jeudi 24 janvier 2013

Predictive programming : Star Trek était basée sur une projection de l'avenir de la Rand Corporation


Dans une rare interview de 1965 récemment révélée, l'acteur qui a précédé William Shatner en tant que premier capitaine de l'Enterprise, a déclaré que la série était basée sur une "projection de choses à venir" de la RAND Corporation.
L'acteur Jeffrey Hunter, qui a joué le capitaine Christopher Pike dans le pilote de Star Trek "The Cage" a affirmé à un chroniqueur d'Hollywood en Janvier 1965 qu'il espérait que le pilote épisode aboutirait à une série, car il a été intrigué par le fait que le série a été basée sur une  "projection de choses à venir." de la firme RAND
"Nous devrions savoir dans quelques semaines si le show a été vendu.", A déclaré Hunter il y a presque un demi-siècle.

«Il durera une heure, sera en couleur, avec une distribution régulière d'une demi-douzaine et une guest star importance de chaque semaine.", A t-il déclaré plein d'espoir.

«Les choses qui m'intriguent le plus", dit Hunter, «c'est qu'il est en fait basé sur la projection de la Rand Corporation des choses à venir. Sauf pour les personnages de fiction, ce sera comme avoir un regard sur l'avenir et certaines des prédictions se concrétiseront dans notre vie. "

Trekweb, le premier site de Star Trek jamais apparu sur l'internet, a récemment  réédité une partie de l'interview  avec Hunter découverte dans le cadre des célébrations autour du pilote considéré par de nombreux «Trekkies» comme étant le modèle de toute la série Star Trek. Comme le fait remarquer Trekweb, le personnage du capitaine Pike "reste un personnage populaire auprès des fans de Star Trek."

Selon un site Star Trek, l'implication de la société RAND dans la série a été limitée à des «conseils techniques» du chercheur Harvey P. Lynn Jr. Trekplace souligne que Lynn "à prodigué à Gene Roddenberry le créateur de la série originale des conseils scientifiques et techniques au cours de la phase de pré-production de la série. "

Selon le fils de Lynn (Harvey P. Lynn Jr. est mort en 1987), en réponse à une question de Greg Tyler du site Trekplace  en 2002, son père a travaillé à la RAND en tant qu'agent de liaison entre RAND et le projet "air force".

Dans la FAQ de la firme RAND, à la question de savoir si un chercheur RAND a conçu la première passerelle de l'Enterprise, on répond de manière irritée que  Harvey Lynn a en effet été «consulté, mais en tant que citoyen privé, et non dans le cadre d'un projet RAND."

Ceci est clairement en contradiction avec la déclaration spontanée faite par Hunter, à savoir que l'ensemble de la série Star Trek a été basée sur une "projection de choses à venir" de la firme RAND. Par ailleurs, un article paru en 2002 sur MSNBC et intitulé " Star Trek est il notre avenir ? ", il est noté que Lynn n'a pas été un simple consultant sur l'épisode pilote de la série, mais qu'il a été intimement impliqué dans la création de plusieurs aspects de Star Trek qui font désormais partie de notre nomenclature culturelle. L'article évoque aussi la relation entre le créateur de la série Gene Roddenberry et "l'officier de liaison" Harvey P. Lynn Jr :

" il s'avère que Lynn fut une ressource inestimable. Il avait été envoyé à Gene par le colonel Donald I. Prickett, un vieux copain de l'air force du temps de la seconde guerre mondiale où il officiait en tant que pilote. "Je vais envoyer une copie de Star Trek à un physicien de Rand", écrit Gene Prickett, après avoir lu un résumé au début de la série. "Il s'agit d'un type de l'AF à la retraite et je peux compter sur lui pour le garder pour lui-même - c'est un créatif, un penseur scientifique et il appréciera vos concepts."

En dépit de la déclaration de la firme RAND qui statuait que Lynn a été consulté en tant que "citoyen", l'article poursuit en disant qu' « Au début, Lynn a travaillé de manière informelle sur la série. Plus tard, il a reçu une somme exorbitante de 50 $ par épisode pour son intelligence et son expertise. Avec ses connaissances, il a contribué à formuler des idées nouvelles comme l'ordinateur de bord (il a suggéré qu'il parle avec une voix de femme), l'infirmerie (il a suggéré que les lits soient équipés de sondes "électriques" qui surveillent le corps) et la téléportation. "


Le "Prédictive  Programing" en tant que moyen d'introduire certaines technologies potentielles est un aspect mis en évidence de façon très détaillée par le chercheur Alan Watt. Watt, naïvement décrit sur Wikipédia comme un «théoricien de la conspiration», est le premier à communiquer avec précision et de manière approfondie sur le concept de " Prédictive  Programing " :
"Une forme subtile de conditionnement psychologique fournie par les médias pour informer le public des modifications prévues à la société qui seront mises en œuvre par nos dirigeants".

Au cas où et quand ces changements s'effectueront, le public sera déjà familiarisé avec eux et les acceptera comme des évolutions naturelles, réduisant ainsi toute résistance possible du public.Ces changements sociétaux peuvent aller de prémonitions de "technologies possibles" à la mise en oeuvre d'objectifs politiques et / ou économiques. On pourrait dire que Star Trek est un défilé de" Prédictive  Programing ". Toute personne qui étudie la série trouvera une abondance d'exemples.



Concernant les aspects technologiques que laisse présager Star Trek, le clip ci-dessous donne un bon résumé:



Le rôle de Lynn Harvey en tant que "conseiller technique" n'est qu'une partie de cette histoire. Des notions telles que «gouvernement mondial», et une «fédération des planètes" sont bien sûr intégrées dans la série, tandis que la vision de Gene Roddenberry a été orientée vers une société mondiale en lutte pour la «paix».

 Bien sûr, pour obtenir le lancement de son projet, Roddenberry devait tolérer certaines modifications et ajustements sur l'insistance de ses bienfaiteurs. Rétrospectivement, il est parfaitement compréhensible que les services de renseignement avaient un intérêt plus que modéré pour la série.
Quelle meilleure méthode que la science fiction pouvait sensibiliser progressivement les gens à la notion de gouvernement mondial en tant qu'étape naturelle de l'évolution des choses. Après tout, le genre fournit une clé aux scénaristes en quête d'un paradis imaginaire tout en permettant à l'ingénierie sociale de la firme RAND de tisser les schémas souhaités en vue d'un gouvernement mondial. 

http://explosivereports.com/2013/01/20/captain-kirks-predecessor-star-trek-was-rand-corporation-predictive-programming/

Traduction :
 http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

11 commentaires:

Cowa a dit…

Un gouvernement mondial est une suite logique de la civilisation, comme l'est l'Europe, en une large association de moyens techniques et humains. One vision, one goal, a dream of sweet illusion, à l'image des premiers Star Trek que j'adorais.

http://www.youtube.com/watch?v=dUsOR5rWH8I

On nous vend du rêve, sans pouvoir lui donner la forme souhaitée. On nous affiche les meilleures intentions du monde, comme font les plus grossières publicités, mais la réalité est tout autre.

Projetons-nous dans le futur : "La modeste PME BP-Total finance le nouvel USS Enterprise pour la prospection pétrolière spatiale. Le nouveau moteur biodiesel atomique servira à le propulser au fin fond de l'espace. Les milliards d'esclaves affamés qui ont servi à son élaboration lui souhaite bon vol. Le Capitaine Kirk a fait cette déclaration mémorable : "Nous reviendrons pour faire le plein. Economisez les dernières gouttes de vos poêles à mazout." Vous voilà prévenu. La conquête spatiale mérite bien quelques sacrifices. L'avenir énergétique dépend de vous !"

Guy Fawkes a dit…

Effectivement sacrément visionnaires les p'tits gars, il y a la totale. Des fois il peu y avoir des coïncidences ou des visionnaires fortuits mais ce qui m'a fait tilté pour le coup c'est le captain Kirk avec sa pyramide illuminati...ça ça veut tout dire. ça c'est être visionnaire:

voilà à quoi on n'a le droit aujourd'hui:
http://theilluminatiwatch.com/wp-content/uploads/2010/07/Jay-Z-Kanye-West-Illuminati.jpg

Non non, ce ne sont pas des fans de Star Trek, c'est Jay Z et Kanye West, deux rappeurs notoirement illuminati. En même temps, ce n'est pas vraiment être visionnaire mais plutôt faire un clin d'oeil à leur organisation je pense parce que les illuminati, ça fait des siècles qu'ils existent.

Guy Fawkes a dit…

En même temps, à force, je vois peut être des illuminati partout moi lol

Raphael Robert a dit…

sur la première photo de spok, en plus de son physique (que je trouve) reptilien, le caractère du personnage que l'on peut qualifier de "sang froid", le signe qu'il fait me fait penser aux trois doigts des mêmes reptiliens (1 pouce et deux ergots....)

Rorschach a dit…

Symboliquement Spock représente le démon tapi en chacun de nous.

Zangao a dit…

http://1.bp.blogspot.com/-IhcLWcClVcc/UQFOxf7aoAI/AAAAAAAAM5E/V233YKegSkk/s200/Spock+4.jpg

Et l'étoile de David...........

wariken a dit…



Rorschach a dit…
Symboliquement Spock représente le démon tapi en chacun de nous / Permet moi d'en douter Spock serait davantage un hybride puisqu'il est vulcain de pere et humain de mère -- En ce qui me concerne il transpire davantage le libre arbitre : L'ego / Pour la serie faudrait pas oublier de signifier que Gene Roddenberry invitait tous les grands auteurs de SF a participer a l'ecritures des scenarios : d'ou la richesse de cette serie culte qui a fait de moi une incorrigible reveuse et observatrice du ciel ....mais depuis JVerne je sais que la fiction et la science sont etroitement impliquées ( pensées creatrices )

Rorschach a dit…

@ wariken

La série Star Trek comme certains autres oeuvres recélent un sens symbolique. Il s'agit donc de décoder l'allégorie qui nous est proposée.

Spock est le démon héritage d'une hybridation contre nature, c'est aussi l'égo, l'intéllect, le rationnalisme, il est froid, calculateur et dénué d'émotions.

Le bon Dr Mac Coy représente l'essence supérieure de l'être humain.

Quand au capitaine Kirk, c'est l'ame humaine écartélée entre ces 2 tendances.
Le vaisseau "Entreprise" représente le corps humain, la passerelle c'est donc le cerveau.

Aujourd'hui beaucoup de films et de séries sont élaborés autour de ce canevas. La saga "Watchmen" en est un bon exemple :

http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/p/rorschach-les-watchmen-le-nouvel-ordre.html

Tomla a dit…

Un des épisodes que je préfère de cette mythique et monumentale série originelle est "This Side Of Paradise" (Un coin de paradis - saison 1 épisode 24) où j'ai vraiment rigoler un bon coup, même jusqu'aux larmes lors de la bagarre entre Spock et Kirk avec des dialogues du genre : 'Vous n'êtes qu'une tête remplie de bobines magnétiques !'
Un évènement dans une série axée sur la science et la technologie de pointe.

Cowa a dit…

Il était énorme cet épisode, avec des répliques cultes entre Kirk et Spock.

http://www.youtube.com/watch?v=EboQEl6VQS8

Merci d'avoir rappelé le nom de l'épisode.

Guy Fawkes a dit…

des séries d'anticipation, il y en a pleins. Certaines sont subtiles et d'autres beaucoup moins comme par exemple: Révolution. Le synopsis pour ceux qui ne connaissent pas:

"Le monde bascule dans une ère sombre lorsque l'électricité cesse soudainement de fonctionner. Sans technologie moderne, les hôpitaux, les transports et les moyens de communication ne sont plus opérationnels. La population doit réapprendre à vivre...

15 ans plus tard, la vie a repris son cours. Lentement. Sereinement ? Pas vraiment. Aux abords des communautés agricoles qui se sont constituées, le danger rôde. Et la vie d'une jeune femme est bouleversée lorsque la milice locale débarque et tue son père, qui semble être mystérieusement lié au blackout. Ces révélations l'amènent à se mettre en quête de réponses sur le passé, dans l'espoir d'un futur meilleur."

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.