mercredi 20 mars 2013

Le Dragon chinois et l'Ours russe se préparent à déplumer l'Aigle américain

La presse russe prépare l'opinion à une inévitable confrontation.


Au moment actuel les Etats-Unis ont déployé au Japon 35 000 militaires du Commandement du Pacifique (USPACOM), deux porte-avions nucléaires, cinq destroyers, quatre frégates et se sont dotés d'une base dans le port de Yokosuka. Quelque 17 000 Marines se trouvent sur l'île d'Okinawa. Quant à la flotte japonaise, elle dispose de trois porte-hélicoptères, de huit destroyers lanceurs de missiles, de vingt frégates et de seize sous-marins.

En plus, la Deuxième division d'infanterie et des brigades de commandos comptants 19 700 militaires sont installées en Corée du Sud. Les entrepôts USPACOM de matériel, de munitions, de combustibles et de vivres pour le reste de la 8e Armée se trouvent au Japon. La Flotte américaine du Pacifique (USPACFLT) basée à Pearl Harbor et à San Diego est composée de 3 porte-avions, de 4 porte-hélicoptères, de 9 croiseurs, de 25 destroyers et de 26 sous-marins préparés aux opérations en Asie du Sud-Est.

D'autre part, les forces navales chinoises ont sensiblement évolué ces dix dernières années. Elles disposent actuellement de bâtiments modernes construits entre 2004 et 2012 et capables de mener les opérations offensives, voire de détruire n'importe quelle cible au Japon et en Corée. Le Vietnam possède lui aussi une flotte efficace composée de 7 destroyers, de 18 frégates et de 2 sous-marins.

Se référant à des sources proches du Pentagone, l'agence Reuters affirme que le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel se propose d'accroitre l'efficacité de la base de Fort Greely (Alaska) pour faire face à la Corée du Nord.

La mesure est propagandiste car la trajectoire des missiles balistiques intercontinentaux tirés par la Corée du Nord passe au-delà de la zone d'action des intercepteurs américains.

Pour ce qui est de l'invasion de la Corée du Nord par les Etats-Unis, ceux-ci ne tomberont pas dans ce piège habilement tendu par les Chinois, en dépit de toutes les provocations de Pyongyang. Cela demanderait aux Etats-Unis de redéployer sur la péninsule coréenne leurs forces basées au Japon et à Hawaïï. Pendant ce temps, la Chine aurait accès aux eaux japonaises et les Russes enverraient leurs 36 bombardiers supersoniques Tu-22M3 capables d'abattre les bombardiers B-52 de la base d'Andersen à Guam.

L'administration américaine fait marcher la planche à billets pour financer des guerres civiles et des invasions militaires américaines. L'accaparement des ressources des pays entiers permettait à la Maison Blanche de couvrir le déficit provoqué par l'émission incontrôlée, le reste étant réparti entre les complices au sein de l'administration. Cette règle, en vigueur depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, a changé après l'arrivée de George Bush en 2000. Son avarice a entraîné la situation dans laquelle le déficit n'était comblé que pour l'enrichissement de sa famille et des commissaires politiques du FMI. Une dette immense a résulté de l'invasion en Irak et en Afghanistan.

En 2001, Jiang Zemin et Vladimir Poutine ont signé un Accord de bon voisinage et de coopération fraternelle. Ayant décidé d'agir en commun, la Russie et la Chine ont augmenté leurs chances de faire face aux trois centres de force (Etats-Unis, Japon, UE). La Russie et la Chine ont réalisé conjointement la méthode économique de « gouttes chinoises », en mesure de détruire dans les années à venir l'immense force militaire américaine.

La dette des Etats-Unis dépasse 16 000 milliards de dollars, soit plus de 100 % du PIB. La Chine détient la majeure partie de la dette américaine (quelque 2 000 milliards) ce qui équivaut aux trois budgets militaires annuels des Etats-Unis. Si la Chine avait retiré les emprunts, l'économie des Etats-Unis aurait écroulé.

En 2005, Vladimir Poutine a introduit une nouvelle stratégie d'augmentation des réserves d'or de Russie. Celle-ci est devenu le principal acheteur de l'or sur le marché mondial ayant doublé ses réserves en cinq ans. La Russie se trouve actuellement à la cinquième place achetant mensuellement pour 500 millions de dollars d'or.

Les Chinois ont braqué les yeux sur 8 133 tonnes d'or déposées dans les banques américaines et constituant 74,5 % du montant total des réserves de change. La Chine demande cet or aux Etats-Unis en échange de leur dette. La Chine veut émettre une nouvelle monnaie assurée par l'or qui serait une alternative au dollar. A cette fin, elle a commencé le rapatriement de son or de Suisse, de Londres et de New York.

Pékin a signé un accord avec plus de 20 pays (Argentine, Australie, Brésil, EAU, Japon, etc.) qui reconnaissent le yuan comme monnaie officielle des transactions internationales au détriment du dollar. Pour la monnaie américaine cela signifie l'abandon d'une partie du marché financier international.

Les Etats-Unis n'ont plus d'échappatoire. L'unique chose qu'ils peuvent faire, c'est d'ajourner le résultat prévisible. Il leur est nécessaire maintenant de renforcer leur présence en Asie du Sud-Est malgré la réduction du budget. C'est pourquoi le Pentagone se voit obligé de déployer dans cette zone les ressources des commandements autres que le commandement du Pacifique.
http://french.ruvr.ru/2013_03_20/Le-Dragon-chinois-et-lOurs-russe-ont-taille-les-griffes-de-lAigle-americain/

8 commentaires:

Guy Fawkes a dit…

Je me permet de rebondir sur le post car je suis allé voir "la chute de la maison blanche" dont le synopsis et la bande annonce m'avais particulièrement intrigué. Pour ceux qui compte aller le voir et qui ne veulent pas en connaitre à l'avance des détails il vaut mieux que vous ne lisiez pas mon post (bon après, je ne vous cache pas que le scénario est on ne peut plus bateau, il n'y a aucune surprise):

Donc comme on pouvait s'y attendre vu la bande-annonce, il s'agit d'une attaque mais pas de la Corée du Nord directement qui nie son implication dans l'attaque. Il s'agit en fait d'un groupe terroriste de la péninsule. On passe sur la première demie-heure qui permet de mettre les pièces en place. Puis on rentre dans le vif du sujet:

- Un bombardier se paye le luxe de dézinguer deux avions de chasse censés protéger la maison blanche et les défenses aériennes du bâtiment sont inopérantes car l'avion dispose de contre mesures.

- La sécurité nationale ne tient qu'a ça. S'en suit un massacre en bonne et dû forme des civiles en premier qui se font exécuter par les mitrailleuses lourdes du bombardier: un vrai carnage dans les rues pour bien affoler le spectateur et crée en lui un sentiment de peur et de vulnérabilité.

- Même les services secrets et policiers se font trucider à la vitesse grand V sans opposer la moindre difficulté. On sens bien là encore la vulnérabilité du pays aux attaques terroristes. Au final, la maison blanche est prise en 13 minutes...(13 minutes virtuels biensur, c'est le chef des terroriste qui en parlent, je ne sais pas combien de temps cela prends dans le film).

- On note au passage que dès le départ, des agents du gouvernement sont impliqués dans le soulèvement. Il y a donc des traîtres partout, dans le cortège extérieur de sécurité qui veille sur la délégation coréenne jusqu’à dans le boomker présidentiel. Un agent des services secrets avoue d'ailleurs qu'il a été acheté mais que ce n'est rien comparé au mondialisme qui dirige le président et aux intérêts de Wall Street qui d'après lui gouverne le pays. On nous vend donc là que des américains insatisfaits du gouvernement et autres adeptes des thèses conspi sont donc des traîtres à leur patrie et par extension des terroristes potentiels (ça ne vous rappelle rien ce discours?).

- L'une des dernières images que l'on voit avant que la maison blanche ne soit prise c'est le drapeau américain au sommet de la maison blanche criblé de balles, descendu par les terroristes et jeté au sol (on le voit alors retourné dans les airs ce qui, d'après le code militaire, est un signe de détresse lors d'un extrême danger: encore de la propagande de peur).

- Autre fait étonnant, les terroristes se servent à un moment d'une arme nouvelle génération estampillée "United States of America Army". On se demande bien ou est-ce qu'ils sont allé pécher ça?

- Autre bourrage de crâne propagandiste: on voit un hélicoptère qui vient s'écraser sur la maison blanche et la seconde d'après un gros titre de télé qui vient ponctuer d'un: "Attaque terroriste sur la maison blanche". On n'y voit aussi plus tard une femme se faire longuement battre par un nord coréen tout ça pour protéger un code nucléaire. On met là bien en exergue le patriotisme à l'américaine et le côté barbare des terroristes qui à l'échelle des films ont bien rarement torturé des femmes. Dans celui ci, ils ne se privent pas pour rendre l'ennemie encore plus détestable...

Bon après niveau sensations fortes, on est servit mais on ne peut s'empêcher de penser que ce film est soit un film de propagande anti Corée du Nord de manière à préparer les gens à un affrontement soit un avertissement pour un false flag à venir. Nous verrons bientôt si c'est le cas ou si c'est juste un énième film d'action à gros budget.

Jeannot Lapin a dit…

C'est sûr que si le yuan devient la monnaie internationale en lieu et place du dollar, les USA et leur FED sont finis. Ils ne pourront plus voler le monde entier en achetant des biens et services avec des billets fraîchement imprimés, dont la valeur réelle est nulle.

fmarc a dit…

http://www.dailymotion.com/video/xy10vj_hyperinflation-ou-glass-steagall_news?start=136#.UUm66TWGcln

naya kwa lala a dit…

Sa doit être dans les entrailles, ils sentent qu'ils vont se faire déchirer en deux comme la faille

ludogan a dit…

hs mais : Tiens le gouvernousment vient de réduire la taxe sur les hauts revenus, elle passe de 75% à. à. ahhh 66.66% ha ha hasard!

RACHI MASTER FLASH a dit…

C'est n'importe quoi d'avoir choisi ce chiffre. Tout le monde va en parler et émettre toutes sortes d'hypothèses à ce sujet ; le symbole est bien trop fort. Il faut attendre de voir si c'est confirmé mais si c'est le cas, on dirait une provocation pour exciter la fibre millénariste qui sommeille dans l'inconscient de chaque français.

raffi henry a dit…

Cela ne doit pas être trop difficile de ruiner les Etats-Unis, d'une part ils y arrivent très bien eux-même :)) et surtout, ce sera fait avec leur consentement !
La Chine, la Russie et les Etats-Unis donneront l'illusion de se combattre. En réalité, ils se roulent des pelles tous les jours.
La Chine est le modèle parfait de l'instauration des plans satanistes. Un peuple sous l'emprise d'un état qui contrôle absolument tout : même la religion et la famille (enfant unique). Un peuple qui a robotisé la majeure partie des gestes humains, il n'y a désormais plus aucune valeur en Chine, ni celle du travail, ni celle de l'argent. Leurs produits bon marché, de mauvaise qualité, issu d'esclaves et de robots sont dans tous les foyers du monde. Leur seule valeur, c'est l'Etat, leur Roi.
La 1ère réussite de fabrication de l'homme-machine, l'homme-robot est chinoise. Ce modèle devra "envahir" le reste du monde avec la bénédiction (déguisée en conflit) de la Russie, de l'Europe et oui... des Etats-Unis. Le Moyen Orient résistera peut-être (il le faut !).
Puis arrivera la soi-disant grande harmonie de la paix entre les peuples-robot, et l'Etat-religion unique.
And the winner is CHINAAA !

ludogan a dit…

ur bfm tv il parait qu'il ont montré une caricature de Hollande au milieu d'un pentacle.... illustré " 66.6 le chiffre des promesses" ils ne se cachent même plus!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.