jeudi 21 février 2013

Crise : Avec 500 000 prostituées, l'Allemagne est devenue le plus grand bordel d'Europe


Avec la crise le nombre de femmes ou d'hommes, qui vendent leurs corps en Allemagne, augmente. Le travail du sexe, étant exercé en free-lance et n'étant d’ailleurs pas exclusivement réservé aux femmes, ouvre des droits à l'assurance chômage et à la couverture maladie. Il faut simplement être déclaré auprès des impôts. Tout le monde peut, si besoin, accrocher une petite pancarte à sa fenêtre, rajouter une petite note à sa sonnette et inviter des clients pour arrondir ses fins de mois.
Des guirlandes et des cœurs lumineux rouges font l'affaire pour transformer un appartement privé en lieu de prostitution. Ce business lucratif compte plus de 500 000 personnes qui ne trouvent pas un emploi normal permettant de vivre correctement contre 15 000 à 30 000 en France.

Esclavage, sexisme, racisme.« L'Allemagne est devenue le plus grand bordel d'Europe » s'indigne l'eurodéputée du parti des Verts, Franziska Brantner. Les jeunes femmes au chômage reçoivent même de la part du Pôle emploi allemand des offres pour aller travailler dans un bordel, comme nous le relate l'article du Augsburger Allgemeine daté du 6 février.
Et ces offres sont monnaie courante ! Dans cet article, on apprend que huit femmes ont reçu au même moment une offre d'emploi dans un grand bordel de la ville d'Augsbourg. Une jeune femme de 19 ans témoigne et parle de sa mère qui a hurlé en ouvrant la proposition d'embauche.

L'article ne dit pas que souvent les chômeurs ne peuvent pas refuser le poste sous peine de ne plus pouvoir recevoir des allocations.

En Allemagne, c'est l’État qui est devenu le premier responsable de la prostitution comme on peut le voir dans ce reportage de la télévision allemande .

On y apprend que : « L'Allemagne a depuis plus de dix ans la loi la plus libérale au monde concernant la prostitution. C'est devenu l'eldorado du commerce des individus et des souteneurs. Dans les faits, très peu de prostituées sont assurées et cotisent pour leur retraite. Ce sont les propriétaires de bordels qui se frottent les mains. La tendance va même à offrir aux clients une entrée à 60 euros où ils peuvent s'amuser à volonté avec toutes les filles. Le succès est tel que certains tenanciers pensent à introduire leur affaire en bourse ! »

Le gouvernement allemand et le ministère de la famille sont fiers de dire que la prostitution est un métier comme un autre et qu'un parent avec des enfants peut en toute légalité accompagner son enfant à l'école et aller ensuite travailler comme prostituée.

http://french.ruvr.ru/2013_02_21/La-prostitution-explose-outre-Rhin-les-Femen-accusees-de-racisme-et-de-sexisme-font-du-business/

4 commentaires:

Guy Fawkes a dit…

Je savais que l'Allemagne était beaucoup plus toléranet que les autres pays européens vis à vis de la prostitution mais alors là ça atteint des sommets, c'est carrément honteux. En gros, même l'Etat est complice de proxénétisme. Vous vous rendez compte: 500 000...c'est un peu moins que la totalité de la population du Luxembourg. Ce pays a bien peu de respect pour les chômeurs pour aller jusqu'à leur proposer de vendre leurs fesses: ça doit être la méthode de redressement économique de Merkel, tout s'explique s'ils sont moins touchés que les autres par la crise: travailler à tout prix, même à celui de la dignité humaine.

Zangao a dit…

Qui a dit : J'en ai rien a branler

H.E a dit…

"Monnaie courante" faut pas pousser. J' ai lu un article qui relatait cette histoire d' offre d' embauche et ca ressemblait plus à un glitch-manipulation du système (comme en France n' importe quel employeur peut publier une offre) ...
La situation est d' ampleur, mais le sensationnalisme-exagération pour faire mousse-tache c' est bas.
Au fait cool de voir que vs êtes de retour Rorschach ! J' aime bien votre selection d' articles :]

Eric Kuehn a dit…

Pour trouver un travail comme docteur ou infirmière en Alemania nous recommandons: www.tta-personalmedizin.de

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.