard face a un désastre augmenté....

Il ont trouvé du temps pour désarmé le peuple....

naya kwa lala a dit…

Sa fait plus de 10 ans que les usa aurais du s’effondrer, faut regardez sous un autre angle et se poser la question de la récession planétaire stratégique de la minorité et sa causalité.

Pour faire un gouvernement mondiale , il faut que tous les gouvernements régresse a un niveau de guerre nationale planétaire, stratégie des 500M d'habitants , qui pourront consommer sans modération.

naya kwa lala a dit…

Je rajouterai comme l'a dit un philosophe me semble, Si tous les gens qui sont remplacés par des robots pouvais touchés un dividende, au mieux que ceux ci soit au fond de la poche d'un PDG qui touche 10000x le SMIC par mois sans qui le réinvestisse, il n'y aurais jamais eu ce problème de consommation dans une pente sans fin.

lyejd a dit…

naya kwa : absolument :)

https://twitter.com/lyejd/status/228089156851609600

http://lyejd.wordpress.com/2012/12/14/de-jolies-histoires/

naya kwa lala a dit…

belle connerie la croyance, plus tu crois moins tu fais les choses.
jésus n'est qu'un symbole utopique, il a eu raison, sa devais un sacré gaillard,pour sa on la crucifier comme ceux dans notre présent qui pronne l'utopie et qu'on prend pour des fous pendant que la population crève de faim.
ce n'est que mon avis

naya kwa lala a dit…

Croire devrait faire parti des mots banni, on avance que quand on sais.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.