mardi 5 février 2013

Soutien à Natan Blanc, refuznik israélien de 19 ans, à nouveau incarcéré

L'objection de conscience n'est pas tolérée au pays de l'antéchrist.

Le jeune Natan Blanc a refusé pour la 5ème fois d’être enrôlé dans l’armée d’occupation israélienne, ce qui lui vaut une nouvelle peine de prison. Pour le moment il a été incarcéré 74 jours en tout, mais il ne semble pas prêt à céder, et refuse d’aller expulser les Palestiniens de chez eux et de les terroriser.

Dans un article de Haaretz, Amira Hass, qui a choisi un titre ironique "Il ne sait pas ce qu’il rate...."), en profite pour décrire les nombreuses exactions commises récemment par l’armée israélienne à l’encontre des Palestiniens. "Opérations" de destructions d’infrastructures palestiniennes, d’expulsions de Palestiniens de leurs foyers, d’annexions de terres, d’assassinat et de répression de jeunes Palestiniens engagés dans des protestations pacifiques, de protection de colons en train d’agresser des Palestiniens.

Elle cite ainsi les trois villages au sud d’Hébron où l’armée s’emploie depuis une bonne semaine à chasser les habitants, sous prétexte que "cette zone est importante pour l’entrainement de l’armée".
Elle rappelle que le 26 janvier, des véhicules militaires ont également saccagé des champs palestiniens, détruisant leurs cultures destinées à la population et aux animaux. Des citernes d’eau ont été endommagées, les habitants empêchés de circuler, et des enfants traumatisés.

Elle dit que Natan Blanc n’a pas pu non plus participer à la destruction par des bulldozers de l’armée des 20 tentes abritant une soixantaine de Bédouins, dont 36 enfants, dans les localités de Hammamat al-Maleh, qui existent paisiblement depuis des dizaines d’années en vivant de l’élevage et de la culture.
Même chose pour les campements de Bédouins à l’extérieur de Jérusalem-Est, "embarqués de force dans des camions pour leur 3ème ou 4ème exil depuis leur expulsion du Negev dans les années 1950...", "parce qu’ils seraient trop proches de l’autoroute" et que "c’est pour leur bien, naturellement car ils auront plus de confort là où ils sont conduits...".

"Et le jeune Natan ne pourra pas être envoyé comme d’autres soldats protéger des colons qui se sont installés tout près de l’autoroute en Cisjordanie...et dont l’étape suivante consistera à s’installer sur les terres des trois villages où les Palestiniens sont en train d’être expulsés."

"Il a également raté, le jour sacré du Sabbath (samedi), la confiscation des tentes apportées aux résidents par des associations humanitaires, sous prétexte qu’ils pouvaient aller vivre en zone A et dégager de la Zone C".
Amira Hass souligne que tous ces actes illégaux, au sud d’Hébron ou dans la partie Nord de la Vallée du Jourdain, se sont déroulés pendant la campagne électorale et n’ont donc bénéficié d’aucune couverture médiatique. "Mais, ajoute-t-elle, ne nous voilons pas la face, qui dans la presse israélienne s’intéresse à ce genre de choses ?"

Il s’agit en vérité, explique la journaliste israélienne, de relier la colonie de Male Adumim à Jérusalem, en effaçant de la carte tous les campements bédouins entre les deux, tout comme les dirigeants israéliens ont planifié l’annexion des collines du sud d’Hébron à Israël, et de fusionner le Nord des territoires occupés de la Vallée du Jourdain avec les kibboutz et implantations israéliennes de la Vallée de Beit She’an.
"Et c’est pourquoi Natan Blanc refuse de faire partie de ces jeunes israéliens qui acceptent de détruire des tentes, de terroriser des enfants et d’expulser des familles, et qui se réveilleront éventuellement quelques années plus tard et iront soulager leur conscience en racontant les exactions qu’ils ont commises à "Breaking the Silence".

Pas plus qu’il n’ira se dépayser et se shooter en entreprenant un long voyage en Inde ou en Amérique latine, à la fin de son service militaire.
Et il ne fera pas partie non plus de la majorité de la population israélienne qui vit sans état d’âme après avoir commis ces exactions, ceux qui se plaignent lors de leurs diners du vendredi soir ’de ces Arabes qui nous haïssent — ça se voit dans leurs yeux’ et qui se délecteront dans notre ’presse libre" de ces infos sur des jeunes qui ont jeté des pierres et d’une troisième intifada en préparation".

http://www.haaretz.com/news/diploma...
POUR ECRIRE A NATAN BLANC ET LE SOUTENIR :
messages2prison@newprofile.org ET Nathanbl@walla.com.
(TRADUIT PAR CAPJPO-EUROPALESTINE)
CAPJPO-EuroPalestine

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.